Jour : 20 février 2022

Coach financier pour particulier : Mes 4 conseils

Le coach financier pour particulier a une mission principale :

Contribuer à l’éducation financière des particuliers

Pourquoi ?

Car personne ne nous apprend à l’école :

  • Comment gérer un budget
  • La différence entre un actif et un passif
  • Les risques liés aux crédit consos et aux découverts
  • L’importance d’investir son épargne
  • Comment investir son argent intelligemment

Cet article a pour but de résumer les 4 principaux conseils qu’un coach financier pour particulier peut donner.

Si tu veux en savoir plus sur le coach financier pour particulier c’est par ici.

Voici les 4 grands conseils à appliquer.

Que tu peux donner à tes enfants.

Et que tu peux afficher dès maintenant dans tes toilettes (pour que tes enfants soient au courant :-))

Si tu veux écouter la version podcast tu peux cliquer « play » ci dessous

Apprends à vivre en dessous de tes moyens

C’est la première règle mais certainement la plus importante.

Si tu la respectes, tu éviteras toute ta vie le découvert et les crédits à la consommation.

Qui sont le plus gros poison pour tes finances personnelles.

Pour vivre en dessous de ses moyens il suffit de respecter une chose simple.

Dépenser moins que ce que tu gagnes.

Pour le vérifier, il te faut faire un budget mensuel.

Tu peux télécharger gratuitement celui que j’utilise si tu le souhaites

Pour faire ton budget tu dois lister :

  • Tes différents revenus
  • Les charges fixes incompressibles (loyer, électricité, internet etc..)
  • Tes charges variables (alimentation, carburant, sorties etc…)

Si quand tu fais ton budget prévisionnel tu vois que la somme de tes charges fixes et variables dépassent tes revenus c’est qu’il y a un problème.

C’est que tu vis simplement au dessus de tes moyens.

Et que les 2 seules conséquences possibles sont :

  • Le recours à des crédits consommation pour financer ton train de vie
  • Les découverts récurrents

Pour y remédier tu as plusieurs solutions :

  • Réduire tes dépenses (fixes et variables)
  • Augmenter tes revenus.
  • Faire ton budget en prévoyant de dépenser exactement ce que tu gagnes et pas un euro de plus.

Pour la réduction des charges cela peut passer par des arbitrages sur tes charges variables ou l’optimisation de tes charges fixes.

Si tu veux te faire accompagner, tu peux faire appel à un coach financier pour particulier

Mais une chose est sûre.

Si tu ne respectes pas cette première règle tu ne pourras jamais respecter les suivantes.

Car toutes découlent de ce premier pilier.

Un autre piège qui existe est le fait de toujours augmenter son train de vie en fonction de ses revenus.

C’est un gros piège dans le sens où on veut toujours « plus ».

Plus de confort. Plus de matériel. Montrer plus.

coach financier pour particulier

Alors certes, il faut aussi se faire plaisir et profiter des augmentations que l’on a.

Mais beaucoup de gens ont toujours tendance à aligner leur train de vie avec leur nouveau revenu sans forcément bien calculer.

Et c’est pour cela que certaines personnes ont beau avoir de très gros revenus mais finissent toujours à découvert.

ça peut paraître fou et contre intuitif mais j’ai eu beaucoup de client dans cette situation là.

Car ils se sont fait avoir par ce piège.

Augmenter leur train de vie en même temps que leurs revenus.

Donc une plus grande maison (avec un plus gros crédit, plus d’entretien, plus de taxe etc…) une plus grosse voiture, etc…

Pour trouver le juste milieu ce que j’applique personnellement (et donc que je te conseille) c’est de procéder de la sorte :

Sur le montant de ton augmentation, tu utilises un pourcentage pour « augmenter ton train de vie ».

Et un pourcentage pour « épargner et investir plus ».

Par exemple si tu gagnes100€ de plus par mois grâce à ton augmentation et que tu souhaites faire 50/50

  • 50€ / mois pour améliorer ton confort de vie . Exemple : Femme de ménage une fois par mois / Un abonnement en streaming etc…
  • 50€ / mois d’épargne supplémentaire pour les imprévus ou investir

La proportion peut bien sûr être différente en fonction de tes objectifs.

ça peut très bien être 30% de confort et 70% investissement ou l’inverse.

Personnellement j’utiliser la proportion 80/20.

80% de plus en épargne et 20% de plus pour le confort.

Constitue une épargne de précaution solide

ça peut paraître évident pour certain mais je me rend compte en session de coaching que très peu de gens en ont une.

Le coach financier pour particulier est justement là pour rappeler cette bonne pratique.

Mais qu’est ce que l’on appelle épargne de précaution?

C’est l’argent qu’il y a sur ton livret A ou ton LDD et qui te permet de faire face aux gros imprévus de la vie.

Pour les coups durs.

C’est cette épargne qui te permet d’éviter le découvert et les crédits à la consommation.

L’épargne de précaution est primordiale pour tes finances personnelles

ça doit être ton objectif numéro 1 pour tes finances si tu ne l’as pas encore.

Ok mais de combien doit-elle être?

Je te détaille tout dans cet article

Mais je te recommande généralement de 3 à 6 mois de salaire pour cette épargne de précaution.

Il est préférable de penser en terme de « salaire » plutôt que de somme fixe.

Car une personne qui gagne 5000€ / mois n’aura pas le même train de vie qu’une personne qui gagne 1500€/mois.

Et en général les imprévus sont proportionnels à notre train de vie.

Cette épargne de précaution doit être liquide.

C’est à dire qu’elle doit être disponible rapidement et sécurisé.

C’est pour cela qu’il est mieux de l’avoir sur un livret bancaire (livret A , LDD ou CSL).

Plutôt que dans des SCPI ou en bourse (Même si en soit c’est plutôt liquide mais on perd tout l’intérêt de ces investissements).

Donc si tu n’as pas encore ces 3 mois de salaire minimum sur un livret, ça doit être ton premier objectif

Apprend à investir dans des actifs

Une fois que tu as appliqué ces 2 conseils et que tu les suis bien tu peux appliquer ce 3 ème conseil.

Investir dans des actifs et limiter l’achat de passif.

Petit rappel pour la différence entre actif et passif :

  • Un actif c’est quelque chose qui te génère des revenus et qui se valorise avec le temps (Immobilier, action en bourse etc..)
  • Un passif c’est quelque chose qui se dévalorise dans le temps et qui génère des dépenses. (Voiture, téléphone etc…).

Le problème est qu’on a tous besoin de passifs pour vivre.

Si tu n’habites pas en ville tu ne pourras pas te passer de voiture.

Qui je le rappelle est le plus gros des passifs.

Je t’explique comment l’optimiser au mieux dans l’épisode 34 du podcast.

Donc l’idée est de limiter l’achat de passifs pour le strict nécessaire et pour son juste besoin.

Et non pour « montrer » que l’on a plus.

Ou encore en pensant faire un « investissement » parce que c’est un iphone ou une Audi RS3.

Car quelque soit la technologie ou la beauté du passif il perdra de la valeur dans le temps et te générera plus de dépense que de revenus.

C’est la raison pour laquelle il faut se concentrer sur les actifs.

L’immobilier ou la bourse pour les plus connus (Il en existe beaucoup d’autres bien sûr)

Même si c’est de petites sommes.

Même si c’est pour acheter ta résidence principale (car certains ne la considèrent pas comme un actif).

Je pense qu’il faut démarrer au plus tôt et se constituer un maximum d’actif.

Que ce soit pour avoir des revenus complémentaires ou passifs (avec les dividende en bourse ou les loyers).

Ou pour juste protéger ton épargne de l’inflation.

C’est selon moi la notion prioritaire qui devrait être enseignée en priorité à l’école.

Et si c’était clairement enseigné à l’école, on éviterait un appauvrissement des classes moyennes et populaires.

Qui ont le plus tendance à consommer des passifs plutôt que des actifs.

Alors que les riches ont bien compris qu’il fallait avoir un maximum d’actif.

Et si tu souhaites un jour quitter ton travail et atteindre la liberté financière, il faut que tes actifs puissent financer tes passifs.

En d’autres terme, il faut que tes loyers de tes biens immobiliers ou tes dividendes (par exemple) puissent couvrir tes dépenses de la vie courante.

C’est loin d’être simple à réaliser mais c’est possible.

Investis sur le long terme

Une fois que tu as compris la notion d’actif, il faut se poser la question de quel actif choisir.

Et donc de quel investissement faire.

Et sur quel horizon de temps.

Mais quel qu’il soit, il faut garder une seule chose en tête.

Viser le long terme.

Que ce soit les actions en bourse, l’immobilier, les SCPI ou quoique ce soit d’autre investir sur le long terme est la stratégie qui fonctionne le mieux.

Car tu ne passeras pas ton temps à t’inquiéter des fluctuations du marché.

Et tu profiteras de la croissance économique mondiale à long terme.

Et tu seras protégé contre l’inflation.

Alors que si tu laisses trop d’épargne sur ton livret A, l’inflation aura tendance à grignoter ton épargne et t’appauvrir

Même si comme je l’ai précisé plus haut tout ce que tu investis sur le long terme doit être « Hors épargne de précaution ».

Car si tu as un coup dur il ne faut pas retirer l’argent de tes investissement car tu en perdrai tout le bénéfice.

La plupart des personnes qui s’intéressent à l’investissement ont tendance à vouloir gagner de l’argent rapidement.

Et pour ça ils visent le court terme.

Même si il est vrai qu’il est potentiellement plus facile de gagner de l’argent plus vite, c’est aussi beaucoup plus risqué.

Par exemple, l’AMF a sorti une étude prouvant que plus de 89% des particuliers qui s’essaient au trading perdent de l’argent à la fin de la première année.

Donc à moins que tu veuillez t’y consacrer à temps plein, selon moi il est plus prudent d’investir sur le long terme.

Que peut m’apporter un coach financier pour particulier ?

Le coach financier est là pour t’accompagner à résoudre ta problématique liée à tes finances personnelles.

T’écouter et te guider avec bienveillance pour que tu puisses atteindre les résultats que tu souhaites.

De la sortie du découvert et des crédits conso à l’épargne massive pour les projets de vie, le coach financier pour particulier est là contribuer à ton éducation financière

Car comme précisé en début d’article, personne ne nous apprend à l’école ces quelques conseils qui peuvent paraître de bon sens mais que plus de la moitié de la population ne connaît pas.

De plus, un accompagnement personnalisée te permet d’échanger avec une personne qui n’est pas dans la « finance classique ».

Le coach va donc te parler sans jargon et avec des mots simples.

Un coach financier pour particulier est là pour te communiquer tout ça de vive voix.

C’est la raison pour laquelle je propose des sessions de coaching.

Soit par des accompagnement sur plusieurs mois soit par des RDV uniques.

L’idées étant de sensibiliser les particuliers sur toutes ces notions et qu’ils puissent régler leur problème avec leurs finances personnelles.

Si tu veux écouter les retours des personnes que j’ai accompagné c’est par ici. (Milieu de la page d’accueil)

Que ce soit pour sortir de découvert ou pour épargner plus pour leurs projets futurs.

Tu peux prendre un RDV gratuit ici.