Catégorie : Astuces Economie

10 astuces pour faire des économies d’électricité de manière écologique

Cet article a été rédigé par le site Hello Watt et reprend les grandes idées du guide sur les économies d’électricité que j’ai rédigé il y a quelques temps ici.

Il existe de nombreux moyens pour faire des économies d’électricité de façon éco- responsable tout au long de l’année.

Que ce soit via l’installation de certains équipements, la maîtrise de sa consommation électrique ou encore les petits gestes du quotidien.

Voici une petite sélection des astuces les plus efficaces.


Opter pour l’autoconsommation solaire


Si vous souhaitez baisser le montant de vos factures d’électricité tout en réduisant votre impact sur l’environnement, le meilleur moyen est d’installer des panneaux solaires.

En effet, cela vous permettra de produire votre propre électricité d’origine renouvelable et ainsi
ne plus dépendre entièrement d’un fournisseur d’énergie.

L’autoconsommation solaire est aujourd’hui accessible à tous et se rentabilise en une dizaine d’années.

Bien choisir son fournisseur d’électricité et faire des économies d’électricité

Vous n’êtes pas encore prêt à investir dans une installation solaire ?

Pas de problème !

Il est possible de soutenir le développement des énergies renouvelables par le simple choix d’une offre d’électricité verte.

Pour trouver rapidement, le mieux est d’utiliser un comparateur de fournisseur d’électricité.

Certains fournisseurs comme Planète Oui proposent des offres vertes à des prix très intéressants, alors n’hésitez pas !

Utiliser les fonctions “éco” de ses appareils électroménagers

Cela peut paraître évident, mais beaucoup oublient que des fonctions écologiques sont désormais intégrées à de nombreux appareils.

Sachant que l’électroménager représente une grosse partie de la facture d’électricité moyenne d’un foyer, il est important de limiter au maximum les dépenses pour le bien de son porte-monnaie et de l’environnement.

Les modes “éco” de votre lave-linge ou votre lave-vaisselle sont là pour ça.

Entretenir votre réfrigérateur et congélateur

Du fait qu’ils nécessitent de fonctionner en permanence, la consommation d’électricité des appareils de froid est particulièrement élevée.

Outre le fait de choisir des modèles économes en énergie, la principale manière de moins consommer est de correctement les entretenir.

Veillez donc à dégivrer régulièrement votre réfrigérateur et congélateur.

Et éviter les ouvertures à répétition et si possible les placer dans une pièce non chauffée.

Eteindre ses appareils électriques en pour faire des économies d’électricité

C’est bien connu, les appareils électriques en veille consomment de l’énergie !

Il est donc important d’avoir systématiquement le réflexe de les éteindre après chaque utilisation.

Pour éviter les oublis et vous faciliter la tâche, les multiprises avec interrupteur peuvent s’avérer très pratiques.

Vous n’aurez ainsi qu’à appuyer sur un bouton pour éteindre l’ensemble des appareils branchés pour faire des économies en électricité.


Chauffage électrique : ne pas en abuser


Selon l’ADEME, le chauffage électrique représente en moyenne 60% des dépenses en
électricité d’un foyer.

Si votre logement est chauffé à l’électrique, c’est donc le premier aspect à prendre en compte dans votre démarche éco-responsable.

La principale règle à appliquer est bien évidemment de ne pas trop chauffer vos pièces.

Mais aussi de veiller à la bonne isolation de votre logement afin d’éviter les pertes thermiques.


S’aider de la domotique pour faire des économies d’électricité


Grâce aux nouvelles technologies, il est aujourd’hui possible de diminuer sa consommation
énergétique sans gros effort.

Les thermostats connectés permettent par exemple de réguler automatiquement la température de vos pièces et ainsi économiser sur le chauffage.

Au niveau de l’éclairage, des équipements connectés comme les capteurs de présence peuvent aussi être utiles pour éviter les oublis.


Profiter de la lumière naturelle pour éclairer vos pièces


La lumière du soleil est gratuite et disponible tous les jours de l’année, alors pourquoi ne pas
en profiter au maximum ?

Si possible, vous pouvez par exemple aménager votre intérieur enchoisissant des couleurs claires pour vos murs et avec une disposition astucieuse de vos meubles.

Une exposition optimale de vos pièces au soleil vous permettra de faire des économies sur l’éclairage, et même parfois le chauffage.


Adopter les bons gestes en cuisine


Plusieurs petites astuces existent pour faire des économies d’électricité lorsque vous
cuisinez.

Parmi elles, il y a notamment le fait de couvrir les casseroles avec un couvercle pour réduire le temps de cuisson.

Utiliser la chaleur tournante de votre four ou encore éteindre les plaques électriques quelques minutes avant la fin de la cuisson.

Privilégiez également les plaques à induction, qui sont les moins énergivores.


Suivre sa consommation d’électricité


Pour vérifier que vos gestes éco-responsables ont un réel impact sur vos factures d’électricité, il est important de suivre régulièrement votre consommation.

Avec les nouveaux compteurs communicants Linky, cela est désormais très facile puisqu’il suffit d’utiliser une
application smartphone ou un espace client en ligne.

Sinon, vous pouvez aussi tout simplement analyser l’évolution de vos factures mensuelles.

Radin malin : Du RSA à l’indépendance financière avec Marc

Aujourd’hui je te présente l’histoire de Marc, auteur du blog radin malin

Marc nous décrit son histoire fascinante car il est passé du RSA à l’indépendance financière en quelques années.

Mais comment a t-il fait?

Pour résumer il a respecté certaines règles de finances personnelles basiques mais importantes comme

Même si sa thématique parle d’astuces économies de toutes sortes, il a pu développer une intelligence financière et un état d’esprit qui l’on mené à la liberté

D’où son nom de radin malin

Pour écouter l’épisode 39 du podcast c’est par ici.

Voici la re transcription de la première partie de l’interview;

Thomas – Salut Marc, comment tu vas ?

Marc – Salut Thomas, oui, ça va et toi ?

Thomas – Ouais, nickel.

Écoute, merci d’avoir accepté l’interview. Je te propose que tu commences par te présenter et que tu présentes ton beau petit bébé qui s’appelle « Radin malin ».

Marc – Alors oui. Radin malin blog, en fait, c’est mon blog tout simplement, d’astuces et de bons plans pour faire des économies ou gagner de l’argent.

Thomas – Ok et tu l’as créé, il y a combien de temps ?

Marc – Je l’ai créé en 2015 donc ça fait six ans maintenant.

Même plus, six ans et demi.

J’ai créé ça pendant que j’étais au chômage. J

Je venais de me trouver un boulot, mais je sortais du chômage, des études et j’étais un petit peu précaire.

D’ailleurs, j’ai toujours eu la fibre des astuces pour faire des économies et on m’a dit que je devrais faire en faire un bouquin.

Parce que j’avais toujours des petites astuces.

Forcément, quand on est étudiant précaire, on a des astuces.

Thomas – Ouais, on n’a pas le choix.

Marc – Puis, moi, après, je me suis dit, ben non, pourquoi je ne ferais pas un blog plutôt ?

Donc, finalement, je suis parti sur un blog,.

J’ai commencé à faire un article dans un temps, un article par semaine, pour se focaliser à chaque fois sur une astuce différente et je n’ai jamais arrêté depuis.

Thomas – Du coup, aujourd’hui, tu es quand même bien référencé, puis tu en vis même.

Tu arrives à en vivre du blog radin malin, c’est ça ?

Marc – Oui, c’est vrai, j’arrive à en vivre via des partenariats avec certaines applications dont je parle, via de la pub, via pas mal de choses.

Thomas – Du coup, la raison pour laquelle tu as décidé de te diriger vers cette thématique sur les économies et les bons plans, c’était quoi ?

Marc – Parce que c’est une thématique qui m’a toujours intéressée.

Je viens d’une famille où on n’a pas beaucoup d’argent.

On était sous tutelle à un moment, parce que mes parents étaient surendettés.

Il y a ça et ça m’a quand même laissé une marque.

Je me suis dit, il ne faut pas que je reproduise le même schéma.

Puis d’un autre côté, en plus de ça, moi, j’ai un esprit très gestionnaire de base.

J’ai toujours aimé les jeux de gestion, le Monopoly, les Ages of empires.

À chaque fois qu’il y a un petit truc à gérer, j’adore ça.

Thomas – D’accord. Bonne référence.

Marc – C’est un peu le mélange entre le fait d’avoir vécu dans un contexte où il faut faire attention à l’argent, un peu comme dans Malcolm, la série de Malcolm.

Thomas – Oui

Marc – Et l’esprit de gestionnaire, qui donne lieu au blog radin malin

Avec des astuces où on essaye d’augmenter sa qualité de vie le plus possible, en dépensant le moins possible.

Thomas – Ouais, tu as quand même un passif, un historique qui aussi, permet de justifier pourquoi tu t’es toujours un petit peu intéressé à ces économies et à bien gérer ton argent.

Marc – C’est un jeu pour moi déjà.

Ça a toujours été un jeu pour moi d’essayer de trouver des moyens d’économiser, des moyens de gagner de l’argent.

C’est vrai que par exemple, quand j’avais 13, 14, je m’en souviens, j’allais sur Prizee.com, je ne sais pas comment on dit.

C’était un site où il y avait plein de petits jeux et à chaque partie, on gagnait un centime, deux centimes.

Ça s’accumulait et au bout de six mois, j’avais pu avoir un chèque-cadeau.

J’étais content. J’ai toujours aimé ce genre de chose.

Mon père, quand j’étais petit, il nous faisait gratter des tickets à gratter des fois.

Maintenant, ça paraît un peu absurde, mais c’est vrai que quand j’étais petit, ce n’était pas encore très surveillé.

Donc, voilà, j’ai toujours aimé ça. Les jeux d’argent, j’aime bien ça. Dès qu’il y a de l’argent à gagner, je suis là.

Thomas – D’accord. Et du coup, toutes ces idées d’économies, est-ce que tu as toujours eu un objectif derrière ?

Tu économisais pour un projet particulier ou tu économisais pour le plaisir ?

Il y avait quoi derrière ? C’est cette motivation à chercher les bons plans ?

Marc – Non, il n’y pas toujours eu un objectif.

Moi, je sais que j’ai toujours aimé les bons plans et économiser de l’argent, tout ça.

À la fin de mes études, je me suis retrouvé avec 4 000 euros de côté, parce que j’avais réussi à truander à droite, à gauche pour mettre de l’argent de côté, même si j’étais étudiant boursier.

Et je me suis dit, « Mais ces 4 000 euros, qu’est-ce que j’en fais ?

Pourquoi je m’emmerde à mettre de l’argent de côté, à me restreindre ?

Finalement, qu’est-ce que j’en fais de ces 4 000 euros ?

Je vais les placer sur une assurance-vie à 2 %, 3 % ? »

C’est nul. Je me suis dit, finalement, ça sert à quoi ?

Non, je vais me faire plaisir, je vais m’acheter une PS4 à sa sortie.

Je me suis acheté une voiture d’occasion.

Et après, je me suis dit, non, je suis con.

Trois semaines plus tard, j’ai renvoyé la PS4, parce que c’était sur Amazon et du coup, on peut la renvoyer sans frais.

J’en ai quand même bien profité !

La voiture, je l’ai revendue aussi sec, parce que quand j’ai vu combien ça coûtait en réparation, j’ai dit « Ah, ben non. »

Thomas – C’est vrai, ça calme.

Marc – Après, je me suis dit, je suis dit j’ai 4 000 euros de côté, je ne sais pas quoi en faire, mais je sais que ça sert à quelque chose.

Thomas – Tu avais quel âge à cette époque ?

Marc – J’avais 24. J’ai fait deux ans de chômage après mes études.

J’ai fait des études de langues, Master LEA.

S’il y a quelqu’un qui m’écoute, qui est en Master LEA, il faut se spécialiser dans quelque chose, parce que sinon, on va droit au mur.

C’est le cas de tous les gens de ma promo quasiment.

Bref, après mes études, j’ai fait du chômage, j’étais entre plein de petits boulots, je n’avais pas une situation stable.

J’ai fini par me trouver un travail après, mais j’ai eu une période où je me suis pris un appart, où je me suis dit, je vais vraiment me chercher un boulot, j’ai changé de ville.

Comme j’avais beaucoup de temps, je ne savais pas trop quoi faire et je me suis dit, je vais lire un bouquin sur l’argent.

Je m’étais mis en mode radin malin maximum.

J’avais déjà commencé à me dire, « Je vais arrêter de prendre des cafés quand je sors.

Je vais arrêter de prendre des sandwichs.

Je me limite au maximum ».

J’avais baissé le chauffage, il faisait froid chez moi.

Il faisait 10 ou 11 degrés.

Et même, je m’en souviens, j’avais tellement abusé que mes chaussures dans le placard avaient commencé à moisir.

Thomas – Ah ouais, extrême !

Marc – C’était en février 2015, j’avais mon petit appart.

J’habitais à Toulouse à la base et là, je m’étais réinstallé à Bordeaux, parce que j’adore cette ville. Je voulais chercher du travail là-bas.

Tu me dis si je donne trop le contexte. Je raconte ma life.

Thomas – Non, vas-y, c’est important de comprendre le contexte.

Marc – Ça, c’était en janvier, février 2015 autour des attentats de Charlie Hebdo, d’ailleurs.

Je cherchais des bouquins sur des astuces pour économiser encore plus et mettre plus d’argent de côté.

Et finalement, de fil en aiguille, je suis tombé sur le livre d’Olivier Seban « Tout le monde mérite d’être riche ».

Ça a été un accélérateur pour moi, parce que déjà, il était gratuit bien évidemment, hors de question que je mette un euro dans un bouquin.

Il est gratuit sur son site, sans vouloir lui faire de la pub, mais c’est une super ressource en PDF.

J’ai lu ce bouquin et super, ça a posé les bases pour moi.

Je me suis dit, ah oui, c’est vrai qu’il a raison.

Il parle de choses qui peuvent paraître abstraites, il parle de bourse, il parle d’entrepreneuriat.

Il parle de tous les véhicules pour s’enrichir.

Donc, bourse, entrepreneuriat, investissements, immobilier.

Moi, je m’étais dit « Oh la, la, il a raison ce type ! En fait, c’est ça qu’il faut que je fasse ».

Ça a canalisé un petit peu mon énergie et c’est là que je me suis dit, « Ouais, en fait, ces 4 000 euros, ils servent à quelque chose. »

Etant déjà à l’époque, un grand fan de Tesla, je me suis dit, c’est l’occasion, ouvre un compte-titres.

Je ne savais pas du tout comment ça marchait en bourse. J’ai ouvert un compte-titres, j’ai mis 2 000 euros sur Tesla.

Thomas – Ah ouais, d’accord. En diversification, ce n’était pas trop ton truc quoi.

Marc – Ah non. Moi, j’ai une telle conviction en Tesla et en Elon Musk que je mets beaucoup d’argent dessus.

Ce n’est pas du tout conseillé, je le sais, je suis au courant.

Thomas – Ouais, mais au final, tu as eu raison.

C’est conseillé, oui et non. Regarde, Warren Buffet, son portefeuille, il est quasiment à 50% sur Apple.

Marc – Ouais, voilà.

C’est vrai que ce n’est pas conseillé de faire une telle concentration, mais moi, j’ai la foi plus que n’importe quel fanatique religieux.

Bref, je ne vais pas m’étaler là-dessus.

J’ai commencé à investir là-dessus.

Ensuite, j’ai tapé un peu la bourse, sans mauvais jeu de mots et j’ai vu tout de suite un peu plus clair.

Notamment, il explique la logique que l’on retrouve dans le livre « Père riche, père pauvre ».

Il prend l’exemple d’une famille qui gagne beaucoup, mais qui dépense beaucoup et d’une famille qui gagne moins, mais qui investit correctement, qui vit en dessous de ses moyens.

Ça, c’est la clé.

Thomas – Ouais, la première règle à respecter de dépenser moins que ce que l’on gagne.

Marc – Dépenser moins que ce qu’on gagne, en mettre un peu de côté et l’investir correctement.

J’ai aussi exploré un petit peu les OPCVM.

J’ai regardé un petit peu comment ça se passait.

Je n’ai pas acheté de bitcoins, parce que je trouvais ça trop cher à l’époque, c’était 300 euros.

Maintenant, c’est 30 000€, je m’en mords les doigts.

Thomas – Là, on parle de 2015, on est d’accord ?

Marc – On parle de 2015.

Tout ça pour dire que j’ai commencé à créer le blog radin malin.

Parce que je me suis dit, je vais faire ça et je vais partager mes astuces pour gagner de l’argent.

Et je me suis dit, comme ça, ça pourra peut-être me faire de l’argent de poche avec la pub sur le blog, pour pouvoir mettre de côté pour m’acheter un parking et investir.

Après, je me suis trouvé un travail.

J’ai dû redéménager, je suis allé à Paris, service client à Ivry-sur-Seine avec vue sur le périph, sur l’incinérateur d’ordure d’Ivry et sur le RER.

Thomas – Le truc qui fait rêver.

Marc – Dans un call center, donc le truc très glamour, mais j’y suis resté trois ans et demi.

Les gens, là-bas, ils deviennent aigris progressivement.

Thomas – J’imagine. Quand tu travailles dans un call center…

Marc – Pourtant, c’est un call center de luxe.

C’est chez Air France, avec des bonnes conditions de travail mine de rien.

On n’avait pas envie de se suicider contrairement à d’autres call center, donc pas trop mal.

Je me suis dit, ce boulot-là, ma raison d’être là, c’était d’utiliser le CDI.

Thomas – Pour investir, pour emprunter, j’imagine.

Marc – Pour emprunter, mais d’exploiter tout ce que propose le salariat au maximum.

Donc, à Paris, j’ai créché chez un ami pendant un an et demi, je lui ai payé la moitié de son loyer et j’ai fini par me trouver un appartement en location, en 1% patronal.

Je payais un loyer de 530 euros à Paris même, dans le 19ème pour 45 m².

Thomas – Joli, ce n’est pas facile à trouver.

Marc – C’est juste de la science-fiction.

Thomas – C’est clair. Quand on connaît un peu les prix du secteur, ouais.

Droit du consommateur : 5 astuces pour ne plus se faire avoir

La protection de droit du consommateur est devenu quelque chose d’essentiel dans la vie de tous les jours.

Il m’a paru donc important d’expliciter quels sont nos droits (qui sont méconnus par beaucoup de monde) et comment les appliquer.

En termes de droits à la consommation, la France se positionne plutôt bien au niveau européen.

Les associations référencées en termes de protection des consommateurs sont multiples.

#1 Le droit du consommateur dans les achats du quotidien

En tant que consommateur, vous avez par exemple le droit de faire intervenir un médiateur

Par exemple si vous rencontrez un problème lors de l’achat d’un produit ou d’un service qui ne correspondrait pas aux attentes visées.

Récemment encore, la plateforme Vinted de vente de produits de seconde main entre particulier a fait l’objet d’une assignation en justice par le groupe UFC-Que Choisir pour usage abusif de taxe à l’encontre des acheteurs.

En effet, Vinted prévoit une « Protection Acheteurs » .

Cette protection qui bien souvent rajoute une somme non-négligeable au prix du produit censé être au rabais du fait de sa condition d’occasion.

Beaucoup de clients se plaignaient notamment de payer plus cher cette taxe mise en place par Vinted que le produit acheté lui-même.

De manière générale, le droit de rétractation permet au consommateur de se rétracter sur le produit acheté au bout d’une période de 14 jours sur l’achat d’un bien ou d’un service.

Cela concerne les achats sur Internet, par téléphone ou par voie postale où ce droit du consommateurs est valable

#2 Le droit du consommateur pour les assurances

La loi Hamon dite loi de consommation permet à tous consommateur de résilier leur abonnement habitation ou voiture.

A n’importe quel moment après un an d’engagement.

Cette même loi Hamon permet aux personnes souscrivant un crédit immobilier de changer d’assurance de prêt.

Et cela pendant la première année n’importe quand suivant la souscription du prêt.

Cette dernière mesure permet de grandes économies.

Car les banques ont tendance à essayer de rattraper les faibles taux actuels sur les assurances emprunteur.

Un simple comparatif sur les assurances de prêt vous permettrait de négocier à la baisse votre assurance de prêt avec votre banque actuelle ou chez la concurrence

#3 Le droit du consommateur pour l’abonnement téléphonique

Pour cette charge fixe là ce n’est plus Mr Hamon mais Mr Chatel qui en va de sa loi.

En effet la loi Chatel permet de résilier votre contrat de téléphonie mobile. Et cela à compter du 12ème mois d’engagement en payant 1/4 de la somme restante.

L’application de cette loi vous permet de payer en une seule fois une certaine somme qui vous permettra de vous désengager rapidement de votre opérateur actuel.

Et surtout vous permettra de passer chez un concurrent proposant des tarifs moins chers.

Habituellement le prix à payer pour résilier avec cette loi est amorti au bout de 2 ou 3 mois avec le tarif proposé par la concurrence.

Par exemple, vous payez encore un forfait 2h pour 40€ chez X.

VOus voyez que l’opérateur Y propose un forfait illimité pour 10€/mois.

Mais vous êtes encore engagé chez X pendant 10 mois.

Scénario 1 : Vous attendez la fin de l’engagement.

Vous allez donc débourser 40€ * 10 mois soit 400€.

Scénario 2 : Vous appliquer la loi Chatel

Vous allez donc pour vous désengager payer le 1/4 des sommes restantes soit 1/4 de 400e => 100€.

Sachant que vous allez payer ensuite 10€ / mois pendant les 10 prochains mois.

En appliquant la loi vous allez payer en tout 200€ pour les 10 prochains mois contrairement à 400€ si vous n’appliquez pas la loi.

#4 Payer moins cher sur sa facture d’électricité

L’ouverture à la concurrence pour les particuliers du marché de l’énergie date de 2007.

Et ce dernier est aujourd’hui très vaste, 14 ans après.

Pourtant, seule la moitié des consommateurs saurait qu’il est possible de changer de fournisseur d’électricité.

C’est également la raison d’être de la start-up Origame.

Ainsi, le fait d’être déçu de son fournisseur actuel pour n’importe quelle raison.

Que ce soir une mauvaise expérience service client ou prix trop élevé peut aujourd’hui vous amener à changer de fournisseur d’électricité


#5 Economiser sur sa facture de gaz naturel


Depuis le 1er juillet 2021 et depuis plusieurs mois, le gaz naturel en France a encore augmenté.

On constate une hausse de presque 10% au mois de juillet.

Une situation qui inquiète les 3,3 millions de foyers concernés dont vous faites peut-être partie.

En effet, d’après les journalistes de 60 Millions de consommateurs, le prix du gaz qui augmente correspondrait presque à près d’un mois de salaire pour bon nombre de salariés chauffés au gaz en France.

Nous vous recommandons d’économiser sur vos factures de gaz tous les mois .

Choisissez des fournisseurs de gaz naturel écologiquement responsables et de nouveaux fournisseurs de gaz naturel.

En effet, cette dernière propose régulièrement des mensualités ou propose des tarifs préférentiels à ses clients.

Origame, l’ami du consommateur avisé

La plateforme de gestion d’abonnement a récemment sorti une fonctionnalité extrêmement prisée dans le milieu des fintechs : la connexion bancaire.

Pour rappel, Origame c’est la plateforme de gestion d’abonnements gratuite pour suivre vos dépenses de manière super simple.

Quel que soit le secteur, Origame permet aux français de visualiser l’ensemble de leurs abonnements depuis leur Dashboard.

Le nombre d’abonnements actuels, coûts récurrents totaux et identifications d’économies potentielles.

De par un programme de gestion de A à Z, Origame permet à ses utilisateurs de résilier, modifier ou même optimiser leurs abonnements en quelques clics

Si vous avez besoin de remettre dans l’ordre dans vos finances et que vous ne savez pas par où commencer n’oubliez pas que le premier RDV de coaching budgétaire est offert

Cet article a été co écrit par Origame, plateforme permettant de réduire ses abonnements gratuitement et sans faire de démarche.

Budget voiture : Comment optimiser le pire des passifs ?

Vous devez sans doute le savoir. Une voiture est un gouffre financier. L’optimisation du budget voiture doit donc être une priorité dans la gestion de vos finances personnelles.

Pour écouter la version podcast vous pouvez cliquez ci dessous

En effet, la voiture est le pire « Passif ».

C’est à dire que contrairement à un actif qui fait gagner de l’argent avec le temps, un passif vous fait perdre de l’argent avec le temps.

En gros si vous achetez une voiture 10 k€ aujourd’hui. Dans 5 ans elle ne pourra pas valoir plus que lors du prix d’achat.

Vous pourrez la revendre que moins cher donc avec une Moins Value.

Et à cette perte il faudra ajouter tout l’agent dépensé pour l’entretien et l’exploitation de la voiture soir l’assurance, l’essence et les réparations.

Donc entre l’achat et la vente de la voiture ce sont forcément des milliers d’euros qui se volatilisent pour pouvoir se déplacer.

Ayant déménager dans le sud de la France, je me suis vu dans l’obligation de devoir acheter une voiture.

Car je n’avais pas le choix.

Si on veut fuir les villes et pouvoir se déplacer il faut une voiture.

(Du moins dans le coin où je souhaite habiter!).

Donc étant conscient du budget mensuel très lourd que coûte une voiture, j’ai souhaité optimiser au mieux ce budget.

Car comme vous le savez je souhaitez atteindre la liberté financière.

Pour cela je souhaite maximiser mon épargne comme je l’explique dans « Comment j’épargne 30% de mon salaire » pour l’investir et ainsi me créer des revenus passifs.

Et pour maintenir cette épargne, le budget voiture doit être optimisé au maximum.

Donc comment ai-je fait?

Je vais découper cela en détaillant comment économiser sur les 3 axes essentielles

  • L’achat de la voiture
  • L’exploitation de la voiture (Essence, assurance)
  • L’entretien de la voiture (Réparation, Imprévus)

#1 Optimiser le budget voiture dès l’achat

Comme en immobilier on dit souvent que la bonne affaire se fait à l’achat.

Car en achetant une voiture en faisant une bonne affaire ce n’est pas une économie de dizaines d’euros mais potentiellement de centaines voire de millier d’euros.

Voiture Neuve ou voiture d’occasion?

Pour commencer, même si cela me parait évident, je vous conseillerai de ne jamais acheter de voiture neuve.

Pour la simple et bonne raison qu’une voiture neuve perd environ 20% de sa valeur à peine sorti du garage.

Ensuite fixez vous un budget à ne pas dépasser.

Pour ma part, je ne voulais pas dépasser 5000€ pour l’achat de la voiture.

Car je ne souhaite pas faire de crédit pour cela.

Le budget maximal à vous fixer est très important car il doit être en adéquation avec l’état de vos finances personnelles à l’instant t.

Si à ce jour vous avez du mal à sortir du découvert ou que vous avez déjà des crédit consos à rembourser, votre budget voiture doit être réduit au strict minimum.

Le strict minimum qui à mon sens permet d’avoir quelque chose qui nous conduit d’un point A à un point B en toute sécurité et avec un minimum d’option.

Je ne dis pas d’acheter une poubelle mais je pense qu’avec 6/7k€ on peut largement avoir une voiture sûre et dans laquelle nous avons un minimum de confort aujourd’hui.

Vouloir « plus » pour « plus de confort » ou « montrer que l’on roule dans une BM » peut vite vous faire vous enfoncer dans un cercle vicieux de l’endettement et du découvert si vous avez déjà des difficultés.

En revanche, si vous avez déjà une épargne confortable, vous pouvez vous permettre une petite folie mais tout en étant conscient que l’argent investi dans une voiture ne le sera pas ailleurs (et donc dans des actifs ou dans vos projets de vie)

Payer en crédit ou en cash ?

budget voiture

Il y a plusieurs écoles pour répondre à cette question.

#1 Vous n’avez pas d’épargne

Dans ce cas là, le choix sera vite fait.

Il faudra faire un crédit.

Et si vous faîtes un crédit pour cette raison, je vous renvoi à la définition de votre budget voiture.

Car si vous n’avez pas l’épargne pour vous la payer cash, il serait dommage que votre crédit vous alourdissent vos charges fixes pour le crédit et retarde donc la constitution de votre épargne de précaution

Encore une fois définissez votre budget voiture en fonction de votre situation financière actuelle.

#2 Vous avez de l’épargne pour la payer cash

Dans ce cas là vous avez le choix.

  • Soit de la payer cash avec votre épargne pour éviter de prendre un crédit voiture
  • Soit gardez votre cash pour l’investir et faire le crédit pour payer la voiture.

Certains investisseurs préconisent la 2ème solution car « Cash Is King » et la théorie veut que du Cash qui pourrait fructifier à 10% serait plus intéressant qu’un crédit à 2%.

Pour ma part, je ne préfère pas faire de crédit si j’ai l’épargne prévue pour.

Car un crédit voiture est un crédit toxique pour les raisons suivantes :

  • Il alourdit les charges fixes et donc l’épargne pour les projets et l’investissement.
  • Vous payez des intérêts pour un passif
  • A la fin du paiement du crédit, lors que vous revendrez vous ne récupérerez jamais votre capital à cause de la moins value

L’idée est donc de vous la payer avec votre épargne de précaution disponible.

Si vous n’avez pas cette épargne de disponible, faîtes un crédit minimum et revoyez vos critères de confort pour minimiser l’impact de ce crédit sur votre budget mensuel.

Comment trouver la bonne affaire?

Concernant la recherche de la voiture voici quelques astuces :

  • Faites vos recherches sur le bon coin ou la centrale.
  • Privilégiez les particuliers qui sont pressés de vendre mais avec qui vous avez un bon feeling et que vous sentez honnêtes.
  • Choisissez un véhicule où un maximum d’entretien est fait (Frein, pneu, courroie de distribution etc…)
  • Privilégier les 1ère mains. Souvent mieux entretenu.

Pourquoi favoriser les particuliers plutôt que les garages?

Il est vrai qu’acheter à un garage est rassurant. La voiture est propre et vous avez une garantie de 3 mois minimum.

C’est rassurant c’est vrai.

Mais sachez que le garage ne vous vend pas ce véhicule a prix coûtant (et c’est normal!!).

Ce qui veut dire que le garage l’a acheté a prix cassé, a fait ses réparations pour 3 fois rien et vous le revend avec une belle marge.

Il n’y a pas de mal à cela car c’est leur business model et c’est tout à fait honorable qu’il fasse du profit car ils doivent bien faire vivre leur business.

Mais si vous souhaitez économiser à l’achat en sachant ceci, vous savez que vous ne ferez pas la meilleure des affaires en achetant à un garage.

Alors que si vous achetez à un particulier qui a bien entretenu son véhicule et qui est honnête, vous pourrez la toucher moins cher et même avec une petite négociation.

Pensez toujours à négocier

Une voiture c’est comme un bien immobilier.

ça se négocie.

A part si le prix est indiqué ferme sur l’annonce évidemment.

Mais dès que la mention n’est pas inscrite, listez tous les défaults que vous voyez.

Que ce soit impact sur la carrosserie, petit entretien à faire ou à prévoir.

Listez tout , chiffrez cela grossièrement au vendeur et faites lui une offre en déduisant les coûts à votre charge pour qu’elle soit dans l’état que vous souhaitez.

Le vendeur sait très bien que son véhicule a des défauts et la majorité du temps il a déjà en tête le prix minimal auquel il la vendra.

A vous de trouver le bon prix pour avoir un accord.

Quel est le modèle idéal pour optimiser le budget voiture ?

J’ai fait beaucoup de recherche pour avoir la réponse à cette question.

Ce qui m’intéressait était les critères suivants :

  • Le rapport qualité / prix du modèle
  • Le coût d’exploitation (Essence et assurance)
  • Le coût de la maintenance (Réparation, entretien et prix des pièces)

Après avoir analysé des dizaines d’articles et études spécialisés le résultat est sans appel :

La grande gagnante est la DACIA SANDERO

budget voiture

Certes, ce n’est pas la voiture la plus sexy ou celle avec laquelle vous allez faire le kéké en tunning.

Mais elle remplit les fonctions principales pour ce que l’on attend d’une voiture.

Elle roule bien et elle est sûre pour soi et ses enfants.

Mais en plus, son moteur est principalement mécanique et reconnu comme très solide.

Les pièces et l’entretien coûte très peu cher et elle consomme très peu.

De plus l’assurance coûte également moins cher que la plupart des véhicules (elle est moins volée qu’une golf par exemple :-))

Donc si vous souhaitez optimiser votre budget voiture, la Dacia sandero semble être le meilleur compromis.

A la fois à l’achat comme pour l’exploitation et la maintenance.

C’est la raison pour laquelle c’est l’heureuse élu que j’ai personnellement choisi.

#2 Optimiser les charges d’exploitation pour le budget voiture

L’assurance

Après de nombreuses recherches, j’ai pu identifié deux assurances qui proposent des tarifs très compétitif.

C’est L’écocare et L’olivier assurance

Pour mon cas à moi, ils m’ont proposé un tarif à moitié prix par rapport aux assurance classiques (40€ pour du tout risque au lieu de 80€).

Les avis sont mitigés concernant les sinistres mais je me suis rendu compte que les avis étaient pires sur les sinistres concernant les assurances classiques les plus connues… ( qui sont donc deux fois plus cher)

L’autre détail est que ce sont des assurances complètement digital.

Pas d’agence physique ce qui explique certainement le prix.

Enfin au niveau des franchises ils peuvent être un peu plus cher mais avec l’économie mensuelle réalisée à mon sens cela vaut le coup.

Je ne suis pas en train de vous recommander ces 2 assurances.

Je les teste personnellement et je vous en dirai plus avec du recul.

La meilleure façon à mon sens de vérifier la qualité de l’assurance est de voir comment ils réagissent en cas de sinistre.

Je complèterai donc cet article en cas de mauvaises surprises ou de sinistre (même si je l’espère le plus tard possible)

Le carburant – Essence ou Diesel?

budget voiture

Pour choisir la pertinence entre une essence et diesel (mis à part le côté écologique) il faut répondre à la question suivante :

Combien de km par an faites vous?

En gros si vous faîtes plus de 20 000km par an le diesel est plus rentable.

Point.

En dessous l’essence peut être plus intéressante.

Car outre le fait que le carburant est plus cher avec l’essence tous les autres frais sont moins cher.

L’assurance et les pièces sont moins cher en essence qu’en diesel

Et surtout le prix à l’achat est moins cher.

En revanche les moteurs diesel sont considérés plus robustes quand la voiture commence à être kilométré.

Une belle astuce aussi peut être d’avoir un moteur bi carburant (GPL + essence) comme le propose la fameuse Dacia Sandero.

A vous de voir quelle est le nombre de kilomètre que vous prévoyez annuellement pour faire votre choix.

#3 L’entretien de la voiture

C’est certainement le coût le plus dur à accepter.

Car dans notre budget mensuel, l’essence et l’assurance sont incluses

Mais l’entretien est plus un imprévu qu’une charge anticipable.

D’où l’intérêt de prendre une voiture où les coûts en entretien seront minimisés.

Et donc que la bonne affaire se fait encore une fois à l’achat.

Par exemple, si vous préférez une audi à une renault.

Outre le prix d’achat plus important il faut savoir qu’à chaque broutille (Frein, Pneu etc…) le coût sera plus important pour une Audi que pour une Renault.

Mon conseil pour éviter les imprévus d’entretien

Intégrer dans vos charges fixes un virement de 50€ mensuel vers un compte à part pour vous constituer une trésorerie pour l’entretien de la voiture.

Car l’entretien de la voiture n’est pas un imprévu.

Contrairement à ce qu’on dit à chaque fois.

Que ce soit un pneu crevé , les freins à changer etc… on dit toujours « j’ai eu un imprévu ce mois ci avec la voiture qui m’a mis dans le rouge »

Je ne suis pas d’accord.

Car ces imprévus sont clairement prévisibles.

On sait ques ces coûts vont tomber .

Car c’est juste l’entretien normal de la voiture

On ne sais juste pas quand.

Si vous mettez en place cette épargne forcée vers un compte à part, le jour où vous avez cet imprévu de voiture, vous avez déjà le budget dédié à l’entretien de la voiture.

Pour cela, vous pouvez utiliser les enveloppes virtuelles de N26 ou les coffres de Revolut

Sinon un LDD ou un CSL sera bien adapté à cette épargne d’imprévu voiture.

J’espère que ce petit tuto pour optimiser le budget voiture vous permettra d’optimiser votre budget mensuel au mieux.

Car comme dit au début, c’est un des budgets les plus lourds pour un foyer et il est impératif de le minimiser.

N’hésitez pas à commenter cet article pour me partager vos astuces que ce soit sur l’achat, l’exploitation ou l’entretien de la voiture.

Budget bébé : 7 astuces pour limiter la casse les 6 premiers mois.

J’ai la chance de connaître la paternité depuis Novembre 2020. J’étais donc obligé de faire un article pour vous expliquer comment je fais pour maîtriser ce budget bébé.

Car je ne vous apprend rien en vous disant que l’arrivé d’un bébé change la vie !

Dans tous les sens du terme.

Le bonheur infini, les nuits plus courtes mais également vos finances personnelles

Avec ma maigre expérience de 6 mois en tant que Papa je vais vous expliquer comment j’ai fait pour réduire au maximum le budget de bébé du moins pendant cette première période

Avant tout voici quelques chiffres :

J’avais prévu initialement moment 200€ de budget bébé depuis sa naissance (Hors garde).

Dans ces 200€ j’intègre tous ce qui est équipement, hygiène, soins, document administratifs, pharmacie, habillement etc…

A ce jour nous dépensons en moyenne 100€ par mois depuis la naissance

Sachant que nous avions déjà ce budget prévu 2 mois avant la naissance (voir l’astuce n°1 :-))

J’entends souvent que certains foyers dépensent beaucoup plus par mois depuis l’arrivée de bébé.

Pour vous montrer qu’il est possible de ne pas exploser son budget avec l’arrivée d’un bébé, je vais donc vous partager mes astuces pour limiter la casse sur le budget de bébé dans les 6 premiers mois de sa vie (Hors Garde).

Pourquoi Hors Garde?

Car la garde est un budget à part entière.

Qui dépend de la situation de chacun. A la fois sur la possiblité ou non d’avoir une place en crèche.

Mais également sur le montant des aides que l’on peut recevoir.

Et cela dépend de vos revenus.

Donc toutes ces astuces ne concernent pas la garde de bébé.

Voici les 7 astuces

Pour écouter la version du podcast cliquez ci dessous

#1 Anticipez le maximum = lisser le budget de bébé

Comme je le recommande pour les charges fixes, il faut lisser un maximum les dépenses de bébé.

Pour les charges fixes classiques, il faut mensualiser le plus de charges possibles pour éviter de payer des échéances annuelles trop grosses et se retrouver dans le rouge.

Pour bébé c’est pareil.

Nous avons anticipé un maximum de dépenses en achetant 2 ou 3 mois avant les équipements manquants et essentiels afin de ne pas tout acheter lors de l’arrivé de bébé.

budget bébé

Cela nous a permis d’étaler les dépenses dans le temps et de ne pas se retrouver à débourser des centaines d’euros lorsque bébé était là.

Mais il ne faut pas non plus se précipiter… D’où l’astuce n°2.

#2 Ne vous précipitez pas

Pensez que la famille et les amis vont vous couvrir de cadeaux divers et variés et même « trop » de choses.

Etant dans une démarche minimaliste, nous avons mis uniquement l’essentiel sur la liste de naissance.

Vous allez voir que beaucoup de choses vont vous être offertes ou données même si vous ne le voulez pas.

Je ne dis pas qu’il faut être attentiste et attendre que tout nous soit offert mais n’achetez pas les choses les moins urgentes si elles sont sur votre liste de naissance par exemple.

Cela peut paraitre contradictoire avec la première astuce.

A mon sens il faut trouver le juste équilibre entre l’anticipation des choses essentielles qui ne sont pas sur la liste de naissance et ce qui risque de nous être offert.

Par exemple les choses que vous pouvez anticiper est tout le consommable.

Tel que les produits de soins et d’hygiène (couches, serum physiologique, liniment etc…) ainsi que tout ce qui n’est pas sur votre liste de naissance.

Pour le reste , ce qui est sur votre liste de naissance et qui n’est pas urgent attendez de voir si quelqu’un le prend avant de vous précipiter à l’acheter.

Car vous prenez le risque d’avoir la chose en double…Et donc de dépenser inutilement

#3 Evitez de craquer sur les vêtements

Pensez que les bébés grandissent tellement vite que vous n’aurez pas le temps de lui mettre tout ce que vous aurez reçu ou ce que vous aurez acheté.

A mon sens mieux vaut avoir le minimum de body / Pyjama dans les 3 premiers mois.

Et faire plus de lessive que d’acheter des habits pour tous les mois.

Car vous risquez de vous retrouver à ne pas pouvoir tout utiliser car bébé grandit trop vite

Je reconnais qu’on nous a prêté beaucoup de vêtement sur ces 6 premiers mois et que notre budget vêtement est clairement proche des 0€.

Donc sur ce point là, c’est peut être une chance que nous avons eu.

Mais on a même dû en refuser car on nous avait trop donné !

Mais même avec ce qu’on avait refusé il y a quasiment la moitié des habits que l’on n’avais pas pu lui mettre au vu de la vitesse à laquelle elle grandit.

Et puis honnêtement, même si c’est cool de l’habiller et de jouer à la poupée, bébé ne va pas gueuler si vous lui mettez des habits de seconde main !

Je pense que l’on aura tout le temps de lui acheter des vêtements quand elle voudra s’habiller comme elle le veut elle et à ce moment là ce sera un vrai budget !

Si personne dans votre entourage ne vous a proposé de prêt d’affaire , je vous recommande de regarder les box de vêtement pour bébé

# 4 Essayez les couches lavables

budget bébé

Le budget couche jusqu’à la propreté s’élève en moyenne à 2500€ par enfant.

De bonnes couches lavables coûtent entre 20 et 30€.

Une quinzaine de couches lavables étant suffisant il faut donc un budget initial de 400€ environ.

Vous pouvez donc économiser plus de 2000€ en passant sur des couches lavables.

Il est vrai que cela demande plus de lessive et d’organisation.

Mais avec les vomis et à la vitesse à laquelle vous devez le changer, vous ferez forcément plus de lessive.

Pour éviter d’en faire trop ce que nous faisons, c’est faire une lessive en mode « rinçage » uniquement avec les couches sales.

Et une fois le rinçage terminé, nous lançons un cycle normal en ajoutant les autres vêtements.

C’est une organisation à mettre en place d’utiliser les couches lavables mains honnêtement pour nous l’essayer d’est l’adapter.

D’une part vous réduisez considérablement le budget bébé tous les mois.

Mais vous faîtes un geste pour la planète en plus en jetant beaucoup moins !

Astuce supplémentaire : demander une partie de ces couches lavables sur la liste de naissance pour réduire un peu le budget bébé.

Ainsi, vous pourrez tester à petite dose si les couches lavables sont faîtes pour vous.

Si vous aimez ça, vous n’aurez qu’à acheter le supplément de couches lavables

# 5 Achetez d’occasion pour réduire le budget de bébé

La seconde main c’est tendance !

Profitez en surtout pour les grosses dépenses à prévoir pour bébé.

Je ne parle pas d’acheter des biberons ou des couches d’occasion mais les objets les plus chers qui ne peuvent être mis sur la liste de naissance.

Par exemple, le lit parapluie, la chaise haute, ou encore et surtout la poussette trio

Par exemple une poussette trio vendu plus de 300€ neuve peut se trouver en excellent état à moins de 100 euros sur le bon coin.

De plus, des familles n’ayant que peu de place chez elles sont pressées pour les vendre.

Vous pourrez donc négocier le prix facilement.

Faîtes tout de même attention à l’état de ces objets acheté de seconde main en les essayant bien au préalable.

#6 DIY

Si maman aime bien la couture (ou papa) , pourquoi ne pas confectionner des choses en attendant l’arrivée de bébé.

Ma femme a par exemple fait les coussins, le tapis d’éveil et quelques vêtements.

C’est moins cher et fait maison !

Vous réduirez le budget bébé et vous pourrez avoir la fierté de vous dire que vous l’avez fait vous même d’où le nom de cette astuce : Do It Yourself

#7 Intégrer un budget bébé à votre budget mensuel

Comme toutes dépenses variables importantes, il est temps de budgétiser celui de bébé également.

Au début il sera dur d’estimer le montant mais au bout de quelques semaines / mois vous pourrez facilement vous projeter et être précis sur le suivi de votre budget

Je vous conseille de prévoir large au début puis de réduire si besoin

Pensez à utiliser mon tableau de gestion de budget pour le prévoir.

#Astuce Bonus : L’allaitement

Cette astuce n’est pas mentionnée dans l’épisode de podcast et a été rajouté après.

Car si la maman peut allaiter et si elle est OK avec ça, vous ferez aussi de grosses économies sur la nourriture.

Du moins sur les 6 premiers mois.

Ma femme souhaitait un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et adore ça donc c’est un beau budget d’économisé.

Et en plus, le lait maternel est beaucoup plus qualitatif et nutritif pour bébé donc c’est une double bonne actions : Pour la santé de bébé et pour vos finances.

Voilà j’espère que ces astuces vous serviront pour limiter la casse du budget bébé à son arrivée !

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires quelles astuces vous utilisez pour réduire le budget bébé.

Avis Origame : La plateforme qui réduit vos abonnements gratuitement

Et si je vous disais qu’il existe une plateforme capable de vous faire économiser en moyenne 350€ / an gratuitement et sans faire de paperasse ? J’ai nommé la nouvelle pépite des fintech Française Origame !

Pour écouter la version podcast cliquez ci dessous

Sur mon blog et mes podcasts j’insiste très souvent (pour ne pas dire tout le temps) sur une chose.

Commencez par listez et réduire vos charges fixes

Par les charges fixes j’entend principalement tout ce qui va être abonnement et facture mensuelle.

Tel que l’électricité, le gaz, internet, le forfait mobile, les assurances ou encore les abonnements streaming.

Mais il y a toujours ce MAIS.

On a la flemme de faire de la paperasse!

Même si je vous ai déjà donné une super astuce anti procrastination ici pour vous motiver à faire les démarches, j’ai aujourd’hui encore une meilleure astuce à vous proposer.

Elle s’appelle ORIGAME

Origame est né de la création de 3 personne. 1 avocat, 1 comptable et un ingénieur.

origame

Ils étaient convaincu d’une chose.

La plupart des gens ont trop d’abonnement et ils ne les payent pas au juste prix.

Il souhaitent réduire leur charge fixe mais sont bloqués par une chose : Résilier ou renégocier un abonnement c’est trop compliqué.

Les démarches à faire et les opérateurs compliquent toujours tout pour ne pas vous faire changer pour la concurrence.

Et donc on la flemme de faire les démarches pour réduire ses charges fixes.

Conscient de cette problématique (que je confirme clairement lors de mes coachings budgétaire), ils ont souhaité répondre à ce besoin et résoudre cette problématique.

Comment ?

En proposant une plateforme qui fait les démarches à votre place gratuitement.

Origame annonce une économie moyenne de 350€ par foyer.

Ils réduisent vos abonnement et facture dans tous les domaines.

L’électricité, le gaz, internet mais également sur les abonnement streaming .

Comment réduire ses abonnement concrètement avec Origame ?

Après vous être inscrit rapidement en cliquant ici, vous arrivez sur un tableau de bord

origame

En vous connectant pour la première fois, vous avez un tuto vidéo rapide de l’utilisation de la plateforme qui vous est présenté.

Vous pouvez le consulter également ici

Ensuite, il vous suffit de cliquer sur ajouter un abonnement , de rentrer le nom de votre fournisseur de préciser le montant de votre abonnement et de valider.

A ce moment là, vous n’entrez même pas de données personnelles .

Mais l’outil calcule quand même l’économie potentielle que vous pourrez faire en passant chez un concurrent.

Si il estime que vous avez déjà un bon prix, il ne vous précisera aucune économie.

Une fois que vous avez rentré toutes vos charges fixes, le tableau de bord vous permet de voir un coup d’œil les économies potentielles par mois et sur l’année.

Et souvent on peut faire des bonds de sa chaise.

Quand on voit ce qu’on peut jeter par la fenêtre par flemme de changer.

Ok et il se passe quoi si je veux changer ?

Pour changer de fournisseur, il faudra donc aller plus loin dans la démarche et renseigner un peu plus de données suivant l’abonnement.

Par exemple pour le contrat électrique, il faudra donner une estimation de votre consommation et votre PDL (Point de livraison qui se trouve sur votre facture actuelle)

Bref toutes les infos nécessaires pour que Origame fasse les démarches à votre place.

Une fois que vous avez affiné vos données, Origame vous présente les différents fournisseurs avec les différentes offres.

Vous pouvez donc voir en un coup d’œil les économies potentielles suivant le fournisseur choisi.

Vous pouvez également cliquez sur « en savoir plus » pour avoir toutes les infos sur le nouveau fournisseur et voir si il n’y a pas de coût caché, d’engagement ou autre.

Ensuite Origame est transparent avec vous et vous dit ce qu’il va se passer si vous souhaitez changer de fournisseur.

Ils s’engagent à 3 choses :

  • Aucune coupure de service
  • Pas d’intervention de technicien
  • Aucun frais supplémentaire

Ce sont pour moi 3 atouts majeurs dans le changement de fournisseur.

C’est gratuit et vous n’avez aucun impact sur votre vie.

Toujours sans aucune démarche administrative.

Aucune Coupure de service

Beaucoup de gens ont peur par exemple qu’en changeant de fournisseur d’électricité ou de fournisseur internet ils perdent l’électricité ou leur internet.

Il n’en est rien.

Origame se charge de faire la transition et s’engage à ce que vous n’ayez pas de coupure de service

Etre alerté automatiquement avant de passer sur une offre plus chère

Vous devez le savoir si vous avez récemment changer de forfait mobile ou internet.

L’offre alléchante dure 6 mois ou un an puis vous payez le double et dès fois vous devez rester engagé.

Origame vous prévient 1 mois avant la date d’échéance pour que vous puissiez vous retourner et changer de nouveau de fournisseur si vous souhaitez garder le tarif intéressant.

Ou encore pour éviter de vous retrouver coincé avec un engagement supplémentaire d’un an avec un fournisseur.

Quels abonnements peut-on optimiser avec Origame?

Voici une liste non exhaustives de toutes les charges que vous pouvez réduire

  • Assurance en tout genre (Maison, Voiture, Scolaire etc..)
  • Mutuelle
  • Electricité
  • Gaz
  • Box Internet
  • Forfait Mobile
  • Abonnement Streaming (Netflix, Deezer, Spotify etc…)
  • L’abonnement à la salle de sport

Exemple du changement de fournisseur électrique

Beaucoup de personne pense encore qu’il existe uniquement EDF en tant que fournisseur électrique.

Depuis l’ouverture à la concurrence dans la distribution d’électricité, il y a des dizaines et des dizaines de fournisseurs qui proposent des tarifs plus compétitifs que EDF.

De plus leur service client est souvent de meilleur qualité

Et ils proposent de l’énergie provenant d’énergie renouvelable.

Tout ça à moindre prix.

C’est le cas par exemple de Mint Energie, chez qui je suis personellement.

Le tarif est de -15% par rapport au tarif réglementé en passant par l’offre Online.

En passant avec Origame, ce fournisseur sera très certainement proposé.

Si vous souhaitez changer de fournisseur d’électricité rien de plus simple.

Rassurez vous il n’y aura pas de coupure d’électricité ou encore de frais supplémentaire.

Ni d’intervention de technicien.

Tout se fera tout seul et vous aurez toujours le courant chez vous.

La seule chose qui change c’est le prix sur votre facture mensuelle.

Mais dans le bon sens 🙂

La Magie du partage d’écran

Comme je vous le disez plus haut, la magie de Origame réside dans ce partenariat qu’ils ont fait avec Spliiit.

Si vous utilisez Netflix ou Spotify , vous avez peut être déjà un écran partagé avec un ami pour payer moins cher.

Mais c’est toujours compliqué de savoir qui doit payer quoi ou de faire les remboursements.

Ou encore si vous n’avez justement personne avec qui partager et que vous payez plein pot un abonnement Netflix.

Origame propose que vous partagiez vos écrans avec d’autres internautes qui recherchent la même chose que vous.

Je l’ai testé personnellement et ça vous prendra pas plus de 5 minutes de trouver un écran / compte partagé et diviser par 4 le prix de vos abonnements streaming.

Ils font réellement les démarches à votre place

On connait tous l’abonnement à la salle de sport auquel on y va 3 mois et on arrête.

Mais on a la flemme de faire la démarche de résilier car c’est complexe.

Origame réalise réellement la démarche de résiliation à votre place.

Ils envoient le recommandé et font la lettre pour vous.

La seule chose qu’ils vous facturent est l’envoi du recommandé et ils ne se font même pas de marge dessus!

Mais du coup vous vous demandez peut être comment ils se rémunèrent…

origame

Comment gagnent ils de l’argent si c’est gratuit ?

Ils sont rémunérés uniquement si vous changez de fournisseur d’électricité et d’assurance habitation.

Ils touchent une comission du nouveau fournisseur.

Une comission qui est transparente pour l’utilisateur.

C’est comme un prime de parrainage que leur reverse le fournisseur pour leur avoir amener un nouveau client grâce à leur plateforme.

Mais la bonne nouvelle c’est qu’ils n’ont pas de partenariat exclusif.

C’est-à-dire qu’ils présenteront les partenaires de manière neutre et donc ne vont pas vous orienter vers ceux qui payent plus de commissions.

L’obsession du service client

En échangeant avec le CEO d’ORigame, il m’a avoué que LE livre qui lui avait changé la vie s’appelait « L’obsession du service client ».

Ce qui veut dire qu’ils ont mis le paquet la dessus.

Vous avez une fenêtre de chat en bas à droite du site.

Vous pouvez poser toutes les questions que vous souhaitez et ils répondent dans des délais très court.

Et surtout , ce n’est pas un robot qui vous répond mais bien un être humain.

Avec des réponses personnalisées à vos questions, doutes ou remarques.

Que font ils de vos données personnelles?

Comme vous vous en doutez il va falloir rentrer un certain nombre de vos données pour qu’ils puissent connaitre votre situation et faire les démarche à votre place.

Les données ne sont en aucun cas partagés à des tierces personnes.

Elles restent uniquement sur la plateforme et ne sont pas diffusés

Les axes d’améliorations

Certains de mes clients en coaching m’ont remonté quelques problèmes que j’ai moi même remonté au CEO d’origame (Vous l’écouterez dans l’épisode de podcast !)

Les garanties des assurances.

Dans les économies proposées sur les nouvelles assurances, on ne peut pas savoir si les garanties inclues dans nos contrats initiaux restent inclues dans la nouvelle assurance avec l’économie proposée.

C’est un problème car l’économie peut paraitre trompeuse.

Le problème ayant été remonté, Origame travaille sur cette problématique et fait toutes les démarches actuellement pour pouvoir avoir le droit de proposer les meilleures offres incluant les mêmes garanties.

En attendant, vous devrez allez regarder manuellement que la nouvelle assurance propose les mêmes garanties que ce que vous avez déjà.

J’explique tout en détail sur comment faire cette démarche dans l’article « Economie assurance : 3 étapes pour gagner des centaines d’euros ».

La couverture des fournisseurs internet non pris en compte

Autre problème qui peut induire une économie trompeuse.

Origame vous proposera la meilleure offre internet ou mobile mais ne peut pas savoir si le fournisseur proposé a une bonne couverture réseau (mobile ou TV) dans votre secteur.

Encore une fois Origame a conscience de cette lacune a pour projet de résoudre ce problème.

L’idée serait de pouvoir géolocaliser avec votre adresse la couverture faite par l’opérateur proposé afin de vous proposer la meilleur offre en tenant compte de la couverture là où vous vous trouvez.

Ainsi vous pourrez tout de suite voir si la meilleur offre proposée est compatible avec la zone où vous vivez à la fois pour le mobile comme pour la box.

Les projets futurs d’origame

En plus de ces deux choses sur lesquels ils travaillent et qui devraient être prêt pour le 1er semestre 2021, ils prévoient une énorme avancée sur leur plateforme pour vous faciliter encore plus la tâche.

Ils prévoient de pouvoir mettre en place l’API bancaire.

C’est à dire qu’en reliant Origame avec votre banque (avec une synchronisation simple), la plateforme pourra relever automatiquement tous vos prélèvements mensuels et abonnements à optimiser.

Cela restera bien sûr une option et ne sera pas obligatoire pour ceux qui ne souhaite pas faire de synchronisation avec leur banque.

Mais cela aura pour avantage de voir les économies réalisables sur l’année en un seul clic.

Pour résumer : Les avantages et Inconvénients d’origame

Les Avantages

  • Entièrement gratuit
  • Aucune paperasse à gérer
  • Plateforme intuitive, ergonomique et ludique
  • Service client réactif et performant
  • Possibilité de faire des centaines d’euros d’économies en quelques clics
  • Données personnelles entièrement sécurisées

Inconvénients

  • Pour les assurances , besoin de faire une manipulation supplémentaire pour vérifier que l’économie maintient bien les garanties
  • Pour les abonnement télécom, bien vérifier que le nouvel opérateur couvre bien le réseau chez vous

J’espère que cette présentation d’Origame vous permettra d’y voir plus clair et surtout vous motivera à réduire vos charges fixes facilement.

Pour conclure, vous ne perdrez rien à l’essayer car c’est gratuit et ça permet de voir où vous en êtes dans vos charges fixes et si il y a des optimisation à faire.

Et croyez moi, l’essayer c’est l’adopter 🙂

Pour tenter l’expérience vous pouvez vous rendre sur leur site ici

Budget annuel VS budget mensuel avec Sophie de Riche au féminin

Vous hésitez encore entre faire un budget annuel et un budget mensuel?

L’article et le podcast de la semaine va pouvoir vous aider à trancher.

J’ai pu interviewer Sophie, créatrice du blog riche au féminin.

Sophie est une ancienne accro au shopping.

Elle est sortie de cette spirale infernale des dépenses impulsives pour réaliser ses rêves il y a quelques années.

En apprenant à gérer son budget et ses finances personnelles.

Elle est passé d’accro au shopping à experte en finances personnelles et gère comme une pro son budget annuel.

Elle nous raconte comment elle a pris conscience de ce problème.

Comment elle a eu le déclic qui l’a fait reprendre le contrôle sur ses finances personnelles.

Et surtout quelles sont ses astuces pour ne plus être accro au shopping et aligner ses dépenses avec ses projets de vie.

De la manière la plus simple et la plus automatisé possible.

Elle est également l’auteure du livre « Objectif zéro budget » sorti récemment qui parle de gestion de budget et de consommation responsable.

Cette interview est dans la continuité de l’épisode 16 du podcast où je vous donne mes 6 astuces pour arrêter de faire chauffer la carte bleu et maitriser votre budget shopping

C’est la première fois que j’interview une personne qui partage ma thématique.

J’ai donc eu le plaisir d’échanger avec elle sur nos astuces, méthode de gestion de budget, de gestion des imprévus.

Cet épisode un peu spécial est donc une mine d’or d’informations gratuites.

Car vous apprendrez les astuces et méthodes de 2 experts en gestion de bugdet.

Pour écouter la version podcast c’est par ici.

Ci dessous une retranscription d’un extrait de l’interview qui explicite principalement l’intérêt de réaliser un budget annuel plutôt qu’un budget mensuel .

Je vous donne mon opinion sur le sujet en fin d’article 🙂

Thomas – Pour parler plus de gestion de budget, sur ton blog ou sur ta façon de gérer tes finances, quelle méthode tu préconiserais en règle générale ?

Sophie – Ça dépend de la personne.

De ce qu’elle veut et de la situation dans laquelle elle est.

C’est difficile à dire parce que je fais toujours de la personnalisation dans l’accompagnement que je donne, je n’ai pas de réponse toute faite.

Je dirais que ce serait de privilégier le fait de se payer en premier avec le concept de clarifier dès le début, ses objectifs de vie.

Et en fonction de sa situation, s’assurer sur une année ou plusieurs années, de pouvoir rembourser ses dettes ou son découvert s’il y en a.

De payer ses factures au quotidien et d’assurer le financement de ses projets.

Ce que je préconise souvent aux personnes que j’accompagne, c’est de faire un budget annuel.

C’est plus facile de réaliser des choses sur douze mois que sur un mois.

Ça enlève un stress de planifier sa vie et de se dire, j’ai des dettes, j’ai ma vie à payer pour continuer de vivre et j’aimerais faire ce voyage, m’acheter cet appartement par exemple.

Quand on essaye de faire ça sur un mois, c’est impossible alors que sur douze mois et sur plusieurs années, on a plus de marge de manœuvre.

La méthode budgétaire que je préconiserais, c’est d’en faire une sur le long terme.

Avoir un budget annuel et intégrer le concept de se payer en premier pour que dès le début du mois, on épargne.

On est en train de payer notre meilleure vie.

Ce que je dis aux personnes que j’accompagne :

L’épargne, ce n’est pas une perte d’argent : C’est un investissement dans son bonheur.

Thomas – Dans ses projets de vie.

Sophie – C’est ça.

Il n’y a rien de pire que faire passer son bonheur après les factures d’électricité.

Avant, il faut prendre en compte l’argent que l’on a au total.

Mais si dès le début du mois, on sait qu’il va rester quelque chose parce que c’est épargné pour notre bonheur, il n’y a rien de mieux.

Thomas – Psychologiquement, c’est un plus.

Sophie – A partir du moment où j’ai commencé à faire ça, je me sentais invincible.

Je me disais, quoi qu’il arrive, j’ai mon épargne.

Thomas – Oui parce que c’est vrai qu’un problème que je retrouve souvent, ce sont des gens qui épargnent en fin de mois s’il reste quelque chose.

Sophie – Ils prennent les miettes, c’est dommage.

Thomas – Et ceux qui font ça ont tendance à dépenser jusqu’à ce qu’ils n’aient plus rien.

Il ne reste plus rien à épargner.

En faisant la méthode inverse, tu te payes en premier pour réaliser tes projets et pour ton bonheur.

budget annuel

Sophie – C’est ça et tu n’as plus d’excuses.

C’est difficile de se payer en premier sans savoir exactement combien d’argent on a entre nos charges fixes et les charges variables qu’on a par mois.

On est obligé de passer par un budget annuel

Si tu détermines que tu vas épargner 500 euros par mois, mais que tu n’as pas fait le bilan de tes comptes, c’est embêtant.

C’est super quand tu mets ta vie sur le papier, de l’année à venir si tu veux te lancer dans un budget annuel, tes mois sont préparés.

J’ai beaucoup de personnes qui me disent, je n’ai pas le courage de faire ça.

Je leur dis, prenez-le.

Après, vous êtes en pilotage automatique, il n’y a rien à faire.

La charge mentale du budget est légère, il ne se passe rien, tu as juste à vivre ta vie.

Je conseille de mettre en place le plus de virements automatiques pour ne pas gérer des choses qui ne sont pas nécessaires.

Pour faire autre chose dans la vie que de s’inquiéter de son argent.

Une fois que le socle de gestion est solide, tu as le temps de tout faire, profiter de la vie, être avec tes proches.

Tu as du temps pour toi, de la sérénité.

Thomas – Et tu dors sur tes deux oreilles.

Sophie – C’est ça et tu sais que ton argent fait ce qu’il a à faire.

Il est en train de financer ta vie et tu fais autre chose que de t’inquiéter.

Thomas – J’ai compris la méthode globale.

Par contre, quel support tu préconiserais pour la gestion de budget ?

La méthode des enveloppes, un Excel, une application, un mix des trois ? Ça dépend des gens que tu accompagnes ?

Sophie – Tu as donné une partie de ma réponse.

J’ai plusieurs outils.

La méthode, j’en ai qu’une, mais les outils qui vont supporter cette méthode, c’est propre à chacun.

Il faut que l’outil soit pertinent en fonction de la personnalité de la personne.

J’ai beaucoup de personnes que j’accompagne qui sont très carnet de notes.

budget annuel

Je vais leur dire, achète-toi un carnet spécial pour tes finances, un beau, que tu auras envie de prendre, de remplir.

Tu vas appliquer ma méthode et ça va être ton carnet dans lequel tu vas faire ton budget annuel.

Tu vas pouvoir faire les déclinaisons de tes budgets et tu vas constituer tes enveloppes pour tes différents postes de dépenses.

Ce genre de personne, ce qui est marrant, c’est que ce sont des personnes qui ne sont pas trop carte de crédit, qui aiment avoir de l’argent dans les mains.

Pour elle, ça sera carnet plus des enveloppes physiques.

Au contraire, j’ai des personnes qui sont très applications.

Je vais leur dire, commence par faire ton budget annuel sur Excel.

Une fois que tu en es contente, tu fais la déclinaison mensuelle.

Tu t’aides de l’application et si tu veux, tu peux te faire, parce que maintenant, ça existe, des enveloppes virtuelles sur des comptes en banque pour gérer tes postes de dépenses.

Il faut s’adapter à la personne. Je ne pense pas qu’il y ait un outil parfait.

Thomas – Il faut qu’il corresponde à la personne, à ses idées.

Sophie – C’est comme le sport ou le régime.

Par exemple, je déteste courir et il y en a qui adorent ça.

Ça ne veut pas dire que l’outil de la course n’est pas bon, au contraire.

Il est bon pour certaines personnes, il n’est pas bon pour d’autres.

L’important, c’est de trouver l’outil idéal. Qu’est-ce que tu en penses ?

Thomas – J’ai tendance à faire appliquer la méthode que je considère bien.

Même si suivant la clientèle, jem’adapte.

J’utilise un Excel et une application.

Excel pour faire le budget mensuel et l’application pour suivre les dépenses variables au quotidien.

Ça permet d’être synchronisé avec ta banque et de pouvoir gérer tes budgets variables.

Mais suivant la personnalité des gens, j’ai certains clients qui préfèrent travailler avec un carnet de notes et des enveloppes, ça n’a rien avoir avec cette méthode, je m’adapte.

La méthode des enveloppes ou d’écrire sur un carnet peut être adaptée suivant la personnalité.

Je te rejoins sur ce que t’as dit, mais la méthode que j’utilise et que je préconise, c’est Excel et l’application.

Sophie – Je comprends.

Celle que j’utilise dans ma vie de tous les jours, ma méthode que j’enseigne, elle marche que soit avec Excel ou du papier.

J’ai fait les deux.

J’ai commencé par le papier et je suis allé au Excel. C’était plus pratique.

Je continue d’utiliser Excel dans mon budget annuel et mon budget mensuel.

Je n’utilise pas d’application, mais tout ce qui est enveloppes virtuelles et certaines physiques.

Thomas – Quand tu dis enveloppes virtuelles, c’est sur le compte en banque ? Comment tu fais ?

Sophie – Tu as plusieurs banques en ligne qui proposent des enveloppes virtuelles.

Par exemple N26, quand tu ouvres un compte gratuit chez eux, tu as le droit à deux enveloppes.

Ce sont des épargnes sur lesquelles tu peux stocker de l’argent.

[Fin de l’extrait]

Pour écouter la suite du podcast, c’est par ici

Comme vous avez pu lire ou écouter nous avons quelques différences dans notre façon de gérer le budget.

J’ai tendance à raisonner mois après mois pour réaliser mon budget et elle fonctionne à l’année pour avoir une vision plus globale.

J’ai donc essayé de faire mon budget annuel 2021 comme je l’avais essayé pour 2020.

Et je n’ai pas été satisfait.

En fait je crois que ce n’est juste pas ma façon de fonctionner.

Mais ça peut être la vôtre !

Pourquoi je préfère le budget mensuel?

coach budgétaire

J’ai essayé de me projeter sur l’année et faire mon budget annuel.

Mais je trouve qu’il est extremement difficile d’anticiper certains imprévus de l’année.

Certains imprévus sont facilement anticipable comme les impôts en septembre, les cadeaux en Décembre etc…

Mais le reste des imprévus je trouve que c’est très compliqué de les planifier sur l’année.

Comme je l’ai dit plus haut c’est certainement dû à ma façon de fonctionner.

Car il est vrai qu’avec ma femme nous vivons assez dans le moment présent et nous savons jamais 3 mois à l’avance où nous partirons en vacances ni combien de temps.

Nous avons le budget pour mais nous nous décidons souvent au dernier moment.

Idem pour le remplacement d’un ordinateur par exemple ou d’un appareil électroménager.

C’est difficilement anticipable.

Nous avons des enveloppes pour ces imprévus là bien définit et épargné en automatique.

Mais nous les intégrons au budget toujours d’un mois sur l’autre quand le besoin se fait sentir.

Et après avoir essayé le budget annuel je me suis rendu compte que 80% des dépenses spécifiques à un mois donnée était modifié le mois précédent.

Donc je me suis dit pourquoi ne pas rester sur un budget mensuel ?

Je prends le temps de le faire toujours en début de mois pour être au plus près des dépenses que l’on prévoit de faire dans le moi qui arrive.

Comme ça le risque d’erreur de calcul est minimisé 🙂

En attendant tu peux toujours télécharger gratuitement mon tableau de gestion de budget mensuel

Dites moi en commentaires ce que vous en pensez.

Dans quel camp êtes vous ?

Plutôt budget mensuel ou annuel ?

Budget shopping : 6 astuces pour ne plus faire chauffer sa carte bleue

Le budget shopping est un sujet fâcheux pour beaucoup d’acheteur (se) compulsif.

C’est à mon sens une des dépenses les plus perverses car le budget shopping peut vite monter très (trop) haut.

Et pour finalement apporter que peu de satisfaction.

Et surtout des regrets quand on voit les dépenses de vêtements en toutes sortes et du gaspillage que l’on finit par en faire.

A part bien sûr si cela est votre passion ou que vous travaillez dans la mode.

Mais si vous êtes arrivé ici, vous essayez certainement d’apprendre à gérer vos finances personnelles donc je vais considérer que vous n’êtes pas accro à la mode 🙂

Dans cet article je vais vous partager mes astuces personnelles pour ne pas exploser mon budget shopping

Pour écouter la version podcast cliquez ci dessous

Je précise avant tout que je ne suis pas quelqu’un très branché vêtement à la base.

Mais que j’aime quand même être un minimum habillé dans les tendances actuelles.

Je veux dire par là que je n’ai pas gardé mes habits Fushia des années 90 ou que j’ai encore la coupe tektonic 🙂

Voici donc mes 6 astuces

#1 J’achète des vêtements une ou deux fois par an maximum

Cela me permet de tout condenser en terme d’achat.

Et surtout d’éviter de perdre plusieurs après midi et soir dans les magasins à faire des bains de foule.

Le fait de minimiser le nombre de fois où je prévois de faire du shopping fait que statistiquement je dépenserai moins que si j’y allais une fois par mois.

C’est la même astuce que j’utilise pour optimiser mon budget alimentation.

Aller faire les courses 1 fois par semaine augmentera vos chances d’économiser sur votre budget bouffe plutôt que si vous y allez tous les 2 jours.

#2 Je fais les soldes (en décalé)

Vous dire que je vais faire les soldes pour acheter moins cher ne va pas vous apprendre grande chose.

Car vous devez certainement déjà le faire.

Par contre, je peux vous partager une astuce pour éviter de faire les soldes avec la foule tout en profitant des meilleures offres.

Car les soldes c’est bien car c’est pas cher mais il y a du monde.

Mais si on attend trop il n’y a plus rien de bien.

Donc que faire?

Plutôt que d’y aller le premier mercredi où les gens se battent et le premier samedi car c’est le premier jour non travaillé.

Prenez vous une demi journée de RTT le jeudi après midi ou le vendredi matin par exemple

Au moins vous éviterez au maximum la foule et vous aurez toujours les bonnes affaires et les premières démarques.

J’utilise exactement cette astuce pour optimiser mon budget vacance sans me priver.

A mon sens, il est plus pertinent de se prendre une 1/2 journée de RTT et partir en décalé et donc payer moins cher et éviter la foule.

#3 Je fais une liste exacte pour respecter mon budget shopping

Je ne vais pas m’aventurer dans un magasin sans savoir exactement ce que je veux m’acheter.

Car si vous y allez sans objectifs clairs d’achats vous êtes sur de ramener à la maison la moitié des vêtements dont vous n’avez pas besoin.

Certains que vous allez déjà avoir en double car ce sont des vêtements qui étaient coincés au fond du placard et que vous avez oubliés.

C’est la meilleur méthode pour acheter des trucs inutiles, qu’on ne portera pas et qui nous fera dépasser notre budget shopping

Le mieux avant d’aller acheter des vêtements pour refaire sa garde robe est déjà de faire un bilan de sa garde robe

Sortez toutes vos fringues, triez et donner ou vendez ce qui ne vous va plus.

Regardez où vous en êtes et ce qu’il vous manque exactement.

Ensuite, listez ce dont vous avez réellement besoin et allez achetez uniquement le nécessaire.

#4 Je me fixe un budget shopping à ne dépasser

Ce budget shopping est planifié en début de mois dans mon tableau de gestion de budget

Comme il faut le faire pour toutes ses catégories de budget en début de mois.

J’ai donc une catégorie « Budget Shopping » En Janvier et en Juillet même si je n’y vais pas tous les ans.

Si j’ai un vrai besoin Hors Soldes, aucun problème.

Je le budgétise sur un mois lambda.

Mais l’important est de budgétiser ce besoin quelque soit la période de l’année.

Ainsi, le jour où je vais faire mon shopping j’ai un budget précis à ne pas dépasser.

Dans ce budget shopping, je me prévois une ligne  » Craquage » où je m’autorise une folie pour ne pas me priver.

Même si il est important de planifier ses besoins à l’avance, il est important aussi de planifier une certaine liberté, un besoin de craquage.

Car comme pour le budget mensuel, faire un budget shopping ne veut pas dire se priver.

C’est uniquement anticiper et prévoir ce que l’on va dépenser.

En faisant un budget mensuel en fonction de vos revenus vous pourrez voir en un coup d’œil si vous pouvez vous le permettrez ou si ce genre de craquage creusera plus votre découvert ou impactera votre capacité d’épargne.

On peut donc prévoir simplement de vouloir se faire plaisir et craquer.

#5 Je condense les achats dans le même magasin

Premièrement car cela me permet d’éviter de trainer dans 100 magasins et de faire des bains de foule.

Car en faisant la tournée de toute une galerie marchande, je finis toujours par racheter dans mes 2/3 magasins fétiches.

Donc maintenant je ne perd plus de temps à chercher ailleurs.

Ensuite, si vous achetez régulièrement dans les mêmes magains, vous pouvez avoir des offres intéressantes avec les cartes de fidélité.

Avec cette astuce vous gagnerez du temps tout en profitant des réductions.

#6 Acheter des vêtements d’occasion sur Vinted

Cette astuce vous permet d’éviter encore plus la foule et les centres commerciaux.

Et également de réduire votre budget shopping.

De plus sur des sites comme Vinted vous pouvez acheter des choses jamais portées

Et même avec étiquettes.

De quoi rassurer les personnes qui ont peur des choses abimées ou déjà portées.

L’inconvénient est que vous allez devoir attendre pour les avoir et vous ne pourrez pas les essayer.

En pratique : Ce que j’ai prévu pour ces soldes d’hiver

Voici un exemple de ce que je prévois pour mes achats d’hiver.

Pour les soldes de Janvier qui ont lieu en ce moment.

Je n’ai malheureusement pas pu y aller au début en prenant une journée donc on va oublier l’astuce n°2 pour cette fois ci 🙂

Dans mon budget du mois de Janvier , j’ai prévu un budget shopping de 150€

C’est ce que j’ai estimé par rapport à ce dont j’ai besoin.

Voici la liste des choses dont j’ai vraiment besoin (+ Craquage autorisé):

  • Un jean
  • Un Pull habillé
  • Un T shirt Manque longue
  • Un Craquage autorisé

Je prévois 150€ pour tout ça.

Sachant que l’objectif est bien sûr de ne pas le dépasser et évidemment de faire le moins possible.

Je prévois d’aller à Célio et Pull and Bear et pas plus loin

Car c’est ce qui correspond le plus à mon style et au rapport qualité / Prix que je recherche.

J’espère que ces 6 astuces vous permettront de réduire votre budget shopping tout en évitant de vous priver.

Donnez moi vos astuces dans les commentaires pour réduire votre budget shopping.

La méthode bisou : Remède contre les achats compulsifs

La méthode bisou késako?

Elle est faite pour toi si :

  • Tu ne contrôles pas tes dépenses 
  • Tu sens que tu es un panier percé 
  • Dès que tu as une prime ou de l’argent qui rentre ça ressort pour acheter la moindre futilité
  • Tu es sensible au fait de consommer mieux et d’arrêter la surconsommation

Peut être es tu atteint d’oniomanie 😊

Tu peux aller lire la définition originale ici.

Mais si tu as la flemme de cliquer voici ma défintion :

C’est un « trouble » lié aux achats compulsifs.

En gros tu as la fièvre acheteuse pour tout et n’importe quoi. 

Et surtout n’importe quoi.

Car les achats réalisés sont souvent pas ou peu nécessaire par la personne atteinte d’oniomanie.

En fait tu es adepte de la surconsommation à ton insu.

Mais à chaque problème il y a une solution.

Dans cet article tu vas découvrir la méthode BISOU pour vaincre ton problème de surconsommation.

Mais avant ça, si tu as la flemme de lire, je t’ai préparé la version podcast ci dessous pour que tu puisse écouter l’essentiel en 10 minutes pendant que tu fais la vaisselle

Pourquoi la méthode BISOU ?

Car on va décomposer chaque lettre du mot « Bisou ».

Et chaque lettre va correspondre à une question à te poser avant de casser ta tirelire à chaque pulsions d’achats.

Et que tu sais au fond de toi que cet achat est peu utile.

De plus c’est une méthode éco responsable car les questions à se poser permette d’arrêter la surconsommation.

Voici les 5 questions à se poser pour la méthode bisou

la méthode bisou

B Comme Besoin

La première question est à mon sens une des plus importantes.

Est-ce que tu en a réellement besoin ?

Cet achat est il vraiment nécessaire pour ton bien être actuel et ton épanouissement ?

Est-ce que ça va vraiment résoudre un problème à toi qui est urgent ?

Voici un exemple de ce que je considère comme un achat nécessaire et non nécessaire :

  • Le frigo tombe en panne : Il en faut un nouveau => Réel besoin car sinon on ne mange rien de frais
  • Besoin d’avoir une robe de marque pour UN seul mariage => Ce n’est pas un réel besoin. On peut utiliser une autre robe que l’on a et qui est déjà très jolie. Ou alors en acheter une nouvelle mais pas forcément de marque.

I pour Immédiat

La 2ème question à se poser pour la méthode bisou :

Est-ce que cet achat doit être fait immédiatement ?

C’est une question essentielle car souvent rien n’est très urgent à l’achat.

Les choses peuvent attendre surtout pour de petits achats.

Dans un de mes post Instagram, je parlais d’une technique sur les achats en ligne qui marche très bien.

Cette astuce consiste à mettre vos achats dans le panier puis d’attendre toujours 24h avant d’acheter réellement.

Car le fait de laisser une nuit de sommeil entre la mise en panier et l’achat fait souvent réaliser des choses.

La nuit porte conseille comme on dit.

la méthode bisou

Et au final en balayant ton panier d’achat le lendemain tu te rends souvent compte que certains articles peuvent être retirés car ils ne sont pas forcément nécessaires.

Du moins dans l’immédiat.

A l’inverse, comme j’en parle d’an l’article « Pourquoi il faut éviter de reporter les grosses dépenses », si c’est un achat important (cher) et obligatoire et que vous avez les économies pour le faire je vous recommande de ne pas laisser ces grosses dépenses.

Car c’est le meilleur moyen pour accumuler de grosses dépenses imprévues par la suite et de se retrouver dans le rouge.

Si on en revient aux petits achats, poses toi également la question suivante :

Est-ce que c’est une promo qui me donne un sentiment d’urgence pour acheter tout de suite ?

S comme semblable

As-tu déjà un produit / article qui ressemble déjà à celui que tu as envie d’acheter ?

Par exemple : As-tu pu besoin d’acheter ces chaussures jaunes car tu as un T shirt jaune qui passerait bien ?

Sachant que tu as déjà des converses beige qui en fait s’accorde déjà plutôt bien avec ce haut ?

Autre exemple : Est-ce que tu as besoin d’un 3ème robot de cuisine ? Juste car tu veux un nouveau truc ? Est-ce que les 2 premiers ne sont pas déjà suffisant ?

Est-ce que tu pourrais emprunter ou louer ce que tu veux acheter ?

En se posant ces questions on se rend souvent compte qu’on a déjà l’essentiel à la maison.

Et que de nouveaux achats ne font qu’accumuler des objets pas forcément utile.

O comme origine

Cette question est vraiment au cœur de l’aspect éco responsable.

Posez vous les questions suivantes :

  • D’où vient le produit acheté ?
  • A t-il traversé la moitié du globe pour arriver ici ?
  • Comment est-il fabriqué ?
  • Est-ce qu’on exploite des gens pour fabriquer ce que je suis sur le point d’acheter ?

En plus d’éviter de dépenser de l’argent inutilement, cet aspect de la méthode bisou vous permet de vous poser les bonnes questions d’un point de vue écologique.

Et également éviter de contribuer à des conditions de travail peu éthique.

U comme Utile

Est-ce que c’est vraiment utile pour toi ?

Souvent on a tendance à acheter des choses qui se révèle peu utile dans notre vie quotidienne.

On se rend compte après coup que c’était un « craquage » momentané et que l’on avait déjà quelque chose à la maison qui faisait déjà très bien l’affaire.

Pour aller plus loin sur ce dernier aspect de la méthode bisou , vous pouvez vous poser deux questions supplémentaires telles que :

  • Est-ce que cet achat va résoudre un de tes problèmes ?
  • Comment tu faisais jusqu’à présent pour vivre sans cet outil ?

Conclusion : Que retenir de la méthode bisou?

C’est une démarche éco responsable qui te permet de te poser des bonnes questions avant de passer à l’achat.

Et surtout pour calmer tes dépenses compulsives.

Qui à la fois explose ton budget et t’éloigne de tes objectifs financiers.

Mais également qui te fait surconsommer.

Que tu sois acheteur(se) compulsif(ve) ou que tu ai simplement envie de faire plus attention à tes dépenses pour épargner plus rapidement pour tes projets, pose toi ces questions quand tu vas acheter quelque chose.

Quoique ce soit.

Si je devais sélectionner les questions les plus pertinentes de cette méthode ce serait les suivantes :

  • Est ce que j’en ai réellement besoin? (Besoin)
  • Est ce que je n’ai pas déjà quelque chose qui y ressemble? (Similarité)
  • Est ce que ça va vraiment résoudre un de mes problèmes? (Utilité)

Et toi quel est ta méthode pour éviter de dépenser de manière compulsive?

Est-ce que tu te poses déjà ces questions?

Cette méthode a été crée Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken. Vous pouvez les retrouver sur leur site ici et leur livre « J’arrête de surconsommer » ici

Si tu souhaites échanger directement avec moi sur les gestion de tes finances personnelles, le premier RDV de 15 minutes est offert.

10 astuces pour écoLomiser

Vous souhaitez économiser tout en gardant une démarche éco responsable? Cet article va vous donner 10 astuces pour écolomiser (désolé pour le jeu de mots…)

J’ai remarqué en effet que beaucoup de gens souhaitait entamer une démarche éco responsable mais pensais ne pas « avoir les moyens » pour le faire

Car on pourrait croire que cela ne va pas ensemble.

Mais pourtant il existe beaucoup d’astuces le permettant.

Et on va voir dans cet article que étonnamment les deux sont souvent très liés.

Certains aspects de cet article ont déjà été développé de manière exhaustive dans l’article « Réduire sa facture électrique : Le guide Complet » où je détaille toutes les astuces et les bonnes habitudes à prendre pour faire diminuer sa facture électrique.

#1 Faire du covoiturage

Je ne pense rien vous apprendre en vous précisant que posséder une voiture = « Gouffre Financier »

Donc moins vous l’utilisez plus vous économiser théoriquement.

Si vous pouvez, essayez de trouver un collègue avec qui vous partagez les trajets pour aller au travail en faisant une semaine sur 2. Les économies sur l’année seront énormes.

Si vous partez en voyage à distance raisonnable en voiture, essayez de faire de même soit avec votre voiture soit en empruntant la voiture de quelqu’un d’autre afin de partager les frais.

écolomiser

#2 Réduire sa facture électrique pour écolomiser

Comme précisé plus haut, je ne vais pas trop rentrer dans le détail car cet article détaille tout de A à Z. Mais si vous avez la flemme de cliquer, je vous met quelques éléments ci dessous :

  • Mettre des ampoules basse consommation
  • Dégivrer votre frigo
  • Ne surchauffer pas votre maison pour rien
  • Couvrir l’eau qui bout
  • Utiliser des plaques à induction
  • Isoler ses fenêtres
  • Eviter de laisser les appareils en veille
  • Etc…

#3 Changer de fournisseur électrique pour de l’électricité verte

Aujourd’hui EDF n’a plus le monopole sur la distribution d’électricité. Et c’est une très bonne chose (de mon point de vue :-))

Bon nombre de fournisseur ont cassé les prix et propose de l’électricité 100% renouvelable. Une bonne nouvelle pour écolomiser.

Il y a bien une dizaine de fournisseur aujourd’hui qui propose cela. Je vous invite à regarder sur le site UFC que choisir pour regarder les différentes offres.

#4 Faire son potager

écolomiser

Si vous avez un extérieur chez vous (et même un petit balcon), profitez des beaux jours pour faire pousser quelques fruits et légumes.

Vous consommerez vos propres produits frais, vous mangerez mieux et vous économiserez sur vos courses sur la partie fruit et légumes.

Il n’y a pas besoin de beaucoup d’investissement à la base ni de beaucoup de connaissances pour se lancer. C’est vraiment accessible à tous.

Profitez donc des beaux jours pour vous lancer.

#5 Ecolomiser en achetant de l’occasion.

Cela vous permet de diminuer drastiquement certaines dépenses (souvent l’occasion est à moitié prix) et donne une 2ème vie aux objets.

Ainsi vous évitez la surconsommation de masse et l’obsolescence programmé de beaucoup de produits.

Acheter de l’occasion c’est :

  • Faire un geste pour la planète en consommant mieux et durablement.
  • En réduisant vos dépenses

#6 Séchez vos vêtement à l’air libre

Dites adieu à votre sèche linge.

Ils consomment énormément, réduit la taille de vos vêtements et coûte cher à l’achat et en entretien.

Quoi de mieux que de les sécher à l’air libre ? C’est plus naturel et beaucoup moins cher.

écolomiser

#7 Faites vos courses en vrac

Gardez vos bocaux en verre pour mettre certains aliments.

Vous limiterez le gaspillage des emballages verres d’une part sans jeter le votre.

Et d’autre part vous évitez d’acheter de nouveaux emballages plastiques.

De plus, les aliments en vrac sont souvent moins cher que les aliments emballés (logique puisqu’on ne paye pas l’emballage)

Vous pouvez démarrer avec les féculents tel que le riz et les pâtes par exemple.

#8 Favorisez le vélo pour écolomiser sur vos déplacements

Si vous n’êtes pas au fin fond de la campagne bien sur.

Mais si vous avez des petites courses à faire ou pour balader, pensez au vélo comme moyen de transport.

Vous réduirez vos émissions de CO2 de la voiture et en plus vous économisez le carburant.

De plus vous faites du sport 😊

Vous avez vraiment tout à gagner avec cette astuce !

#9 Limitez la viande

Je sais que pour les plus carnivores d’entre vous (j’en fait partie), il est difficile de se passer de la viande, que ce soit par habitude ou tout simplement pour le goût.

Mais la viande coûte cher et accentue les GES (avec les « prouts » des vaches notamment).

Donc si vous diminuez un peu la viande dans vos habitudes vous pourrez écolomiser de manière sereine.

Pour démarrer, essayer de vous posez une limite sur la quantité de viande acheté lors de vos grosses courses.

Pour ma part je me limite à l’achat de 2 viandes par semaine (une de boeuf et une de poulet).

#10 Cuisinez un maximum et pratiquer le Batch Cooking

Comme expliqué en détail dans l’article « Batch Cooking», cette pratique anglo saxonne de plus en plus à la mode en France vous permet de gagner du temps , de l’argent et de manger sainement.

Vous pourrez écolomiser avec cette technique car vous limiterez votre consommation à la cantine d’entreprise , au restaurant le midi lors des semaines de travail.

De plus, vos plats fait en gros pour la semaine vous reviendront moins cher que ce que vous pouvez cuisiner ponctuellement.

Et vous quelle est votre astuce pour écolomiser ?