IMG_7426 (1)

J’ai eu la chance de rencontrer Delphine Pinon, créatrice du blog et du podcast Budget Chéri qui a pu nous partager sa vision des finances personnelles au sein de notre société et des conseils pertinents.

Vous trouverez ci-dessous le résumé de l’interview :

Thomas : Bonjour Delphine. Déjà comment vas-tu en cette période si spéciale ? Comment se passe le confinement pour toi ?

Delphine : Tout va bien ! Pas beaucoup de changement pour moi avec le confinement puisque j’ai déjà l’habitude de bosser de chez moi.

Et puis il fait beau et j’ai la chance d’avoir un jardin donc je vis bien ma routine de confinée.

J’en profite également pour développer mes projets sur Budget Chéri.

Thomas :  Peux-tu te présenter en quelques mots et nous raconter ton parcours ?

Delphine : J’ai un parcours non linéaire et j’ai fait beaucoup d’expérimentations dans ma vie professionnelle depuis 10 ans.

J’ai fait des études à Sciences Po où j’ai obtenu un master en Marketing.

Puis j’ai commencé ma vie professionnelle par le lancement d’une entreprise mais qui n’a pas fonctionné.

Suite à cela, j’ai travaillé comme salarié dans 2 différentes startup en tant que responsable Marketing.

Je suis devenue freelance il y a 2 ans pour explorer d’autres formes de travail et gagner en liberté.

Thomas : Et pourquoi as-tu quitté ton dernier job ? Tu en avais marre du salariat ?

Delphine : Pas forcément. L’entreprise avait des difficultés financières, je suis partie en rupture conventionnelle.

A ce moment là, je ressentais de la lassitude, de la frustration et de la désillusion sur le monde de la start up.

Sous couvert d’une image de cadre de travail idyllique, les startups survendent du rêve alors que la réalité c’est souvent de la pression au travail, une hiérarchie instaurée très tôt et des fausses promesses sur ton évolution. 

J’ai donc finalement pris la voie du Freelance pour voir autre chose que le marketing.

J’ai rejoint des amis freelance au sein du collectif Alqemist, en m’orientant vers des missions de gestion de projet web plutôt que marketing. 

Thomas : Et avec toutes ces expériences comment t’es venue l’idée de créer Budget Chéri ?

En parallèle de tout ça, je m’intéressais au sujet des finances personnelles depuis environ 2 ans.

Et j’ai décidé il y a un an de prendre le sujet à bras le corps.

J’étais anxieuse et angoissée car je ne faisais pas ce que je voulais de mon argent.

J’avais le sentiment de ne pas le dépenser correctement : trop de dépenses inutiles et trop peu d’épargne. Je n’arrivais pas à valoriser cet argent gagné.

A force de travailler sur le sujet, d’expérimenter et de lire, je me suis créée une expertise que j’ai voulu valoriser.

J’ai d’abord souhaité créer une application mais je me suis rendu compte qu’avec le nombre d’applications qui existaient déjà et la façon dont je voulais expliquer la gestion de budget, il était compliqué que je puisse transmettre ce que je souhaitais au travers d’une application.

Je sentais que j’avais des choses à dire et que je voulais transmettre aux gens donc je me suis orientée vers la création de contenus.

J’ai commencé par rédiger ma méthode de gestion budgétaire puis j’ai enchainé avec le podcast.

Le podcast permet une réelle proximité avec les auditeurs. Ca m’a permis d’en apprendre davantage sur les problématiques que pouvaient rencontrer les gens à propos de l’argent. 

J’ai compris notamment que les difficultés financières sont rarement juste une question de motivation et de méthode. Ca touche à notre relation profonde à l’argent. 

Pourquoi as-tu choisi de partager ton expertise au travers du format podcast ?

Tout simplement car c’est un format que j’adore. Et je pense qu’il faut faire les choses que l’on aime. Qu’il ne faut pas se poser la question de savoir ce qui marche le mieux mais de faire ce qu’on aime.

L’idée est de pouvoir durer dans la création de contenu et pour cela il faut coupler la quantité, la qualité et la régularité ce qui n’est pas simple.

De plus, le podcast de budget chéri est un format pratique pour l’auditeur car il peut se consommer en faisant autre chose comme quand on écoute la radio.

C’est un format encore nouveau et en plein émergence donc c’est un challenge aussi.

Thomas :  A tes yeux, quelle est la place de la gestion de budget dans la vie des gens?

Delphine : Inexistante., Ce que j’entends le plus souvent autour de moi c’est : “tout va bien avec mon argent. Je gagne bien ma vie et j’ai un peu d’épargne de côté.” 

Quand on creuse un peu, on se rend que c’est rarement la situation idéale. 

 Les gens ont un a priori sur le budget avec des phrase du style :

« C’est chiant, il faut mettre des chiffres dans des cases, faire des formules compliquées sur Excel , ça ne sert à rien et on le respecte pas etc… »

Thomas :  Quels sont les problèmes qu’ont les auditeurs de Budget Chéri ou ceux qui viennent de te voir ? 

Delphine : Difficile à dire. Même si le podcast est un média de proximité, je n’échange pas avec tous mes auditeurs. Ils viennent consommer du contenu donc ils ont déjà eu la prise de conscience sur la gestion de budget.

Le problème c’est  plutôt les gens dont j’ai parlé juste avant, ceux qui pensent que tout va bien juste parce que l’on arrive à dépenser moins que ce que l’on gagne. Malheureusement dans ce cas là, c’est juste de la survie.

Ils consomment beaucoup, ne se rendent pas compte qu’ils survivent et sont finalement dans une cage dorée.  Ils considèrent même souvent que le fait de revoir à la baisse leur train de vie (ie. leurs dépenses) revient à les appauvrir.

 Un de mes combats c’est l’idée de se récompenser en consommant trop, du fait d’avoir beaucoup travaillé et durement gagné son salaire.

Thomas :  Si tu avais un message à faire passer à ton audience ou quelqu’un qui est paniqué par la gestion de son budget lequel ce serait ?

Delphine : Qu’il reconnaisse simplement et humblement qu’ils ont des problèmes avec la gestion de leur budget.

Et pour résoudre leur problème cela passe par 3 phases

1.       Prise de conscience

2.       Trouver la bonne méthode (passage à l’action)

3.       Ancrer de nouvelles habitudes.

A mon sens, il y a un énorme travail à faire sur la prise de conscience des gens avant de les faire passer à l’acte. C’est important de répéter plusieurs fois la même chose de plusieurs manières différentes pour qu’il soit entendu d’un maximum de gens. C’est une lutte permanente contre la  procrastination.

Il est très très dur de changer ses habitudes avec l’argent, car on est au contact de l’argent en permanence. C’est la même chose que pour perdre du poids.

Thomas : Quels sont les services que tu proposes ? Ou Projet que tu prévois de lancer ?

Je suis en train de lancer un programme de formation complet en 5 semaines. Ecouter les podcasts et lire ma méthode ne suffit pas pour la plupart des gens à passer à l’action. Le programme est fait pour renforcer la prise de conscience, aider à passer à l’action et ancrer les nouvelles habitudes. Ce sont les fameuses 3 étapes dont je parlais tout à l’heure. 

En 5 semaines, on apprend à épargner plus et à dépenser moins, à parler d’argent de manière dépassionnée, à formuler de manière concrète ses projets de vie et à mettre ses finances personnelles en ordre pour concrétiser ces projets. 

Le programme ouvrira ses portes à partir de 20 inscrits. Les places Il reste 7 places à un tarif ultra réduit. 

Pour s’inscrire c’est ici

Thomas :  J’ai également vu que tu as été contacté par M6 pour animer une émission à la rentrée. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce projet ?

Delphine : C’est encore à l’état de projet et rien n’est encore sûr.

C’est une émission diffusée en prime time sur une des chaines TNT du groupe M6. Ce serait un coaching de 4 mois avec David Benigué de Plenit Finances pour aider une famille qui a des difficultés avec la gestion de ses finances personnelles.

Le seul critère que l’on nous a demandé c’est qu’il s’agisse d’un couple avec au moins 2 enfants.

Il y aurait une intervention par mois. L’idée est de ne pas axer le coaching uniquement sur la finance. 

David serait plutôt du côté « gestionnaire de budget/ chiffre » et moi plutôt sur la partie « prise de conscience / relation à l’argent »

Le but étant de mettre en avant avec bienveillance le choix d’une famille qui veut s’en sortir.

Nous recherchons toujours des candidats donc si quelqu’un veut postuler vous pouvez suivre ce lien.

Thomas : l’interview est terminé. Merci beaucoup Delphine pour le temps que tu m’as accordé et pour tes réponses.

Si vous souhaitez suivre Budget Chéri, je vous invite à aller écouter son podcast ici.

Vous pouvez également aller faire un tour sur son blog pour télécharger sa méthode de gestion de budget.

Vous trouverez ci-dessous le dernier podcast publié par Delphine.

P.S : Mon tableau de gestion de budget est désormais disponible en téléchargement ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *