20200904_140235-01_1024x1024@2x

Sixtine, créatrice du site ma petite organisation m’a accordé une interview pour présenter “Mon petit organisateur de vie 2021.

Cet outil tout en un vous permettra de :

  • Gérer votre vie perso et pro
  • Gérer votre budget
  • Organiser votre temps avec l’agenda familial
  • Lister et suivre vos objectifs de vie
  • Et beaucoup d’autres choses.

Elle nous détaille dans cet épisode du podcast la génèse de son blog ma petite organisation et comment elle est en arrivé à réaliser son produit phare.

Le petit organisateur de vie.

Initialement un agenda, elle l’a développé et amélioré d’année en année.

En 2021, c’est devenu un produit de référence sur son site “Ma petite organisation” pour des centaines de gens conquis et qui l’utilise quotidiennement.

Sixtine a conçu le petit organisateur de vie, de sorte à ce qu’on puisse se tourner UNIQUEMENT vers cet outil dès que l’on a besoin.

Que ce soit pour la partie agenda, gestion de budget ou encore en s’en servant de journal intime.

Vous pouvez vous procurer le petit organisateur de vie 2021 ici ou encore consulter ses autres créations ici

En inscrivant le code promo MONBUDGETZEN sur le site ma petite organisation vous aurez le droit à 10% de réduction sur tous les produits.

Voici la version audio du podcast ci dessous.

Pour ceux qui n’ont pas de quoi l’écouter, voici une retranscription de l’extrait le plus pertinent de l’épisode ci dessous:

Thomas – Alors, juste pour revenir sur la thématique de gestion de budget qu’il y a dans le Petit Organisateur de Vie et que tu abordes sur ma petite organisation.

Je voulais savoir comment est prévue la gestion de budget dans l’organisateur?

 Quelles méthodes, comment c’est présenté?

Sixtine – Alors, on a une page par semaine pour noter toutes ses dépenses et recettes, que ce soit perso ou pro.

Thomas – OK. Et ça apparaît sous forme d’agenda?

Sixtine – Oui, en fait dans l’agenda, chaque semaine on a la page des plannings.

Et dans la page d’après, on a une page dépenses/recettes sur laquelle on peut vraiment tout noter au fur et à mesure.

Noter également si on a fait une dépense ou une recette en espèces, en chèque, en carte bleue, par virement etc…

Et donc, l’intérêt c’est qu’il y ait ces deux colonnes.

Il y a une colonne recette et une colonne dépense et en fonction, on peut noter directement dedans.

Thomas – On peut voir où on en est au cours du mois.

Sixtine – Sachant que, encore une fois, si on n’utilise pas la partie pro, on peut très bien l’utiliser pour mettre en avant une dépense spécifique.

Par exemple, on peut utiliser cette partie pro uniquement pour les dépenses liées à l’alimentation si pendant un temps donné on a envie de faire ressortir ce type de dépense.

Voilà. Donc ça, c’est toutes les semaines. C’est ma petite organisation 🙂

Après, on a en plus une page de récapitulatif mensuel sur laquelle on va pouvoir écrire nos totaux de chaque mois.

Et noter ce qui a fait que ce mois-ci on a eu des dépenses ou des recettes qui sortent de l’ordinaire.

Qui font que ce mois-ci ça a été un peu différent.

Thomas – D’accord, oui. Peut-être mettre en avant les catégories de dépenses où on a un peu débordé, par exemple?

Sixtine – Voilà, exactement !

Et ensuite, on a une autre page pour effectuer un budget prévisionnel.

ma petite organisation

Thomas – D’accord.

Sixtine – Un budget prévisionnel qui va nous montrer de façon annuelle ou mensuelle quel est notre prévisionnel.

Parce que de temps en temps, on fait des dépenses qui sont annuelles, comme par exemple l’assurance voiture, etc.

Mais de temps en temps, on a des dépenses mensuelles, comme par exemple notre abonnement de téléphone.

Et donc on va noter soit dans la colonne annuelle soit dans la colonne mensuelle notre dépense.

Et on va la multiplier ou la diviser en 12 pour avoir une idée de ce que ça représente chaque mois ou chaque année.

Thomas – D’accord. Et ça, ce n’est pas lié à l’agenda.

C’est vraiment une partie à part où tu vas pouvoir faire ton budget mensuel.

Par exemple sur la partie charges fixes, tu vas lister toutes tes charges fixes?

Sixtine – Exactement.

Thomas – Et les charges alors, qui sont fixes aussi mais annuelles.

Pour que tu puisses prévoir au cours de l’année les grosses dépenses qui vont arriver ou les dépenses que tu peux anticiper.

Sixtine – Oui, exactement.

Et puis, ça va nous permettre aussi de voir, par rapport à ce qu’on gagne et par rapport à ce qu’on dépense, quel est le delta qui va nous permettre de faire des projets.

Thomas – C’est justement la question que j’allais te poser.

Est-ce qu’il y a quelque chose de prévu sur l’épargne et est-ce que tu le mets en avant dans le Petit Organisateur ?

En parles tu sur le blog de ma petite organisation?

C’est justement mis en avant comme ça?

Sixtine

Alors, à la fin de Mon Petit Organisateur de Vie, il y a une roue de l’épanouissement et une page pour noter ses projets à venir.

J’aime bien les présenter en même temps. J’en parle aussi sur mon blog ma petite organisation.

Parce qu’en fait, la roue de l’épanouissement va nous faire réfléchir sur tous les aspects de notre vie.

On peut choisir jusqu’à 6 aspects.

Par exemple, ça peut être épanouissement personnel, finance, santé, couple, amour, famille, etc.

Et on va s’évaluer dans chacun des domaines sur une échelle de 1 à 10, le 1 étant le pire et le 10 étant le mieux.

Et pour être épanoui, il faudrait que cette roue soit au plus proche du 10 et qu’elle soit homogène.

Parce que s’il y a un domaine dans lequel on se sent un peu moins bien, on est déséquilibré dans notre vie.

Et donc là, il y a un tableau qui va nous demander de réfléchir sur ce qu’il faut pour atteindre un 10/10 dans chaque domaine.

Quelle est l’action immédiate à mettre en place et qu’est-ce que je vais faire dans un deuxième temps.

Donc bien sûr, tout ça ce sont des actions concrètes.

Et à côté, nous avons donc la page des projets d’ici 6 à 10 mois où on va se poser la question :

Qu’est-ce que j’aimerais avoir, qu’est-ce que j’aimerais être, qu’est-ce que j’aimerais faire?

Très clairement, cette page-là, elle a été très inspirée du livre “La Semaine de 4 heures de Tim Ferriss”.

Thomas – Oui. J’ai fait un épisode de podcast exactement sur le sujet, justement, la réalisation de chrono-rêve comme il l’explique dans le livre.

Ça rejoint exactement ce que j’explique et je trouve que c’est super intéressant de pouvoir faire l’exercice comme ça.

En séparant ce que je veux être, faire et avoir.

Sixtine – Voilà.

Et du coup, à côté on va écrire ce qu’on doit faire pour y arriver.

Quel est le coût, on va choisir ce qu’on a envie de faire ou non d’ici 6 à 12 mois.

Ce qui me paraît raisonnable ou le plus important.

On va pouvoir sélectionner jusqu’à 4 projets et noter les étapes qu’il faut pour y arriver.

Thomas – Et combien ça coûte aussi.

Sixtine – Voilà, exactement!

Thomas – D’accord. Dis donc, il est bien complet l’organisateur de vie!

Sixtine – J’essaie.

C’est vraiment par rapport aussi à plein de lectures que j’ai fait que j’ai imaginé toutes les pages.

Et également tout ce que je développe sur mon site ma petite organisation

Thomas – Oui.

Je suppose qu’avec tout ce qui tu as dû lire et même les formations que tu as dû suivre, tu as dû forcément apprendre une nouvelle chose que tu as voulu intégrer, par la suite, dans le Petit Organisateur pour le rendre au plus complet.

Sixtine – Exactement, oui.

Thomas – Est-ce que ça t’es arrivé justement en suivant des formations, en évoluant et en apprenant de nouvelles choses d’avoir envie du contraire.

Au lieu d’en ajouter plutôt de supprimer des choses que tu as trouvées trop superflues?

Sixtine – Je réfléchis. Je crois que je n’ai pas beaucoup supprimé, non.

C’était plutôt ajouter ou repenser.

Thomas – OK. Réorganiser peut-être et remoduler?

Sixtine – Oui.

Thomas – Et toujours dans la partie gestion de budget.

Vu que la méthode que tu préconises et que tu dois utiliser c’est le fait de noter sa dépense dans le Petit Organisateur de Vie.

Je voulais savoir si tu avais déjà essayé ou ce que tu pensais de la façon de gérer son budget avec le système d’enveloppe ou encore d’applications de gestion de budget?

Est-ce que tu as déjà essayé? Et qu’est-ce que tu en penses?

Sixtine – Alors, je n’ai essayé aucun des deux.

Pour les applications, honnêtement c’est parce que personnellement, je trouve que les applications ne font pas gagner du temps.

C’est bien pour ça d’ailleurs que j’ai Mon Petit Organisateur de vie.

Pour moi, c’est beaucoup plus rapide et efficace d’aller dans un support papier et dans un seul.

Alors qu’au niveau des applications, souvent on est obligé d’aller sur plusieurs applications pour pouvoir faire tout ce qu’on a envie de faire.

On va sur les notes pour noter, on va sur la banque pour voir…

Thomas – Les comptes, oui.

On a une application pour chaque thématique alors que l’organisateur, elle centralise tout.

Sixtine – Voilà, exactement!

Donc vraiment l’application, non.

Ce n’est pas quelque chose qui m’attirait et que je trouve pratique.

Après, je fais quand même des comptes sur Excel.

En général, je note mes totaux pour avoir une visualisation d’une année sur l’autre.

Le système d’enveloppe, pour le coup, c’est quelque chose qui m’a l’air intéressant.

Thomas – Tu n’as pas testé personnellement mais tu peux trouver pertinent?

Sixtine – Oui.

Je trouve ça intéressant pour ceux qui n’arrivent pas à contrôler leurs dépenses.

Je dirais, de pouvoir se dire: “j’ai une enveloppe pour tel ou tel budget”, c’est très bien.

Moi, comme je tiens mes comptes chaque semaine, je sais vraiment plus ou moins quelle est mon enveloppe quand je vais au marché, quand je vais au supermarché.

Je sais qu’en général, un plein de supermarché pour un mois, c’est entre 300 et 450 euros chaque mois.

Et je sais que mon marché c’est en moyenne entre 30 et 35 euros et entre 15 et 20 euros pour le boucher, etc.

Je connais parce que j’achète à peu près toujours le même grammage. 

Thomas – Oui, tu as certaines habitudes quand même de dépenses qui font que tu as une certaine stabilité aussi sur ton budget.

Sixtine – Exactement, oui.

Thomas– OK.

Est-ce que tu penses que les gens qui ont un problème avec leur gestion de budget, ça a un lien avec un manque d’organisation, en général ou de rigueur?

Sixtine – Je pense que ça peut être lié, oui.

Je vois que de temps en temps, il y en a qui ont beaucoup de comptes et ils ne s’y retrouvent pas.

Peut-être que là, on parle encore de désencombrement d’où le besoin d’avoir sa petite organisation

Thomas – Oui, c’est vrai.

On revient un petit peu sur le premier sujet qu’on a vu.

Sixtine – Oui, sur le début.

En fait, je pense qu’il faut arriver peut-être à simplifier au maximum.

Ne pas avoir non plus trop d’enveloppes différentes.

Il faut se simplifier la vie, je trouve.

Thomas – Oui, c’est vrai.

Ça aide beaucoup pour la gestion de budget d’avoir un seul compte, par exemple.

Du moins, qu’il y ait plusieurs comptes c’est une chose mais ce que je recommande toujours, c’est d’avoir au moins un compte où il y a les dépenses fixes et variables principales.

Qu’il y a vraiment les 90% des dépenses qui se fassent sur le même.

Et s’il y a un autre compte, éventuellement, qu’il serve de compte de support ou pour faire des virements plus rapides si c’est sur une banque en ligne, par exemple.

Mais qu’on ait un seul compte où on fait tout parce que sinon, c’est vraiment compliqué.

Sixtine -Oui, je suis bien d’accord.

Thomas – OK.

Alors, une question un peu plus générique sur l’organisation, c’est des questions que je me suis un peu posées et que je fais beaucoup en débat aussi avec ma femme.

Je ne sais pas si tu vas trouver qu’il y a une différence entre l’homme et la femme à ce niveau-là, c’est le fait d’être monotâche ou multitâche en même temps.

Qu’est-ce que tu recommanderais?

Est-ce que tu penses qu’on est plus efficace à se concentrer sur une seule tâche et bien la faire ou est-ce que, justement, suivant les personnalités, on peut être multitâche?

Sixtine – Alors moi, je ne suis pas très fan des généralisations donc je ne vais pas dire c’est tout l’un ou tout l’autre.

Je ne vais pas arriver à me positionner.

Après, au niveau de la gestion des tâches, j’aime bien dire qu’il vaut mieux se fixer peu de tâches et réussir à les accomplir et à être fier de soi.

Et éventuellement s’avancer sur les tâches des jours à venir.

Que de démarrer sa journée avec 50 tâches.

Ne pas savoir par où commencer et finir la journée en voyant qu’il en reste 35.

Thomas – Oui, ou alors en ayant fait la moitié et mal, par exemple.

Sixtine – Exactement!

C’est pour ça que dans Mon Petit Organisateur de Vie, chaque jour je peux mettre jusqu’à 7 tâches en dessous de ma journée.

Thomas – Alors, je reviens juste sur un des aspects du Petit Organisateur qui m’a fait tilt.

Tu disais qu’on pouvait donc lister les menus de la semaine et les courses.

J’avais fait un article justement sur quelque chose que tu dois connaître, je pense, qui s’appelle le batch cooking ou le meal prep.

Je voulais savoir si c’est quelque chose que tu recommandes ou que tu fais régulièrement, par exemple, le batch cooking?
ma petite organisation

Sixtine – J’ai fait du batch cooking.

Je me suis lancée un défi pour découvrir et pouvoir parler avec ma communauté du batch cooking.

Du coup, j’en ai fait pendant 4 mois d’affilée, tous les jours.

Il faut savoir que je fais des repas midi et soir, que j’ai donc 4 enfants à déjeuner tous les midis ou presque, et que j’ai fait ce batch cooking avec un livre.

Et justement j’étais fière parce que c’est le seul livre de recettes que j’ai fait de A à Z.

Parce que, honnêtement, qui dans sa vie peut dire qu’il en a fait tout entier ?

Thomas – Toutes les recettes d’un livre, je pense que c’est exceptionnel ça, en effet.

Sixtine – Voilà.

Et du coup, je me suis vraiment fixée ce challenge donc je l’ai fait.

C’était très sympa.

Honnêtement, la première fois j’ai mis plus de 3 heures pour le faire mais au fil du temps, j’ai trouvé des techniques pour que ce soit plus rapide.

Thomas – OK. Et tu faisais pour toute la semaine? Parce que tu disais tous les jours.

Sixtine – Voilà, justement. En fait, ce qu’il y a c’est que dans le livre, c’était 5 repas, je crois, par semaine.

Donc en fait, ça me durait 2-3 jours.

Donc, j’ai découvert des bonnes recettes, c’était très bon.

Mais après, au quotidien, ce n’est pas intéressant pour moi.

Oui, cuisiner sur 2-3 jours, c’est bien mais en fait, ça revenait trop souvent.

Après, je préfère cuisiner en plus grosse quantité et décliner les restes sous différentes façons.

[Fin de la retranscription]

Pour retrouver l’intégralité de l’interview, je vous invite à aller écouter le podcast Mon Budget Zen ici.

Il est également disponible sur toutes les plateformes de streaming (Deezer, Spotify, Apple Podcast etc…)

Pour retrouver sixtine et l’intégralité de ses produits, ça se passe sur sont site Ma petite Organisation.

Si vous souhaitez échanger directement et de vive voix avec moi sur vos problématiques de gestion budgétaire, je propose une première prise de contact de 15 minutes gratuitement .

Vous pouvez réserver en cliquant ci dessous

Réservez votre RDV offert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact Us