Étiquette : surconsommation

Budget shopping : 6 astuces pour ne plus faire chauffer sa carte bleue

Le budget shopping est un sujet fâcheux pour beaucoup d’acheteur (se) compulsif.

C’est à mon sens une des dépenses les plus perverses car le budget shopping peut vite monter très (trop) haut.

Et pour finalement apporter que peu de satisfaction.

Et surtout des regrets quand on voit les dépenses de vêtements en toutes sortes et du gaspillage que l’on finit par en faire.

A part bien sûr si cela est votre passion ou que vous travaillez dans la mode.

Mais si vous êtes arrivé ici, vous essayez certainement d’apprendre à gérer vos finances personnelles donc je vais considérer que vous n’êtes pas accro à la mode 🙂

Dans cet article je vais vous partager mes astuces personnelles pour ne pas exploser mon budget shopping

Pour écouter la version podcast cliquez ci dessous

Je précise avant tout que je ne suis pas quelqu’un très branché vêtement à la base.

Mais que j’aime quand même être un minimum habillé dans les tendances actuelles.

Je veux dire par là que je n’ai pas gardé mes habits Fushia des années 90 ou que j’ai encore la coupe tektonic 🙂

Voici donc mes 6 astuces

#1 J’achète des vêtements une ou deux fois par an maximum

Cela me permet de tout condenser en terme d’achat.

Et surtout d’éviter de perdre plusieurs après midi et soir dans les magasins à faire des bains de foule.

Le fait de minimiser le nombre de fois où je prévois de faire du shopping fait que statistiquement je dépenserai moins que si j’y allais une fois par mois.

C’est la même astuce que j’utilise pour optimiser mon budget alimentation.

Aller faire les courses 1 fois par semaine augmentera vos chances d’économiser sur votre budget bouffe plutôt que si vous y allez tous les 2 jours.

#2 Je fais les soldes (en décalé)

Vous dire que je vais faire les soldes pour acheter moins cher ne va pas vous apprendre grande chose.

Car vous devez certainement déjà le faire.

Par contre, je peux vous partager une astuce pour éviter de faire les soldes avec la foule tout en profitant des meilleures offres.

Car les soldes c’est bien car c’est pas cher mais il y a du monde.

Mais si on attend trop il n’y a plus rien de bien.

Donc que faire?

Plutôt que d’y aller le premier mercredi où les gens se battent et le premier samedi car c’est le premier jour non travaillé.

Prenez vous une demi journée de RTT le jeudi après midi ou le vendredi matin par exemple

Au moins vous éviterez au maximum la foule et vous aurez toujours les bonnes affaires et les premières démarques.

J’utilise exactement cette astuce pour optimiser mon budget vacance sans me priver.

A mon sens, il est plus pertinent de se prendre une 1/2 journée de RTT et partir en décalé et donc payer moins cher et éviter la foule.

#3 Je fais une liste exacte pour respecter mon budget shopping

Je ne vais pas m’aventurer dans un magasin sans savoir exactement ce que je veux m’acheter.

Car si vous y allez sans objectifs clairs d’achats vous êtes sur de ramener à la maison la moitié des vêtements dont vous n’avez pas besoin.

Certains que vous allez déjà avoir en double car ce sont des vêtements qui étaient coincés au fond du placard et que vous avez oubliés.

C’est la meilleur méthode pour acheter des trucs inutiles, qu’on ne portera pas et qui nous fera dépasser notre budget shopping

Le mieux avant d’aller acheter des vêtements pour refaire sa garde robe est déjà de faire un bilan de sa garde robe

Sortez toutes vos fringues, triez et donner ou vendez ce qui ne vous va plus.

Regardez où vous en êtes et ce qu’il vous manque exactement.

Ensuite, listez ce dont vous avez réellement besoin et allez achetez uniquement le nécessaire.

#4 Je me fixe un budget shopping à ne dépasser

Ce budget shopping est planifié en début de mois dans mon tableau de gestion de budget

Comme il faut le faire pour toutes ses catégories de budget en début de mois.

J’ai donc une catégorie « Budget Shopping » En Janvier et en Juillet même si je n’y vais pas tous les ans.

Si j’ai un vrai besoin Hors Soldes, aucun problème.

Je le budgétise sur un mois lambda.

Mais l’important est de budgétiser ce besoin quelque soit la période de l’année.

Ainsi, le jour où je vais faire mon shopping j’ai un budget précis à ne pas dépasser.

Dans ce budget shopping, je me prévois une ligne  » Craquage » où je m’autorise une folie pour ne pas me priver.

Même si il est important de planifier ses besoins à l’avance, il est important aussi de planifier une certaine liberté, un besoin de craquage.

Car comme pour le budget mensuel, faire un budget shopping ne veut pas dire se priver.

C’est uniquement anticiper et prévoir ce que l’on va dépenser.

En faisant un budget mensuel en fonction de vos revenus vous pourrez voir en un coup d’œil si vous pouvez vous le permettrez ou si ce genre de craquage creusera plus votre découvert ou impactera votre capacité d’épargne.

On peut donc prévoir simplement de vouloir se faire plaisir et craquer.

#5 Je condense les achats dans le même magasin

Premièrement car cela me permet d’éviter de trainer dans 100 magasins et de faire des bains de foule.

Car en faisant la tournée de toute une galerie marchande, je finis toujours par racheter dans mes 2/3 magasins fétiches.

Donc maintenant je ne perd plus de temps à chercher ailleurs.

Ensuite, si vous achetez régulièrement dans les mêmes magains, vous pouvez avoir des offres intéressantes avec les cartes de fidélité.

Avec cette astuce vous gagnerez du temps tout en profitant des réductions.

#6 Acheter des vêtements d’occasion sur Vinted

Cette astuce vous permet d’éviter encore plus la foule et les centres commerciaux.

Et également de réduire votre budget shopping.

De plus sur des sites comme Vinted vous pouvez acheter des choses jamais portées

Et même avec étiquettes.

De quoi rassurer les personnes qui ont peur des choses abimées ou déjà portées.

L’inconvénient est que vous allez devoir attendre pour les avoir et vous ne pourrez pas les essayer.

En pratique : Ce que j’ai prévu pour ces soldes d’hiver

Voici un exemple de ce que je prévois pour mes achats d’hiver.

Pour les soldes de Janvier qui ont lieu en ce moment.

Je n’ai malheureusement pas pu y aller au début en prenant une journée donc on va oublier l’astuce n°2 pour cette fois ci 🙂

Dans mon budget du mois de Janvier , j’ai prévu un budget shopping de 150€

C’est ce que j’ai estimé par rapport à ce dont j’ai besoin.

Voici la liste des choses dont j’ai vraiment besoin (+ Craquage autorisé):

  • Un jean
  • Un Pull habillé
  • Un T shirt Manque longue
  • Un Craquage autorisé

Je prévois 150€ pour tout ça.

Sachant que l’objectif est bien sûr de ne pas le dépasser et évidemment de faire le moins possible.

Je prévois d’aller à Célio et Pull and Bear et pas plus loin

Car c’est ce qui correspond le plus à mon style et au rapport qualité / Prix que je recherche.

J’espère que ces 6 astuces vous permettront de réduire votre budget shopping tout en évitant de vous priver.

Donnez moi vos astuces dans les commentaires pour réduire votre budget shopping.

La méthode bisou : Remède contre les achats compulsifs

La méthode bisou késako?

Elle est faite pour toi si :

  • Tu ne contrôles pas tes dépenses 
  • Tu sens que tu es un panier percé 
  • Dès que tu as une prime ou de l’argent qui rentre ça ressort pour acheter la moindre futilité
  • Tu es sensible au fait de consommer mieux et d’arrêter la surconsommation

Peut être es tu atteint d’oniomanie 😊

Tu peux aller lire la définition originale ici.

Mais si tu as la flemme de cliquer voici ma défintion :

C’est un « trouble » lié aux achats compulsifs.

En gros tu as la fièvre acheteuse pour tout et n’importe quoi. 

Et surtout n’importe quoi.

Car les achats réalisés sont souvent pas ou peu nécessaire par la personne atteinte d’oniomanie.

En fait tu es adepte de la surconsommation à ton insu.

Mais à chaque problème il y a une solution.

Dans cet article tu vas découvrir la méthode BISOU pour vaincre ton problème de surconsommation.

Mais avant ça, si tu as la flemme de lire, je t’ai préparé la version podcast ci dessous pour que tu puisse écouter l’essentiel en 10 minutes pendant que tu fais la vaisselle

Pourquoi la méthode BISOU ?

Car on va décomposer chaque lettre du mot « Bisou ».

Et chaque lettre va correspondre à une question à te poser avant de casser ta tirelire à chaque pulsions d’achats.

Et que tu sais au fond de toi que cet achat est peu utile.

De plus c’est une méthode éco responsable car les questions à se poser permette d’arrêter la surconsommation.

Voici les 5 questions à se poser pour la méthode bisou

la méthode bisou

B Comme Besoin

La première question est à mon sens une des plus importantes.

Est-ce que tu en a réellement besoin ?

Cet achat est il vraiment nécessaire pour ton bien être actuel et ton épanouissement ?

Est-ce que ça va vraiment résoudre un problème à toi qui est urgent ?

Voici un exemple de ce que je considère comme un achat nécessaire et non nécessaire :

  • Le frigo tombe en panne : Il en faut un nouveau => Réel besoin car sinon on ne mange rien de frais
  • Besoin d’avoir une robe de marque pour UN seul mariage => Ce n’est pas un réel besoin. On peut utiliser une autre robe que l’on a et qui est déjà très jolie. Ou alors en acheter une nouvelle mais pas forcément de marque.

I pour Immédiat

La 2ème question à se poser pour la méthode bisou :

Est-ce que cet achat doit être fait immédiatement ?

C’est une question essentielle car souvent rien n’est très urgent à l’achat.

Les choses peuvent attendre surtout pour de petits achats.

Dans un de mes post Instagram, je parlais d’une technique sur les achats en ligne qui marche très bien.

Cette astuce consiste à mettre vos achats dans le panier puis d’attendre toujours 24h avant d’acheter réellement.

Car le fait de laisser une nuit de sommeil entre la mise en panier et l’achat fait souvent réaliser des choses.

La nuit porte conseille comme on dit.

la méthode bisou

Et au final en balayant ton panier d’achat le lendemain tu te rends souvent compte que certains articles peuvent être retirés car ils ne sont pas forcément nécessaires.

Du moins dans l’immédiat.

A l’inverse, comme j’en parle d’an l’article « Pourquoi il faut éviter de reporter les grosses dépenses », si c’est un achat important (cher) et obligatoire et que vous avez les économies pour le faire je vous recommande de ne pas laisser ces grosses dépenses.

Car c’est le meilleur moyen pour accumuler de grosses dépenses imprévues par la suite et de se retrouver dans le rouge.

Si on en revient aux petits achats, poses toi également la question suivante :

Est-ce que c’est une promo qui me donne un sentiment d’urgence pour acheter tout de suite ?

S comme semblable

As-tu déjà un produit / article qui ressemble déjà à celui que tu as envie d’acheter ?

Par exemple : As-tu pu besoin d’acheter ces chaussures jaunes car tu as un T shirt jaune qui passerait bien ?

Sachant que tu as déjà des converses beige qui en fait s’accorde déjà plutôt bien avec ce haut ?

Autre exemple : Est-ce que tu as besoin d’un 3ème robot de cuisine ? Juste car tu veux un nouveau truc ? Est-ce que les 2 premiers ne sont pas déjà suffisant ?

Est-ce que tu pourrais emprunter ou louer ce que tu veux acheter ?

En se posant ces questions on se rend souvent compte qu’on a déjà l’essentiel à la maison.

Et que de nouveaux achats ne font qu’accumuler des objets pas forcément utile.

O comme origine

Cette question est vraiment au cœur de l’aspect éco responsable.

Posez vous les questions suivantes :

  • D’où vient le produit acheté ?
  • A t-il traversé la moitié du globe pour arriver ici ?
  • Comment est-il fabriqué ?
  • Est-ce qu’on exploite des gens pour fabriquer ce que je suis sur le point d’acheter ?

En plus d’éviter de dépenser de l’argent inutilement, cet aspect de la méthode bisou vous permet de vous poser les bonnes questions d’un point de vue écologique.

Et également éviter de contribuer à des conditions de travail peu éthique.

U comme Utile

Est-ce que c’est vraiment utile pour toi ?

Souvent on a tendance à acheter des choses qui se révèle peu utile dans notre vie quotidienne.

On se rend compte après coup que c’était un « craquage » momentané et que l’on avait déjà quelque chose à la maison qui faisait déjà très bien l’affaire.

Pour aller plus loin sur ce dernier aspect de la méthode bisou , vous pouvez vous poser deux questions supplémentaires telles que :

  • Est-ce que cet achat va résoudre un de tes problèmes ?
  • Comment tu faisais jusqu’à présent pour vivre sans cet outil ?

Conclusion : Que retenir de la méthode bisou?

C’est une démarche éco responsable qui te permet de te poser des bonnes questions avant de passer à l’achat.

Et surtout pour calmer tes dépenses compulsives.

Qui à la fois explose ton budget et t’éloigne de tes objectifs financiers.

Mais également qui te fait surconsommer.

Que tu sois acheteur(se) compulsif(ve) ou que tu ai simplement envie de faire plus attention à tes dépenses pour épargner plus rapidement pour tes projets, pose toi ces questions quand tu vas acheter quelque chose.

Quoique ce soit.

Si je devais sélectionner les questions les plus pertinentes de cette méthode ce serait les suivantes :

  • Est ce que j’en ai réellement besoin? (Besoin)
  • Est ce que je n’ai pas déjà quelque chose qui y ressemble? (Similarité)
  • Est ce que ça va vraiment résoudre un de mes problèmes? (Utilité)

Et toi quel est ta méthode pour éviter de dépenser de manière compulsive?

Est-ce que tu te poses déjà ces questions?

Cette méthode a été crée Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken. Vous pouvez les retrouver sur leur site ici et leur livre « J’arrête de surconsommer » ici

Si tu souhaites échanger directement avec moi sur les gestion de tes finances personnelles, le premier RDV de 15 minutes est offert.