Étiquette : Charges fixes

Méthode d’épargne : Comment j’épargne plus de 30% de mon salaire?

C’est un objectif recherché par beaucoup de gens. Une méthode d’épargne qui fonctionne.

Comment arriver à épargner le plus gros pourcentage de son salaire sans pour autant se priver ?

Dans la méthode de gestion de budget classique 50/30/20, la proportion réservée à l’épargne est de 20% (avec 50% en dépenses vitales, 30% en dépenses plaisir pour rappel).

L’objectif ici est de te montrer comment j’arrive personnellement à surpasser cet objectif et me rapprocher de 30% d’épargne mensuel.

Avant tout, pourquoi je souhaite maximiser mon taux d’épargne ?

Car plus j’épargne, plus je peux investir et plus vite je peux me constituer des revenus passifs dans l’espoir d’atteindre la liberté financière.

Car c’est mon objectif.

Ce n’est peut être pas le tiens.

Mais quelque soit ton objectif , que ce soit pour sortir du découvert une bonne fois pour toute ou réaliser un projet de vie, une stratégie d’épargne est indispensable.

Voici les 6 points que je souhaite te partager pour te détailler comment j’arrive à mettre plus de 30% de mon salaire en épargne mensuellement.

Pour écouter la version du podcast tu peux cliquer ci dessous

#1 J’ai une méthode d’épargne et de gestion de budget QUI FONCTIONNE

Je liste mes charges fixes et je prévois mes budgets variables.

Dans mes budget variables je prévois toujours :

  • Un budget « Imprévus »  pour tenir compte des imprévus du mois. Car il est impossible de tout catégoriser en début de mois. Impossible d’anticiper toutes ses dépenses. J’anticipe le maximum par catégorie mais je laisse toujours une part d’imprévu que je budgétise dans une catégorie nommé « Imprévu ».
  • Un budget « plaisir » pour ne pas me brider si j’ai des envies particulière dans le mois.
Avec ces deux catégories de budgets, j’anticipe mes imprévus et je ne me prive pas sur le mois en question car tout est budgétisé.

Sur mes autres budget du mois (Courses, transport, cadeaux etc…) j’essaye de les optimiser au maximum.

Et surtout j’ai une méthode pour gérer mes budget variables qui est automatisée et qui me permet de contrôler et maîtriser mes dépenses en 2 minutes par semaines.

Si tu souhaites en savoir plus sur la méthode de gestion de budget et que tu souhaites être conseillé personnellement et gratuitement, tu peux profiter du premier RDV de coaching budgétaire est gratuit

méthode d'épargne

#2 Je priorise mes dépenses en fonction de mes objectifs

J’ai un objectif clair : Etre libre financièrement à 40 ans.

J’en ai 33 donc il me reste 7 ans pour l’atteindre.

Pour l’atteindre je sais qu’il n’y a qu’une seule solution : Créer des revenus passifs et pour cela il faut investir cet argent

Et pour investir de l’argent il faut épargner.

Et pour épargner il faut une méthode d’épargne qui fonctionne.

Voilà pourquoi je maximise mon épargne en priorisant mes dépenses pour l’essentiel et non pour des futilités.

Car j’ai un objectif clair et défini.

Si ton objectif est de te payer un long voyage, je t’invite à lire cet article où je raconte comment j’ai pu me financer un long voyage en 1 an de travail seulement.

Si ton objectif est de te payer un beau mariage, priorise tes dépenses pour acheter ce qui te rapproche de ton objectif. Plutôt que sur des dépenses que tu peux éviter et qui ne te rapproche pas de ton objectif.

#3 Je me paye en premier

méthode d'épargne
C’est une des astuces de base d’une méthode d’épargne saine.

Se payer en début de mois.

Une fois que ton budget du mois est fait, tu sais clairement ce qu’il te reste pour le mois à venir et donc ce que tu peux épargner.

La méthode d’épargne qui fonctionne le mieux est de se payer EN DEBUT DE MOIS

N’attend surtout pas la fin du mois pour épargner.

#4 J’économise sur mes dépenses variables

J’achète un maximum d’occasion.

A la fois pour donner une 2ème vie aux objets que pour payer moins cher un produit dont la valeur du neuf ne me parait pas essentielle.

Voici quelques exemples :

Electroménager : Acheter un frigo neuf coûte environ 500€. Si vous le prenez d’occasion récent, le même frigo peut se trouver pour 150/200€. Privilégie les particuliers qui déménagent et qui sont pressés . Souvent les gens l’ont bien entretenu et sont prêt à faire de gros rabais.

Repas à l’extérieur / Course : Mange un maximum chez toi ou prépare tes repas. Comme abordé dans l’article du batch Cooking cette méthode est une des meilleures pour réduire son budget bouffe, manger mieux et gagner du temps!

Si tu veux plus de conseils pour réduire ton budget alimentation je t’invite à lire mes 11 astuces pour réduire mon budget course.

#5 J’ai réduit au maximum mes charges fixes…

J’ai pris le temps de balayer chacune de mes charges fixes une à une et j’ai fait en sorte de les réduire au maximum.

Comment?

En allant voir les offres concurrentes pour chaque item par exemple avec Origame

Internet, électricité, téléphone etc…

J’ai pris le temps de les éplucher une à une pour réduire ces quelques dizaines d’euros par mois par catégories.

Ce qui me fait économiser des centaines d’euros par mois et des millier d’euros par an.

méthode d'épargne

#6 … et surtout la plus importante pour ma méthode d’épargne

J’ai fait en sorte de réduire ma plus grosse charge fixe. Notre plus grosse charge fixe à tous.

Le logement.

Nous avons déménagé plusieurs fois avant de nous stabiliser avec ma compagne.

L’idée était de prendre une taille adéquate à notre besoin du moment.

Actuellement le logement dans lequel nous vivons, nous l’avons acheté.

Avec pour objectif de le louer par la suite.

Ayant pris un crédit sur 25 ans , j’ai un crédit mensuel de 540€/mois pour 2.

Je vous laisse donc imaginer ce qui nous reste pour vivre et pour épargner.

En revanche, il fait 40m2 donc le jour où l’on aura un enfant nous devrons déménager.

Nous sommes conscient que le moment venu,le budget logement devra augmenter.

Mais nous ferons toujours en sorte de ne pas vivre au dessus de nos besoins pour minimiser le budget logement tout en étant bien chez nous.

Conclusion : Que retenir de ma méthode d’épargne ?

Si tu as eu la flemme de tout lire voici un résumé de mes actions pour maximiser mon taux d’épargne :

  • Réduis tes charges fixes un maximum et principalement le logement
  • Fixes toi un objectif à tenir et prioriser tes dépenses en fonction de ton objectif
  • Paye toi en premier
  • Mets de l’ordre dans tes finances et applique une méthode de gestion de budget qui fonctionne et surtout une méthode pour tes maîtriser tes dépenses variables.

Si tu souhaites échanger directement avec moi au téléphone pour un RDV stratégique gratuit pour faire le point sur tes finances tu n’as qu’à cliquer ci dessous.

Comment réduire ses charges fixes? LA méthode anti procrastination!

Vous avez trouvé une meilleure offre chez la concurrence pour réduire vos charges fixes?

Mais vous ne le faîtes pas à cause de votre amour pour la procrastination?

J’ai une façon de penser que j’aimerais vous partager pour vous motiver.

Comme je l’aborde souvent dans mes articles, un des piliers pour reprendre le contrôle sur vos finances est la réduction une à une de vos charges fixes. J’en parle notamment dans « Définir ses charges fixes » et « Economiser avec la concurrence« .

En prendre conscience est une chose.

Faire les démarches pour réduire ces charges est une autre histoire.

En effet, pour réduire sa facture électrique, changer de fournisseur internet ou d’assurance c’est chi****. C’est du temps, c’est des papiers, des coups de fils aux horaires de bureau.

On a toujours la flemme, pas le temps pas la motivation etc…. Toutes les excuses sont bonnes et je suis le premier à en trouver aussi.

Donc la solution facile c’est la procrastination. On reporte tout au lendemain et on verra bien le jour où on se motive.

Beaucoup de gens ont pu trouver la motivation pendant le confinement. Mais maintenant la vie reprend son cours donc on a d’autant plus de raison à ne pas se motiver à le faire.

J’ai trouvé une méthode anti procrastination pour se motiver à réduire ses charges fixes.

réduire charges fixes

C’est plus une façon de raisonner qu’une méthode.

Mais elle permet clairement de vous motiver à faire les démarches vous permettant de réduire vos charges fixes.

On peut détailler ce raisonnement avec 3 question à se poser :

  1. Quel est l’économie potentiel sur cette charge fixe?
  2. Quel est votre salaire horaire à votre travail ?
  3. Combien de temps vous estimez passer à faire cette démarche pour réduire cette charge fixe ?


Voici un exemple chiffré :


Jean paye 80€ d’électricité par mois.

Après comparaison avec le comparateur de UFC que choisir , Jean a trouvé un fournisseur qui lui propose 60€ / mois.

Il a conscience de cette économie mensuelle mais comme souvent il ne fait pas la démarche par flemme.

En reprenant les 3 points ci dessous , voici comment on va pouvoir raisonner pour convaincre Jean à ne plus procrastiner pour réduire cette charge fixe.

#1 Economie potentielle pour réduire cette charge fixe?

D’après le comparateur c’est donc 20€/mois

Donc 20€*12 => 240€

Jean peut avoir une économie annuelle de 240€ /an sur sa facture électrique.

# 2 Quel est son salaire horaire au travail?

Pour notre exemple, nous imaginons que Jean gagne le salaire médian français soit 1700€/mois soit environ 11€/h net.

#3 Temps estimé pour faire la démarche?

En estimant le temps pour effectuer les recherches des offres concurrentes, la lettre de résiliation, la contractualisation du nouveau contrat etc… on peut estimer à 3h le temps total passé à faire cette démarche de changement de fournisseur.

Donc si on raisonne avec son salaire horaire au travail, le temps qu’il passe à faire cette démarche représente une équivalence de 33€ (3*11€/h) qu’il pourrait gagner à son travail.

Et l’économie annuelle étant de 240€/ an.

Le gain net de Jean est de 240 -33 => 207€ si on considère le temps qu’il a passé à faire les démarches à être rémunéré comme il l’est à son travail.

En Conclusion – Plus d’excuses pour ne pas réduire vos charges fixes.

Car en raisonnant ainsi, vous chiffrez clairement le temps passé à faire votre démarche avec le salaire horaire de votre travail actuel.

La différence étant que votre travail actuel vous oblige à faire 35 heure par semaine pour le même salaire.

Alors qu’une fois que vous avez fait cette démarche vous n’avez plus rien à gérer.

Vous pourrez tranquillement regarder sur votre tableau de gestion de budget votre total de charges fixes diminuer et donc voir votre reste à vivre augmenter.

Cette économie pourra être utiliser soit pour :

  • De l’épargne supplémentaire
  • Une dépense plaisir qui vous tient beaucoup plus à cœur que votre facture électrique.

Imaginez que vous faites ces démarches pour toutes les économies possibles sur toutes vos charges fixes.

Ce seront des centaines d’euros par mois d’économisés.

Et des milliers d’euros par an.

Pour seulement quelques heures de démarches à faire.

En pensant que le temps passé à les faire correspond à moins de 100€ en équivalence de votre salaire horaire pour votre travail actuel

Alors? Convaincu pour passer à l »action et arrêter la procrastination?

Si il vous manque encore de la motivation pour passer à l’action, prenez RDV pour une session de coaching gratuit!

J’arriverai peut être plus à vous motiver avec un échange direct personnalisé 🙂

Crise et finances personnelles : 4 leçons à retenir

Comment la crise actuelle affecte nos finances personnelles?

Je pense qu’aujourd’hui tout le monde a pu faire des constats positifs ou négatifs sur la question de ses finances personnelles depuis le début de cette crise.

Vous devez certainement être dans l’un de ces deux cas :

  • Au chômage partiel et confiné donc vous êtes plutôt « bien » . En effet, vous pouvez toucher une grosse partie de votre salaire tout en économisant puisqu’on ne peut plus sortir.
  • Vous n’avez pas le droit au chômage partiel ou vous êtes entrepreneur et vous subissez de plein fouet cette crise.

Quelque soit le cas, je pense qu’il y a pas mal de leçon à tirer sur cette crise concernant nos finances personnelles.

Je vais vous partager mon expérience et les leçons j’ai pu en tirer. N’hésitez pas à commenter au bas de l’article pour partager ce que vous avez appris pendant cette crise.

#1 : L’importance de l’épargne de précaution

Crise et finances personnelles

En ce moment personne ne peut le nier.

Qui peut se sentir serein en ce moment sans épargne de précaution ?

En cas de baisse de salaire, comment faire pour payer son loyer et ses factures ?

Comme expliqué dans « Epargne de précaution : Combien faut-il ? », l’importance d’avoir à minima 3 mois de salaire en épargne de précaution est une priorité!

Avant tout investissement et tout autre projet.

Car si vous avez 3 appartements en location et 10k€ en assurance vie mais aucune épargne de disponible c’est compliqué de faire face à un imprévu en ce moment si on a plus de salaire et peu d’épargne.

Vendre un appart pour payer vos factures ?

En ce moment c’est impossible car le marché immobilier est à l’arrêt complet. Et dans tous les cas vendre un appartement prend à minima plusieurs mois.

Vendre vos titres en bourse ?

Au vu du krash actuel causé par la crise sanitaire, c’est le pire moment pour vendre.

Si vous le faites vous récupérez de l’argent mais il y a de fortes chances pour que vous en ayez perdu.

Cette crise me confirme que d’avoir une épargne de précaution de 3 à 6 mois de salaire est un impératif.

Notamment pour faire face à l’imprévu dans le genre de situation que nous vivons actuellement.

Si vous arriver à profiter du confinement pour faire des économies, ça peut être l’occasion de vous constituer cette épargne de précaution.

#2 L’optimisation des charges fixes

Ce sont ces fameuses charges qui vous sont toujours facturés malgré le confinement.

Contrairement aux dépenses variables tel que les sorties au bar, les restaurants , cinéma etc… qui sont économisés « de force » en ce moment

Tout le reste des factures (assurance, internet, téléphone, électricité, crédit bancaire) vous sont prélevées avec le même montant même si vous n’avez plus de salaire.

Donc comme précisé dans « Définir vos charges fixes » et « Economiser avec la concurrence » prenez le temps de réduire un maximum vos charges fixes.

Au vu du temps que l’on a en confinement ça peut être le bon moment de faire le point sur toutes ces charges et essayer de les réduire.

Vous pouvez télécharger mon tableau de gestion de budget disponible gratuitement.

#3 Diversifier ses investissements : Une règle de base qui se justifie pour nos finances personnelles en temps de crise

Ne jamais mettre tous les œufs dans le même panier.

Crise et finances personnelles

Principe évident pour certain (et je l’espère pour la majorité). Mais moins pour d’autres.

Je vous partage ci-dessous deux histoires que l’on m’a raconté dernièrement.

Ces histoires exposent les conséquences directes que peuvent avoir le non respect de cette règle de base :

  • Quelqu’un qui a acheté pour 40k€ (toutes ses économies) en action Airbus il y a quelques temps. L’action a perdu 60% de sa valeur. Par panique totale de ne plus jamais revoir son argent et de voir ses comptes baisser tous les jours il a vendu pendant le krach. Principalement par peur de perdre plus. Mais également parce qu’il avait besoin d’économies au cas où (cf leçon n°1 car il n’avait pas d’épargne de précaution suffisante)
  • Quelqu’un qui a acheté plusieurs appart et les loue tous en courte durée pour maximiser son cash flow. Aujourd’hui il ne touche plus aucun loyer et doit toujours rembourser ses crédits.

Ces deux exemples prouvent bien l’importance de diversifier. Que ce soit dans divers domaine d’investissement ou dans le même domaine d’investissement.

Car malgré la crise, le problème serait vraiment différent si ces personnes là avaient diversifiés ne serait-ce que dans leur « niche ».

Voici un exemple de diversification qu’il aurait été possible de faire même dans le même type d’investissement pour chacun.

  • Les 40k€ d’économie à répartir en 20k€ en assurance vie fond euro (capital garantie) , 20k€ dans 4 actions différentes. Ainsi le risque est lissé en cas de krash.
  • Pour l’immobilier c’est identique. Mettons que la personnes a 4 appart. Plutôt que d’exploiter les 4 en courtes durée, il aurait été plus pertinent d’en exploiter 2 en courte durée et 2 en meublées classique à l’année. Ainsi le risque est lissé en investissement immobilier.

#4 Favoriser la consommation locale

Cette leçon est plutôt une idéologie en vogue depuis quelques années.

Mais cette crise nous fait prendre conscience de son importance dans le cadre de nos finances personnelles.

En favorisant la consommation locale, nous soutenons notre économie et les producteurs locaux.

Donc en temps de crise, nous nous assurons que nous ne serons pas en pénurie de matériel .

Que ce soit sur l’alimentation, la santé ou quoique ce soit d’autre, cela permet de rémunérer à leur juste valeur les petits producteurs et entreprises du pays.

De plus éviter, la consommation locale permet d’éviter

  • de contribuer aux transports aérien et maritime qui polluent
  • d’exploiter des gens de pays sous développé à travailler pour moins cher.

Même si il est difficile de changer notre mode de consommation actuel du jour au lendemain.

Je pense que cette crise nous permet de réfléchir et de penser différemment vis à vis de la façon dont gérer nos finances et notre consommation.

J’espère que cet article vous a plus et a pu vous faire réfléchir sur la situation actuelle vis à vis de votre budget.

Si vous souhaitez prendre un RDV téléphonique pour faire le point sur vos finances pendant la crise, le 1er RDV de coaching budgétaire est offerte

Mensualiser ses dépenses : Pourquoi est-ce primordial?

Pourquoi mensualiser ses dépenses est une des pratiques essentielles à adopter pour avoir une gestion de budget zen ?

Avant d’y répondre, posez vous les questions suivantes.

Est-ce que vous avez déjà l’impression d’avoir vécu une telle situation :

  • Recevoir une facture tous les 3 mois en vous disant « m**** ce mois-ci c’est compliqué, j’ai tel taxe à payer que j’avais oublié » 
  • « J’ai l’assurance à régler en une fois pour l’année » ou  » les charges de copropriété » trimestrielles» .
  • Et finir par vous dire : « Ce mois ci ça va être compliqué pour mettre de côté ou pour se faire plaisir » car j’avais oublié cette dépense!
mensualiser ses dépenses

Si vous avez déjà vécu une situation similaire c’est que vous n’avez certainement pas mensualisé la plupart de vos grosses dépenses annuelles.

Pour commencer sur de bonne bases sur la gestion de votre budget, la première étape est comme l’explique cet article de définir ses charges fixes. Si vous êtes dans une démarche de reprise en main de vos finances pendant le confinement, je vous invite à lire cet article qui propose un plan pour optimiser son budget en 4 jours pendant le confinement.

Même si vous gagnez plutôt bien votre vie, vous vous retrouvez quasiment tous les mois avec une taxe ou un quelconque paiement à l’échéance qui peut vous mettre dans rouge pour le mois.

De quelle dépenses s’agit -il ?  

Ce sont généralement celles qui nous demandent un paiement à l’échéance tel que

  • Les impôts (taxe foncière, habitation, etc…)
  • Charges de copropriété
  • Assurance
  • Electricité

Pourquoi mensualiser ses grosses dépenses ?

Car en les mensualisant, ces dépenses rentrent dans vos charges fixes mensuelles et vous permet d’avoir une vision plus précise sur votre reste à vivre concret du mois.

Et surtout, vous avez moins de chance d’avoir de « surprise » avec une taxe, charge ou autres grosses dépenses que vous auriez oubliées.

Vous débutez donc vos mois beaucoup plus sereinement.

Un budget vraiment zen 😊.

Attention à la « fausse astuce » !

C’est celle que j’utilisais encore il y a quelque temps.

C’est le fait de provisionner votre future dépense sur votre compte épargne

Beaucoup l’utilise en pensant bien faire.

Même si ce n’est pas « mal » de faire ça. C’est évidemment toujours mieux de ne pas anticiper la facture.

Mais en faisant comme ça vous n’avez pas clairement de vision sur votre « vrai budget mensuel ». De plus vous avez une « fausse épargne » sur votre compte. Car le mois où vous allez payer cette facture , si vous avez un imprévu, vous pouvez être induit en erreur par cette « fausse épargne » et avoir plus de mal à faire face à cet imprévu.

Voici un exemple de l’astuce de provision que j’utilisais encore il y a un an et les conclusions que j’en ai tiré.

Pour la taxe foncière, je savais que je devais payer 600€ en Septembre.

Mais je ne voulais pas mensualiser cette charge car je connaissais le montant de la taxe et la date à laquelle je devais la payer.

Donc tous les mois de septembre, je payais les 600avec mon salaire ou avec l’épargne que j’avais prévu à cet effet. Du coup ça me mettait dans le rouge tous les ans à la rentrée. 

En Septembre, c’était serrage de ceinture obligatoire

J’étais souvent forcé d’utiliser mon épargne. Je ne pouvais donc jamais me payer un truc particulier et j’étais incapable de faire face à un quelconque imprévu.

Or, en septembre on a souvent des imprévus.

Et en fait n’importe quel mois de l’année car justement l’imprévu ne peut s’anticiper.

Je me suis vite rendu compte qu’en mensualisant cette charge, je ne touchais pas à mon épargne tous les mois de septembre.

Je pouvais être capable, au contraire, de mieux épargner ou de faire face à d’autres éventuels imprévus.

Effectuez ces démarches de mensualisation au plus tôt car certains organismes comme les impôts, les syndics de copro ont un certain délai avant de prendre en compte la mensualisation.

Donc l’action faite aujourd’hui sera peut-être pris en compte uniquement l’année prochaine.

La plupart des démarches sont très faciles. Pour les impôts par exemple, en allant sur votre profil, la mensualisation se fait en 2 clics.

Pour votre syndic de copropriété un mail peut suffire.

En résumé, ce que vous devez faire :

  • Balayez toutes vos charges importantes et ponctuelles de l’année
  • Mensualisez toutes ces charges dès maintenant (dans la mesure du possible)
  • Prenez vous 2h de votre temps et enchaînez tout d’un coup. Profitez du confinement pour le faire!

J’espère que cet article a pu vous apprendre quelque chose sur la gestion de votre budget.

En espérant avoir pu vous convaincre de mensualiser vos grosses dépenses ponctuelles au cours de l’année.

Pendant la période de confinement, j’offre le premier RDV téléphonique de coaching budgétaire.

Si vous voulez faire le point sur votre situation, vos difficultés et vous donner des premiers conseils personnalisés pour améliorer la gestion de votre budget , le 1er RDV est gratuit.

Comment diminuer ses frais bancaires?

Diminuer ses frais bancaires peut paraître une astuce secondaire au vu du faible montant mensuel prélevé (en général un peu moins de 10€/mois).

Ecoutez la version Podcast

Mais avec des astuces simples, on peut économiser une centaine d’euro dans l’année.

Pour en savoir plus sur les charges fixes en général, première étape primordiale pour gérer son budget correctement, je vous invite à lire « Définir ses charges fixes mensuelles »

Nous avons tous eu au moins une fois dans notre vie une banque « traditionnelle » tel que le crédit agricole, LCL, Société générale etc…

Depuis quelques années, l’essor des banques en ligne et leur adoption massive a permis la remise en question des « frais bancaires ».

Ces frais appliqués par les banques traditionnelles sont possibles d’être supprimés avec une banque en ligne.

C’est la principale raison qui pousse beaucoup de gens à franchir le cap et tout passer sur une banque en ligne

On va voir en détail dans cet article les principaux avantages et inconvénients d’une banque en ligne.

Et surtout quelque soit votre situation, pourquoi il est plus intéressant d’ouvrir un compte en ligne pour diminuer ses frais bancaires.

Les avantages de la banque en ligne 

NB : Dans cet article je vais citer Boursorama mais les  principes et avantages généraux  s’appliquent à tout ses concurrents en tant que banque en ligne ou néobanques

Le principal avantage est plutôt simple et pleine de bon sens  =>  C’est beaucoup moins cher.  

Voici les principales économies que l’on peut faire en ayant une banque en ligne :

  • Pas de frais de compte
  • Carte bancaire gratuite
  • Pas de frais de découvert jusqu’à un certain montant (-600€ pour boursorama)
  • Possibilité d’avoir une bonne carte gratuite (Visa premier ou Ultim) sans forcément avoir de gros revenus.

Une banque traditionnelle facture en général 8€/mois pour le seul fait d’avoir un compte courant, une carte classique, et un découvert autorisé minimum.

Cela s’explique principalement car les banques traditionnelles doivent payer « leurs murs » contrairement aux banques en ligne.

Donc le simple fait de changer vers une banque en ligne vous fait gagner 8* 12 => 96€ par an.

Si on ajoute à ça les offres de parrainage (80€ pour Boursorama et plus suivant les périodes) on a une économie de 180€ sur l’année en passant avec une banque en ligne + 100€ / an.

Si vous voulez profiter de l’offre de Boursorama et gagner entre 80€ et 130€ c’est par ici

Les inconvénients de la banque en ligne

Ce sont les principaux arguments des « pro banque traditionnelles ». 

  • On ne peut pas voir son conseiller bancaire physiquement
  • On n’a pas d’interlocuteur unique

Sans faire de généralité et d’après ma propre expérience, sur les 3 banques classiques que j’ai eu dans ma vie, j’ai toujours GALERER à joindre ma conseillère car elle est soit en RDV client, en congés ou en maladie…

Diminuer ses frais bancaires

Pour la moindre demande, je dois harceler la banque et laisser plusieurs messages pour espérer un retour.

Je ne leur jette pas la pierre à tous / toutes. Car je suis persuadé qu’il y a des conseiller(e)s très compétent(e)s.

Mais il est courant que les conseiller(e)s ont à charge plus de 1000 clients.

Ce qui est à mon sens beaucoup trop pour assurer un suivi de qualité et qu’ils puissent être réactifs.

En effet, avec une banque en ligne, vous ne tomberez jamais sur la même personne et vous attendrez aussi au téléphone.

Mais j’ai pu constater avoir plus rapidement ce que je voulais avec ma banque en ligne qu’avec ma banque classique (pour 0€ / mois du coup ! )

Les néobanques

Je n’ai personnellement pas tester les néobanques.

Je sais que c’est intéressant pour les retraits et paiement à l’étranger jusqu’à un certain plafond.

Vous pouvez lire cet article très bien fait de Johan qui donne un avis complet sur la néobanque N26.

Malgré l’essor des néobanques, la sortie de la carte Visa Ultim de Boursarama à mon sens à « tuer » le marché des néobanques.

En effet, la VISA ULTIM de Boursorama a les avantages de N26 et revolut sans les inconvénients à savoir :

  • Retrait et paiement illimité à l’étranger sans frais
  • Aucune condition de revenus pour la demander contrairement à une visa premier

La seule condition pour ne pas être prélevé de 15€/pis est de faire un paiement par mois avec cette carte.

Il suffit simplement d’acheter votre baguette de pain une fois dans le mois et vous êtes tranquille.

diminuer frais bancaires

Dans quel cas garder sa banque classique peut rester intéressant ?

A mon sens,il y a un seul avantage à garder sa banque classique.

C’est dans le cas où vous avez toujours un crédit chez eux. Que ce soit à la consommation ou immobilier.

  • Si vous avez un crédit à la consommation, dans tous les cas je vous conseille de le solder au plus tôt. Ça doit faire partie de vos objectifs prioritaires pour avoir un budget ZEN.
  • Si c’est un crédit immobilier, essayez de voir avec un courtier pour le faire racheter par une autre banque (en ligne si possible) pour voir si vos mensualités peuvent diminuer. Ce qui pourrait être une raison de plus de quitter votre banque classique.

Même si vous avez un crédit, rien ne vous empêche de garder votre banque traditionnelle uniquement pour le crédit.

Dans ce cas là, vous pouvez demander de diminuer vos frais bancaires au maximum en supprimant la carte bancaire, l’autorisation de découvert etc…

Gardez uniquement le minimum de frais de compte (1€/ mois en général) permettant le paiement du crédit. Pensez juste à vous faire un virement automatique pour ne pas être à découvert évidemment !

La démarche pour changer de banque : Simplifié avec la loi mobilité bancaire

La loi de mobilité Bancaire (aussi dit Loi Macron) permet de transférer automatiquement tous les prélèvements SEPA mensuels de votre courant vers votre nouveau compte en ligne.

Même principe pour vos salaires. En théorie tout se fait automatiquement.

Précisez bien sûr à votre nouvelle banque que c’est votre devenu votre banque principale et demandez l’application de la loi Macron.

La seule démarche que vous aurez à faire est l’envoi d’un courrier en recommandé à votre banque traditionnelle. Il est nécessaire pour demander la clôture de tous vos comptes avec le transfert du solde vers le nouveau compte.

Pour vous simplifier la tache voici le modèle de lettre à envoyer.

En résumé : Comment diminuer ses frais bancaires ?

  • Si vous avez un crédit immobilier ou à la consommation
    • Gardez votre banque classique juste pour le crédit
    • Faites diminuez au maximum vos frais bancaires (1€/mois en supprimant carte et découvert autorisé)
    • Ouvrez un compte en ligne pour vos salaires et dépenses principales et appliquer la loi mobilité bancaire
  • Si vous n’avez pas de crédit 
    • Passez tout et au plus vite sur une banque en ligne avec la loi mobilité bancaire
    • Attendez 3 mois (le temps des démarches et transferts) et fermer votre compte en banque traditionnelle.

Dans les 2 cas, si vous souhaitez que je vous parraine pour un compte Boursorama, c’est par ici

Si cet article vous a plu ou appris quelque chose, je vous invite à le partager à un ami à qui vous pensez que ce pourrait être utile.

Si vous souhaitez faire un point sur votre situation financière, vous pouvez réserver un RDV de coaching privé


Prendre RDV

Réduire ses dépenses avec la concurrence : 4 astuces

Réduire ses dépenses grâce à la concurrence est la 1ère étape à entreprendre quand on souhaite reprendre le contrôle ses finances personnelles.

Le simple fait de prendre le temps de voir ce que propose la concurrence peut vous faire économiser sur quasiment tous les postes de dépenses.

Ça peut être pour les charges fixes (assurance, téléphone etc…).

Ou pour les charges variables (vêtement, sorties, travaux etc…).

Les charges fixes

C’est le plus important.

Car une fois que l’on a souscrit à un forfait internet, électricité ou autre, les prélèvements mensuels seront toujours les mêmes.

Et c’est quelque chose que l’on ne change pas tous les mois.

Prenez donc bien le temps avant de souscrire à une dépense qui va rester fixe sur le long terme.

C’est l’une des clés pour économiser avec la concurrence.

Si vous avez souscrit il y a longtemps, cela ne signifie pas que vous ne devez pas aller voir les offres des concurrents de temps en temps.

C’est même recommandé.

Tenez vous au courant de l’actualité et faites vous un check up complet tous les ans de vos charges fixes pour voir si il n’y pas mieux ailleurs.

Et voir l’économie potentielle à faire sur le mois et surtout sur l’année.

Pour réduire ses charges fixes il existe 2 solutions :

  • Aller vous même voir les comparateurs et faire les démarches pour aller chez la concurrence
  • Utiliser une plateforme qui fera les démarches à votre place gratuitement.

# Astuce 1 : Les Comparateurs

C’est une bonne méthode si vous avez le temps et la patience de faire ça sur chaque charge fixe.

Mais il faudra être vigilent sur le comparateur car la plupart ont des partenariats avec les compagnies d’assurance ou banques.

Donc ne sont pas totalement neutre sur ce qu’ils vont vous proposer.

réduire dépenses concurrence

De plus, si vous avez le malheur d’entrer votre numéro de téléphone, vous êtes sûr d’être harcelé pendant 1 an par des plateformes de phoning.

Ayant fait l’expérience, je vous confirme que c’est plutôt désagréable.

Conseils pour bien utiliser les comparateurs

  • Ne rentrer jamais votre « vrai » numéro de téléphone, l’email suffit pour avoir le devis final. Et c’est toujours plus simple de se désabonner d’une liste mail que de changer de numéro de téléphone.
  • Utiliser des comparateurs indépendants. UFCquechoisir est de loin le meilleur à mes yeux car ils sont réellement indépendants. Leur objectif est la protection du consommateur avant de réaliser du bénéfice. Il faut malgré tout payer la cotisation de 4€/mois pour avoir accès à tous les comparateurs. ( Si vous souscrivez à une de mes formules de coaching budgétaire personnalisé je peux vous réaliser les comparatifs gratuitement sur le site.)
  • Voici les sites que je vous conseille (autre que UFCquechoisir):

# Astuce 2 : Origame – La plateforme qui fait les démarches pour vous gratuitement

Il existe depuis peu des plateformes qui s’occupent de tout et gratuitement.

Autrement dit, vous rentrez vos données sur vos charges fixes (électricité, abonnement téléphone, Netflix etc….) et la plateforme vous dit instantanément ce que vous pouvez économiser avec la concurrence.

La démarche est gratuit et ils s’occupent de toute la paperasse.

Aucune coupure de service, aucun frais et aucun papier.

Cette fintech qui vient de voir le jour s’appelle Origame et après l’avoir essayé je vous la recommande fortement .

Vous gagnerez du temps et de l’argent à coup sûr.

Pour aller voir ce qu’ils proposent c’est par ici.

C’est à mon sens la meilleur méthode pour réduire vos dépenses fixes avec la concurrence gratuitement et sans prise de tête.

Les charges variables

La démarche est quelque peu différente.

Dans la mesure où quand on achète un vêtement, un cadeau ou autre on peut se permettre de faire l’erreur.

C’est à dire : on paye le même produit plus cher par flemme ou par manque de temps pour comparer.

Mais suivant la somme dépensée cela peut vite faire de grosses pertes d’argent ou à contrario de belles économies.

En gros, plus la dépense est importante (par exemple des travaux, des meubles ou de l’électroménager), mieux vaut prendre le temps de comparer et faire plusieurs devis.

En revanche, un « petit » achat méritera peut être uniquement un coup d’œil sur internet pour voir si on peut gagner quelques dizaines  d’euros.

Le temps à passer pour réduire ses dépenses avec la concurrence doit être proportionnelle au montant de la dépense

# Astuce 3 : Pour un petit achat

Imaginons que vous devez changer vos chaussures.

Scénario 1 : L’achat sur un coup de tête

Vous vous arrêtez devant le premier magasin de chaussures et vous voyez un modèle qui vous plait à 100€.

Vous êtes pressé et vous l’achetez tout de suite

Scénario 2 : Prendre le temps de voir la concurrence pour réduire ses dépenses

Vous prenez le temps d’aller voir 2/3 autres magasins et sur internet.

Vous voyez le même modèle sur internet et vous constatez que la concurrence propose la même chose à 70€.

En contrepartie vous devez attendre 3 jours pour les recevoir.

3 jours d’attente pour 30€ d’économies.

Evidemment si la différence n’est que 2€, ça ne vaut pas forcément le coup de passer 3h à chercher à comparer.

Mais souvent un petit coup d’œil sur internet permet de voir rapidement si on peut gagner quelques dizaines d’euros.

C’est un réflexe à prendre pour vos dépenses variables.

Mais c’est une méthode qui paye sur le long terme pour réduire vos dépenses grâce à la concurrence

Pensez à regarder aussi les offres en « occasion » suivant le type de produit que vous souhaitez.

Pour les vêtements par exemple aujourd’hui avec vinted, on peut avoir des affaires quasiment neuves et moins cher qu’en magasin.

Idem sur le bon coin pour des meubles ou de l’électroménager.

On peut trouver des produits en très bon état proche du neuf pour la moitié du tarif en magasin.

# Astuce 4 : Pour un gros achat : Des réductions de dépenses explosives grâce à la concurrence.

Comme je le disais plus haut : Plus la dépense est importante, plus le temps à prendre pour comparer doit être important.

Nous allons prendre l’exemple de réalisation de travaux.

Personnellement, je fais toujours à minima 3 devis lorsque il s’agit de travaux conséquents (supérieur à 1000€) .

Les différences de devis entre artisans peuvent être impressionnantes.

N’acceptez jamais le premier devis, surtout si il vient d’un démarchage qui n’est pas de votre volonté (appel téléphonique, démarchage physique).

Ce sont souvent les plus chers (malgré les rabais qu’ils vous font croire).

Petite illustration avec une expérience vécue récemment:

Quand j’ai acheté mon appartement, le vendeur devait remplacer les doubles vitrage.

Il ne l’a finalement pas fait mais il avait le devis avec son artisan habituel.

Il m’a laissé le devis et le contact. Prix : 6500€.

Au lieu de suivre le conseil du vendeur, j’utilise ma méthode habituelle des 3 devis pour les grosses dépenses.

  • Castorama : 4500€
  • Leroy Merlin : 3800€
  • Artisan indépendant : 3500€

Voyant cela et vu les sommes potentielles économisées je fais deux nouveaux devis avec deux autres entreprises. Prix final : 3000€ tout compris.

Cela m’a pris 4h de temps répartit sur 15 jours pour avoir toutes ces infos entre les déplacements, coup de fil et un petit tableau de comparatif.

Donc 4h de mon temps pour économiser 3500€.

Quand on pense que nous sommes payés entre 10 et 15€ de l’heure en France (en moyenne)

Avec cette démarche, l’heure de « travail » a été rémunéré 875€….

C’est une belle preuve que faire jouer la concurrence permet d’économiser de belles sommes.

Et que le temps c’est de l’argent quand il s’agit de prendre le temps d’aller voir la concurrence.

Si j’avais suivi le conseil du vendeur et que je ne me serai « pas embêter » en prenant le premier venu j’aurai donc « perdu » 3500€ et payer plus du double de ce que je paye pour la même prestation à qualité équivalente.

Conclusion

Plus la dépense variable que vous prévoyez est importante, moins vous devez être pressé.

Prenez le temps de comparer tous les types d’offres proposées pour le produit ou la prestation voulue (neuf, occasion, magasin , internet etc…).

Cela vaut pour un achat immobilier, comme pour une voiture, des travaux ou du mobilier.

Moralité : Le temps c’est de l’argent « surtout pour les grosses dépenses »

Définir ses charges fixes mensuelles

Quand j’ai commencé à me pencher réellement sur la gestion de budget, je me suis rendu compte que la plupart de mon entourage était incapable de définir ses charges fixes mensuelles.

Cela peut paraître évident pour certains mais ça ne l’est pas pour tout le monde et c’est normal.

Si vous êtes arrivé sur cette page, vous avez peut être des problèmes avec la gestion de votre budget personnel. Si c’est le cas, posez vous cette première question : Quelles sont mes charges fixes mensuelles?

En d’autre terme, après avoir payé le loyer, l’électricité et tous les prélèvement mensuels, combien vous reste t-il pour vivre par mois ?

Si vous n’avez pas la réponse rapide, je vous suggère de faire l’exercice qui suit.

Le but étant de savoir avec combien « on peut vivre » par mois. Sans ce nombre défini, il est difficile de savoir si on peut se faire plaisir, épargner ou au contraire si on doit se serrer la ceinture dès le début du mois.

Pour définir ses charges fixes mensuelles, l’exercice est vraiment simple.

Il consiste à ouvrir un Excel et :

  • Lister dans une colonne les noms des charges fixes
  • Lister dans la colonne juxtaposée les sommes correspondantes
  • Additionner toutes ses charges fixes 
  • Soustraire le total de ses charges fixes à son salaire

Vous savez clairement votre reste à vivre pour le mois .

Avec cette somme en tête, vous pouvez débuter le mois sereinement.

En effet, vous savez quel budget vous ne pouvez pas dépasser sur le reste de vos dépenses du mois.

Si vous avez des doutes sur la prise en compte de l’intégralité de vos charges, prenez vos 2 derniers relevés bancaires.

Et repérez quels sont les prélèvements identiques sur les 2 mois passés.

Ainsi, vous êtes sûr de ne rien oublier.

De plus, cela vous permet aussi de vous rappeler certain prélèvement automatique que vous auriez oublié et qui ne sont plus d’actualité.

C’est donc l’occasion de faire le ménage et de commencer les économies !

Pour démarrer simplement avec la gestion de budget vous pouvez commencer par télécharger mon tableau de gestion de budget gratuitement ici.

Si vous souhaitez être accompagné sur la gestion de vos finances, vous pouvez consulter les offres de Coaching personnalisé

Le premier RDV téléphonique pour faire le point sur votre situation financière est gratuit . Profitez en!