Canva – White Ceramic Sculpture With Black Face Mask (1)

Comment la crise actuelle affecte nos finances personnelles?

Je pense qu’aujourd’hui tout le monde a pu faire des constats positifs ou négatifs sur la question de ses finances personnelles depuis le début de cette crise.

Vous devez certainement être dans l’un de ces deux cas :

  • Au chômage partiel et confiné donc vous êtes plutôt “bien” . En effet, vous pouvez toucher une grosse partie de votre salaire tout en économisant puisqu’on ne peut plus sortir.
  • Vous n’avez pas le droit au chômage partiel ou vous êtes entrepreneur et vous subissez de plein fouet cette crise.

Quelque soit le cas, je pense qu’il y a pas mal de leçon à tirer sur cette crise concernant nos finances personnelles.

Je vais vous partager mon expérience et les leçons j’ai pu en tirer. N’hésitez pas à commenter au bas de l’article pour partager ce que vous avez appris pendant cette crise.

#1 : L’importance de l’épargne de précaution

crise et finances

En ce moment personne ne peut le nier.

Qui peut se sentir serein en ce moment sans épargne de précaution ?

En cas de baisse de salaire, comment faire pour payer son loyer et ses factures ?

Comme expliqué dans « Epargne de précaution et coronavirus », l’importance d’avoir à minima 3 mois de salaire en épargne de précaution est une priorité!

Avant tout investissement et tout autre projet.

Car si vous avez 3 appartements en location et 10k€ en assurance vie mais aucune épargne de disponible c’est compliqué de faire face à un imprévu en ce moment si on a plus de salaire et peu d’épargne.

Vendre un appart pour payer vos factures ?

En ce moment c’est impossible car le marché immobilier est à l’arrêt complet. Et dans tous les cas vendre un appartement prend à minima plusieurs mois.

Vendre vos titres en bourse ?

Au vu du krash actuel causé par la crise sanitaire, c’est le pire moment pour vendre.

Si vous le faites vous récupérez de l’argent mais il y a de fortes chances pour que vous en ayez perdu.

Cette crise me confirme que d’avoir une épargne de précaution de 3 à 6 mois de salaire est un impératif.

Notamment pour faire face à l’imprévu dans le genre de situation que nous vivons actuellement.

Si vous arriver à profiter du confinement pour faire des économies, ça peut être l’occasion de vous constituer cette épargne de précaution.

#2 L’optimisation des charges fixes

Ce sont ces fameuses charges qui vous sont toujours facturés malgré le confinement.

Contrairement aux dépenses variables tel que les sorties au bar, les restaurants , cinéma etc… qui sont économisés “de force” en ce moment

Tout le reste des factures (assurance, internet, téléphone, électricité, crédit bancaire) vous sont prélevées avec le même montant même si vous n’avez plus de salaire.

Donc comme précisé dans « Définir vos charges fixes » et “Economiser avec la concurrence” prenez le temps de réduire un maximum vos charges fixes.

Au vu du temps que l’on a en confinement ça peut être le bon moment de faire le point sur toutes ces charges et essayer de les réduire.

Vous pouvez télécharger mon tableau de gestion de budget disponible gratuitement.

#3 Diversifier ses investissements : Une règle de base qui se justifie pour nos finances personnelles en temps de crise

Ne jamais mettre tous les œufs dans le même panier.

finances et crise

Principe évident pour certain (et je l’espère pour la majorité). Mais moins pour d’autres.

Je vous partage ci-dessous deux histoires que l’on m’a raconté dernièrement.

Ces histoires exposent les conséquences directes que peuvent avoir le non respect de cette règle de base :

  • Quelqu’un qui a acheté pour 40k€ (toutes ses économies) en action Airbus il y a quelques temps. L’action a perdu 60% de sa valeur. Par panique totale de ne plus jamais revoir son argent et de voir ses comptes baisser tous les jours il a vendu pendant le krach. Principalement par peur de perdre plus. Mais également parce qu’il avait besoin d’économies au cas où (cf leçon n°1 car il n’avait pas d’épargne de précaution suffisante)
  • Quelqu’un qui a acheté plusieurs appart et les loue tous en courte durée pour maximiser son cash flow. Aujourd’hui il ne touche plus aucun loyer et doit toujours rembourser ses crédits.

Ces deux exemples prouvent bien l’importance de diversifier. Que ce soit dans divers domaine d’investissement ou dans le même domaine d’investissement.

Car malgré la crise, le problème serait vraiment différent si ces personnes là avaient diversifiés ne serait-ce que dans leur “niche”.

Voici un exemple de diversification qu’il aurait été possible de faire même dans le même type d’investissement pour chacun.

  • Les 40k€ d’économie à répartir en 20k€ en assurance vie fond euro (capital garantie) , 20k€ dans 4 actions différentes. Ainsi le risque est lissé en cas de krash.
  • Pour l’immobilier c’est identique. Mettons que la personnes a 4 appart. Plutôt que d’exploiter les 4 en courtes durée, il aurait été plus pertinent d’en exploiter 2 en courte durée et 2 en meublées classique à l’année. Ainsi le risque est lissé en investissement immobilier.

#4 Favoriser la consommation locale

Cette leçon est plutôt une idéologie en vogue depuis quelques années.

Mais cette crise nous fait prendre conscience de son importance dans le cadre de nos finances personnelles.

En favorisant la consommation locale, nous soutenons notre économie et les producteurs locaux.

Donc en temps de crise, nous nous assurons que nous ne serons pas en pénurie de matériel .

Que ce soit sur l’alimentation, la santé ou quoique ce soit d’autre, cela permet de rémunérer à leur juste valeur les petits producteurs et entreprises du pays.

De plus éviter, la consommation locale permet d’éviter

  • de contribuer aux transports aérien et maritime qui polluent
  • d’exploiter des gens de pays sous développé à travailler pour moins cher.

Même si il est difficile de changer notre mode de consommation actuel du jour au lendemain.

Je pense que cette crise nous permet de réfléchir et de penser différemment vis à vis de la façon dont gérer nos finances et notre consommation.

J’espère que cet article vous a plus et a pu vous faire réfléchir sur la situation actuelle vis à vis de votre budget.

Si vous souhaitez prendre un RDV téléphonique pour faire le point sur vos finances pendant la crise, le 1er RDV de coaching budégtaire est offerte pendant le confinement.

Prendre un RDV téléphonique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *