Étiquette : finances personnelles

Avis Ramify : La fintech qui centralise tous tes investissements

Avis Ramify : Test de la nouvelle fintech

Ramify fait parti de ces nouvelles fintech proposant des solutions d’investissements avec robot advisor à moindre frais.

Leur objectif est sensiblement similaire au mien : Démocratiser l’investissement pour qu’il soit accessible à tous.

Et surtout minimiser les frais pour qu’il soit juste pour n’importe quel épargnant.

Selon moi et ce qui fait vraiment leur différence, c’est qu’il proposent une plateforme qui va centraliser :

  • L’assurance Vie
  • Le PER
  • Les SCPI
  • Le Private Equity.
Tout cela en te proposant d’optimiser ta fiscalité principalement via le PER, l’assurance vie et les SCPI

Ce que ne propose pas forcément leur concurrent.

Car la plupart se contente de proposer des assurances vie en gestion pilotée (ce qui est déjà très bien!)

J’ai pu tester la plateforme pour m’en faire mon propre avis et te le partager dans cet article.

Voilà pourquoi j’ai décidé d’aller plus loin avec eux et ouvrir un compte personnellement et voir concrètement comment ça se passe.

Sécurité et légitimité de Ramify

Ramify est agrée CIF (Conseiller en investissement financier) et enregistré auprès de l’ORIAS comme courtier en Assurance.

L’AMF (Autorité des marchés financiers) encadrent l’activité de Ramify et ils sont tout à fait conforme vis à vis de leur activité.

Donc côté légal rien à signaler et tout est en règle.

Ouvrir un compte chez Ramify

Quand on arrive sur le site on voit qu’il y a plusieurs façons d’investir : Assurance Vie, PER, Private Equity etc…

Et on peut effectuer une simulation.

Cette simulation est gratuite et sans engagement et tu peux la tester ici.

Avec de simples questions, Ramify va pouvoir te proposer un portefeuille adapté à :

  • Tes objectifs
  • Ton profil de risque
  • Tes préférences d’investissements

Dans un premier tu vas répondre à des questions liées au risque.

Et ils vont te proposer un portefeuille avec une note adaptée à ton profil de risque comme le montre l’image ci dessous

Ils te proposeront ensuite un portefeuille type avec une allocation déjà établie et qui correspond aux réponses que tu as déjà donné (on en parle plus dans le paragraphe « Invest »)

Et cela te permet d’avoir une gestion pilotée en fonction de ton profil et de tes objectifs de vie.

Dans le portefeuille proposé tout est détaillé.

A la fois l’allocation d’actifs (Entre Actions, SCPI et Obligation) comme le montre l’image ci dessous

Mais tu peux aussi voir la performance du portefeuille proposée sur les 10 dernières années.

A la fois par année mais le rendement total annualisé et sur 10 ans.

Cela te permet de te rendre compte de ce que tu aurais « pu » gagner ou ce que tu « pourrais » gagner par la suite.

Et ensuite tu vois clairement toutes les lignes représentant ton portefeuille (du moins le virtuel à ce stade)

avis ramify

Tu vois même au bas de l’image l’impact environnemental de tes investissements.

Cela représentent les investissements ESG (Environnement , Social et Responsable).

Une fois qu’ils ont défini ton portefeuille type , une autre série de question apparait .

Cette série de question te permettra de définir le meilleur support sur lequel investir comme je l’explique dans l’article Assurance Vie Vs PEA Vs CTO.

Ils vont te poser des questions sur ta situation personnelle, familiale et sur tes revenus.

Et en fonction de tes réponses ils te proposeront l’enveloppe la plus adaptée à ta situation comme ci dessous

avis ramify

Enfin ils te proposent différents scénarios partant du plus défavorable (rendement le plus faible avec un risque faible) au scénario le plus favorable (rendement le plus fort avec un risque fort).

Enfin tu peux renseigner tes informations personnelles et signer.

Mais si tu ne souhaites pas aller jusqu’au bout et découvrir la plateforme il te suffit de cliquer en haut à gauche sur Ramify et tu pourras accéder au futur tableau de bord de tes investissements et le tout gratuitement.

Dans tous les cas et à tout moment, tu peux prendre un RDV gratuit avec un expert qui va pouvoir te conseiller de manière personnalisée quand tu le souhaites

En fonction de ta situation et de tes objectifs.

Ton tableau de bord RAMIFY

Tu as 3 onglet principaux :

Invest , Immobilier et Private Equity.

Je vais te décrire en détail comment fonctionne ces 3 onglets.

Invest

C’est un peu le cœur de métier de Ramify.

Car les supports proposés seront le PER et l’Assurance Vie.

Et l’assureur sera Apicil qui est un grand groupe d’assurance français

Et avec ces deux supports tu pourras te faire guider dans la gestion pilotée de ton investissement.

Principalement sur les 3 classes d’actifs suivantes

  • Les actions principalement avec des ETF
  • Les obligations également avec des ETF (et non avec du fond euros, j’en reparle plus loin)
  • L’immobilier avec des SCPI (qui sont donc inclus dans l’assurance Vie ou le PER)

Ramify propose deux formules pour la gestion Pilotée

  • Formule Essential : Cette formule incluent une part d’action et une part d’obligation. Le tout uniquement en ETF donc en gestion passive à moindre frais. Si tu veux te rappeler le principe d’un ETF je t’invite à lire cet article

  • Formule Flagship : Elle reprend les mêmes actifs que la formule essential (Donc Actions + Obligations) mais intègre les SCPI donc une part d’immobilier papier. Ainsi tu pourras maintenir ta performance en limitant le risque.

Et les fonds euros alors?

Ramify n’en propose pas dans ces portefeuilles en gestion pilotée.

Contrairement à beaucoup de concurrents à eux.

Pour rappel, le fond euros est un support garanti en capital en contrepartie d’un faible rendement (Environ 1,5% en 2021) .

Le fond euros étant composé en grande majorité d’obligations, Ramify préfère utiliser des ETF obligataire pour remplacer le fond euros.

C’est un choix de leur part qui ne permet pas d’avoir une partie du portefeuille garanti en capital.

Mais aussi potentiellement plus performante tout en maitrisant le risque.

Les obligations étant moins risqué que les actions.

Avis sur les frais proposés par Ramify

C’est un point qui m’intéresse particulièrement car généralement les différentes couches de frais minimisent ta performance et donc les intérêts composés.

En général sur de bonnes assurances vies en Ligne et robot advisors on n’a pas de frais sur versement ni de frais d’arbitrage.

C’est aussi le cas chez Ramify.

Les autres frais « obligatoires » comme les frais de gestion sont ceux des meilleurs assurances vies soit 0,5%

Voyons un peu les différentes couches de frais proposées par Ramify :

  • Frais d’enveloppe : 0,5% . C’est l’équivalent des frais liés à l’enveloppe choisie soit l’assurance vie ou le PER donc ils s’alignent bien sur les frais les plus bas proposés actuellement
  • Frais de gestion : 0,3% ce sont les frais de commission pris par Ramify. Encore une fois parmi les plus bas du marché (détaillé plus bas). Il est à noter que ces frais de 0,3% sont applicables uniquement pour le lancement et qu’ils passeront à 0,75% ensuite. Pour en profiter tu peux ouvrir un compte dès maintenant ici
  • Frais de gestion des fonds : 0,2% Ce sont les frais liés aux ETF. Généralement les ETF ont des frais compris entre 0,1 et 0,4% donc cela prouve qu’ils savent choisir des ETF à frais faible et ne prennent pas (ou peu) de marge dessus.
  • Frais d’entrée : 0% donc aucun frais sur versement. Mis à part sur les SCPI qui pratiquent des frais d’entrée bien entendu mais sur lesquels ils vous reversent un cashback (je détaille ce point plus bas)
  • Frais de sortie : 0%
  • Frais d’arbitrage : 0%

Total des frais : 1% tout compris aujourd’hui. Et ils seront de 1,45% après l’offre de lancement.

A titre de comparaison leur concurrent direct propose les mêmes services avec des frais tout compris généralement un peu plus élevé.

Mon Avis sur les SCPI Ramify

L’onglet qui est nommé Immobilier est en réalité un investissement en SCPI.

Cet onglet représente un investissement en SCPI en direct et donc avec les avantages et inconvénients associés notamment en terme de fiscalité.

Tu peux aussi investir en SCPI via leur assurance vie et notamment avec la formule Flagship.

Si tu souhaites opter pour les SCPI en direct tu pourras voir pour chaque SCPI tous les critères qui nous intéressent :

  • Taux de distribution (le rendement que tu recevras)
  • Secteur Immo de la SCPI (Bureau, commerce, crèche etc…)
  • Ticket d’entrée minimum
  • Prix de la part
  • Secteur géographique
  • DICI et plaquette pour avoir plus d’infos sur la société de gestion

Voici comment est présenté l’interface de l’onglet SCPI

avis ramify

Mon avis sur le cashback de Ramify

Si tu as suivi un de mes dernier Webinaire sur l’immobilier passif ou ma formation Lazymmobilier, j’ai longuement parlé des SCPI et de tous les frais associés.

Et des frais qui font beaucoup débat dans le monde de la SCPI sont les frais d’entrée.

Car certains nouveaux acteurs n’en proposent pas comme Iroko.

Mais pour ceux qui en proposent, les frais d’entrée sont compris entre 8 et 13% suivant la SCPI

Ces frais sont repartis entre la société de gestion (donc la SCPI) et le courtier en SCPI (donc l’apporteur d’affaire).

Généralement ils se partagent la moitié des frais donc environ 5% chacun.

Mais pour toi c’est transparent que tu passes par un courtier ou par une SCPI en direct tu payeras les même frais.

Ramify à la différence de tous te proposent de te reverser la moitié de leur commission sous forme de cashback directement sur ton compte en banque.

Imaginons un exemple chiffré :

  • Tu investis 10k€ en SCPI avec 10% de frais d’entrée
  • Frais d’entrée = 1000€
  • 500€ va dans la poche de la SCPI
  • 500€ va dans la poche de Ramify
  • Sur ces 500€ de Ramify il t’en redonnent 250€ (contrairement à tous les autres courtiers en SCPI qui gardent 100% de leur commission)

Certes, ils existent des SCPI sans frais d’entrée et ce sera à toi de faire le choix mais sur celle ci Ramify ne prend aucun frais supplémentaire.

Ils se rémunèrent sur une partie des frais de gestion de la SCPI (ce qui est transparent pour toi aussi).

Un des gros avantages de Ramify est qu’il proposent l’investissement en SCPI à part de 187€ donc c’est accessible même aux petits budgets.

A mon avis Ramify ne met pas assez en avant ce super avantage qu’ils proposent

La simulation SCPI de Ramify

Une autre fonctionnalité récente de Ramify qui est super intéressant est leur simulateur de SCPI.

Tu vas pouvoir entrer toutes tes infos personnelles et fiscales , ton épargne à investir et ton horizon de temps et Ramify va te conseiller directement quel est la meilleure SCPI pour toi.

Synthèse sur les SCPI

En marge de tout cela, Ramify propose également deux type d’investissement en SCPI.

  • En pleine propriété : ça te permettra d’avoir des revenus complémentaires avec les revenus mensuels ou trimestriel en fonction de la SCPI choisie
  • En Nu propriété : Cela te permet d’avoir des parts de SCPI moins cher (sous certaines conditions) et d’encaisser une belle plus value au bout de quelques années.

Pour en savoir plus sur le sujet tu peux lire cet article de Ramify qui compare Propriété pleine Vs Nue Propriété

Private Equity

Sur cet onglet là tu peux sélectionner le fond dans lequel tu vas pouvoir investir en Private Equity.

Le ticket d’entrée minimum est de 1000€ pour cette partie là et s’adresse plutôt à des investisseurs aguerris.

Si tu veux en savoir plus sur le private Equity, Samy le fondateur de Ramify est passé sur le podcast pour nous en parler d’ans l’épisode 64

Résumé : Mon Avis sur Ramify

J’ai donc testé cette plateforme personnellement pour ouvrir une assurance vie et pour acheter quelque part de SCPI et voici mon avis global sur Ramify

Ce que j’aime :

  • Les frais : Les moins chers du marché pour de la gestion pilotée. Ils sont à 1% tout compris mais ça ne va pas durer car c’est l’offre de lancement. Pour en profiter et avoir les frais à 1% et ouvrir un compte c’est par ici (Code « ZEN500 » à renseigner pour profiter de 500€ de frais offert en plus)
  • L’ergonomie du site : C’est clair, ludique et très bien fait. On se sent guidée du début à la fin de manière très ludique
  • L’accompagnement personnalisée des experts que l’on peut avoir au téléphone sous 48h gratuitement
  • La possibilité d’investir en direct en SCPI et en private Equity de manière facile et accessible.
  • L’offre en SCPI pour petits budget (à partir de 187€)
  • Le cashback sur les frais d’entrée pour les SCPI. Ce sont les seules à proposer ça avec Louve Invest.
  • L’accompagnement et les simulations pour optimiser ta fiscalité que ce soit sur la partie Invest ou SCPI

A mon avis, le gros « plus » chez Ramify est que c’est une plateforme tout en un pour ses investissements.

Contrairement à la plupart de leur concurrent en gestion pilotée qui ont l’habitude de proposer uniquement une assurance vie, ils proposent plusieurs supports.

L’assurance Vie, le PER , les SCPI ou encore le private equity.

Ce qui vous permet de centraliser vos investissements au même endroit et c’est quand même beaucoup plus simple pour la gestion.

Ce que j’aime moins

  • Il n’est pas possible de faire de la gestion libre sur l’assurance vie ou le PER
  • L’absence de fonds euros (mais les ETF obligataires les remplacent très bien !)
  • Les frais de gestion qui vont augmenter après le lancement.

Si tu veux ouvrir un compte et te faire ton propre avis chez Ramify et profiter de 3 mois de frais offert (jusqu’à 500€) tu peux passer par mon lien ici

Avis Homunity : Nouvel eldorado de l’immobilier papier ?

De nouvelles façons d’investir dans l’immobilier voient le jour. Parmi elles, il y a le crowdfunding immobilier. Voici mon avis sur Homunity, la plateforme numéro un du crowdfunding immobilier en France.

Je mentionnais déjà cet investissement dans mon guide pour les revenus passifs téléchargeable gratuitement ici

Pour visiter leur site ou ouvrir un compte c’est par ici

Suite à l’interview de Quentin Romet, le PDG de Homunity que tu peux retrouver dans l’épisode 41 du podcast, j’ai moi même investi sur cette plateforme.

Et je vais tout te raconter de A à Z.

Du principe du crowfunding à mon expérience sur ce nouveau type d’investissement immobilier

Disclaimer : Ce contenu ne fait pas l’objet de conseil en investissement. Je ne suis pas reconnu comme un professionnel par l’état mais juste un particulier qui partage son expérience. Investir comporte des risques dont vous êtes le responsable

Si tu veux écouter la version du podcast c’est par ici

Le crowdfunding immobilier : Késako ?

Tu dois certainement connaître le crowdfunding pour un projet d’entreprise ou encore musical

Où le principe consiste à réunir des fonds de particuliers pour financer un projet.

Et en contrepartie, ces particuliers (investisseurs) reçoivent des cadeaux ou récompenses.

Et bien avec le crowfunding immobilier c’est pareil !

Mais pour financer des constructions immobilières (que l’on appelle aussi de la promotion immobilière)

Le principe est simple.

Un promoteur immobilier a besoin d’argent pour financer un projet immobilier

Il va donc à la banque demander un emprunt.

Mais la banque lui demande un apport.

Comme elle te le demanderait quand tu veux acheter un bien immobilier (en général à minima les frais de notaire)

Et puisque l’on parle d’apport conséquent (plusieurs millions d’euros), le promoteur n’a pas cette trésorerie de dispo.

Ou du moins il ne veut pas l’utiliser pour ça.

Il fait donc appel aux particuliers pour lui financer cet apport.

Grâce à cet apport, le promoteur immobilier arrive avec du « cash » à la banque et peut demander un emprunt plus conséquent (avec l’effet de levier) pour financer son projet global.

Et nous en tant que particuliers, nous l’aidons à financer cet apport.

Le promoteur rémunère très bien (jusqu’à 10%) cet apport car cela représente une partie infime de son financement.

Et cet apport là lui permet d’emprunter à la banque 90% du financement restant mais à un taux bien meilleur (aux alentours de 1% d’intérêt en ce moment)

Une fois que le projet de construction est terminé (donc que les appartements / maisons construites sont vendus), le promoteur reverse le montant investi plus les intérêts à l’investisseur particulier

avis homunity

Et ce sont ces intérêts qui vont constituer le rendement de cet investissement.

Les rendements varient entre 8 et 10% annuels et avant impôts

Et Homunity communiquent un rendement moyen de 9,2% annuel.

Que fait Concrètement Homunity ?

Homunity est l’intermédiaire entre les promoteurs et les investisseurs particuliers.

Car aujourd’hui à part si tu as des contacts privilégiés avec des promoteurs immobiliers tu ne peux pas aller leur demander directement de financer leur projet.

Homunity est donc le tiers de confiances qui :

  • Sélectionne les projets de promotion immobilière avec sérieux
  • Met en relation Investisseur et promoteur pour permettre l’échange
  • T’accompagne sur cet investissement en cas de question

Les frais

Homunity ne prend aucun frais à l’entrée ni à la sortie pour les investisseurs

Et aucun frais de gestion.

C’est donc transparent pour l’investisseur

Si c’est gratuit c’est que le produit c’est toi non?

Autrement dit comment se rémunère t-il ?

Ils prennent un pourcentage sur le montant global de la collecte des particuliers avant de la reverser au promoteur.

Donc pour toi en tant que particulier ça ne représente qu’une infirme proportion de ce que tu as versé.

Et ce pourcentage est pris sur la marge du promoteur.

Donc en gros c’est sans frais pour toi.

Car au moment où Homunity te reverse ton capital et tes intérêts tu retrouve le total de ton capital (plus les intérêts évidemment).

Mon Avis sur les risques d’Homunity?

Comme tout investissement, le crowdfunding immobilier est un placement à risque dont la liquidité n’est pas garanti.

Voici les risques principaux liés à l’investissement en crowdfunding immobilier

  • La faillite du promoteur : C’est un risque plutôt bien maitrisé par Homunity. Car les promoteurs sont sélectionnés au peigne fin pour limiter au maximum le risque. A la fois de faillite du promoteur mais d’éventuelles difficultés financières
  • La faillite de la plateforme de crowdfunding : Ce serait tout simplement la faillite de Homunity. Mais ils ont des assurances qui permettent de protéger l’investisseur en cas de faillite
  • Le risque que le projet immobilier financé n’aboutisse pas ou rencontre des complications (A noter que si des retards sont constatés dans les travaux, les intérêts seront plus importants pour toi)

Tous ces risques là représentent le taux de défaut de la plateforme.

C’est à dire la probabilité que tu ne retrouves pas ton capital investi ou du moins une partie.

Sachant que même si il y a un problème lié à un des risques ci dessous tu pourra toujours retrouver une partie du capital

A ce jour (en Avril 2022), Homunity a un taux de défaut de 0% ce qui veut dire qu’ils n’ont jamais manqué un seul remboursement à leurs investisseurs particuliers.

Et cela après après avoir financé plus de 380 Millions d’euro de projet immobilier pour plus de 300 projets immobilier.

Je t’invite à aller consulter leurs statistiques à donner le tournis ici

Comment investir concrètement ?

Etape 1 : Créer ton compte

Tu te rends sur le site de Homunity et et tu peux créer un compte (gratuitement).

Car sans compte tu ne pourras pas consulter les projets.

Etape 2 : Sélectionner un projet

Une fois crée tu peux consulter les projets en cours de financement ou à venir.

Tu auras un certain nombre de détail sur :

  • Le projet (Localisation, programme, commercialisation, finances etc…)
  • Le promoteur
  • Les documents liés à l’opération de promotion immobilière

Tu peux aussi échanger avec une personne d’Homunity de vive voix si tu as des doutes ou des questions.

Etape 3 : Faire un versement de 1000€

Une fois que tu as choisi ton opération, tu peux faire un virement sur ton compte Homunity d’au moins 1000€.

Car c’est le ticket d’entrée minimum pour financer un projet chez Homunity.

Et chez tous leurs concurrents

Tu peux également leur passer un coup de fil pour qu’ils répondent à tes questions et que tu puisses investir sereinement .

Tu peux trouver leur numéro dans leur pied de page de leur site

Etape 4 : Suis ton investissement

Une fois que tu as choisi ton projet et investi, tu peux suivre l’intégralité du projet dans ton espace investisseur

Tu pourras suivre notamment l’avancé des grandes phases du projet immobilier (des études préalables à la fin des travaux)

L’accompagnement d’Homunity

avis homunity

Personnellement j’ai réellement apprécié leur accompagnement

Car ce sont eux qui m’ont téléphoné pour savoir si j’avais des questions ou des blocages.

Et ils ont répondu à toutes mes interrogations et mes doutes.

Notamment sur les risques liés à cet investissement

J’ai été rassuré de voir qu’ils maitrisaient vraiment la plupart des risques.

Et j’ai mieux compris pourquoi ils avaient un taux de défaut de 0% après bientôt 10 ans d’existence.

La fiscalité

Les intérêts sont imposés à 30% donc à la flat taxe.

Ils sont prélevés directement par la plateforme et envoyé à l’administration fiscale

C’est donc un gros point positif car cela t’enlève une grosse démarche à réaliser sur cet investissement.

Tu n’as donc rien à faire d’un point de vue fiscal.

Rien à préciser dans ta déclaration annuelle car c’est prélevé directement.

Résumé : Mon Avis sur Homunity

Globalement mon avis est très positif sur la plateforme Homunity,

Le rapport rendement / risque / passivité est un des meilleurs que j’ai pu connaitre jusqu’à présent.

Pour résumer on a un rendement moyen de 9% avec un risque très maîtrisé sur un placement immobilier.

Et surtout sans les contraintes liés à l’immobilier tel que le suivi des travaux, la gestion des locataire etc…

Le seul inconvénient est la liquidité limité.

Dans la mesure où l’argent est bloqué pendant 1 à 3 ans.

Mais c’est un inconvénient relatif car dans tout investissement immobilier, la liquidité n’est pas le point fort.

Pour l’immobilier physique ou les SCPI il faut en général minimum 5 ans pour que ce soit intéressant et rembourser les frais d’entrée.

Donc pour résumer voici les avantages et inconvénients sur mon avis pour Homunity

Avantages

  • Pas besoin d’emprunt bancaire
  • Investissement accessible à tous quelques soit ta situation (pas de CDI, Intérim etc…)
  • Rendement très intéressant (9% avant impôt)
  • Fiscalité simplifiée
  • Aucune contrainte liée à l’immobilier en direct (Pas de travaux à suivre, pas de gestion de locataire etc…)
  • Taux de défaut de 0% pour Homunity
  • Un accompagnement et des équipes à l’écoute et très réactive

Inconvénients

  • Une liquidité limité. L’investissement est bloqué pendant la durée du projet immobilier soit de 12 à 36 mois suivant le projet choisi
  • Forme d’investissement relativement récente (10 ans environ)

Voilà pour mon avis sur Homunity.

Si tu souhaites ouvrir un compte je t’invite à te rendre sur leur site ici et leur préciser que tu viens de ma part 🙂

Contrôler son argent : L’impact de votre entourage

Cet article a été rédigé par Kevin Mercure du site argent actif, site consacrée aux finances personnelles pour apprendre à contrôler son argent

« Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps ».

Belle  citation de Jim Rohn, n’est-ce pas ? 

Le grand Jimmy vous montre bien à quel point vos proches vous influencent.

Sur votre état d’esprit.  Sur vos émotions. Votre personnalité. Et… votre capacité à gérer vos finances. 

Mais, tout n’est pas tout beau tout rose. 

Certaines relations vous sont favorables et bénéfiques. D’autres vous poussent à dépenser comme  un roi du pétrole.

Jusqu’à vous plonger dans le gouffre du découvert et de l’appauvrissement. 

Alors, comment tirer meilleure partie de vos relations ? Et éviter que cela n’absorbe vos économies  jusqu’au dernier centime ? 

Dans cet article, je vous donnerai 5 astuces pour limiter les risques et contrôler son argent

OK ? Allons-y ! 

Le bonheur des vents favorables 

Avec des fréquentations impactant positivement vos comptes, vous évoluez.

Et cela se ressent dans  vos finances si vous

  • Echangez sur les différents types d’investissement 
  • Partagez vos bons plans et vos opportunités 
  • Vos croyances limitantes peuvent être brisées 
  • Recevez des conseils de personnes qui s’intéressent au développement financier
  • Partagez vos erreurs et apprenez de jour en jour 

Aussi plaisant qu’une glace en pleine canicule.  

Vos proches vous tirent vers le haut.

Ils vous aident à vous développer. Et vos décisions financières rayonnent positivement. 

(Le bon moyen d’avoir un « Budget Zen » et de bien contrôler son argent me direz-vous ) 

Un mentor ou un coach financier peut également vous propulser.

Tenez, voici un article intéressant  sur le sujet : comment un coach financier peut vous aider ?

Et c’est là que ça se gâte… 

Le trottoir d’en face est plus sombre. Plus désagréable. 

Vous trouverez des personnes qui vous mettront le doute.  

Qui vous parleront de sujets qu’elles ne maitrisent pas.  

Qui vous présenteront leur télévision 4kHD dernier cri.

Et vous donneront envie d’avoir le même  chez vous.

Pour le garder éteint 23 heures par jour. 

La question : faut-il les oublier ? Les rayer de votre vie et devenir aussi insociable qu’un ours en  hibernation ? 

Pas du tout. 

contrôler son argent

OK, votre oncle vous a dit qu’investir est risqué…  

Votre collègue vous incite à lâcher votre vieil ordinateur portable pour passer dans la team  Apple…  

OK, vos parents ne comprennent pas pourquoi vous n’achetez pas une voiture correspondant à vos  revenus… 

Mais, personne ne vous oblige à les écouter.

À les suivre. À les croire. 

Vous risquerez même de vous appauvrir. Évitez. 

En fait, la personne à surveiller c’est vous.

Vous reconnaitre une bonne information. Et prendre les  bonnes décisions pour vos finances et garder le contrôler de votre argent

Comment ? 

Nous y viendrons dans la suite de cet article. Voyons d’abord les raisons de ces impacts néfastes. 

Les raisons des impacts néfastes 

Le jugement des autres pour contrôler son argent

Le fléau qui fait du mal à tout le monde. Depuis notre plus jeune âge. 

Avouons-le, nous vivons dans le regard des autres. Certains plus que d’autres.  Au point de sacrifier notre temps et notre argent pour « exister ». 

La preuve… 

On est fier d’être débordé au boulot. Cela donne l’impression d’être investi et productif. 

On achète des voitures hors de prix.

Histoire de montrer qu’on ne roule pas dans des casseroles qui  perdent des pièces à chaque virage. 

On dépense dans des montres ultra-connectées sans en avoir besoin. Mais, tant pis. Au moins, on a  la classe. 

Et on perd le contrôle de son argent

Certes, ces objets peuvent disposer de fonctionnalités qui vous intéressent. Dans ce cas, votre achat  peut s’avérer légitime. 

Mais, si vous sortez votre carte bleue pour entendre un simple « Wouaaaa ! » de vos collègues,  oubliez. 

Regardez par vous-même.  

Dans le conseil n°3 de cet article : 6 façons de perdre de l’argent bêtement. 

Retenez ceci … 

L’envie d’un proche ne remplit pas votre compte bancaire, il le vide

Les fêtes 

De vrais pièges. Très dangereux. 

Vous devinez pourquoi ? 

C’est simple : on peut facilement se plier à la validation des autres. Comme espérer de graver votre  nom dans les cœurs en offrant des cadeaux hors de prix. 

Alors que vous arrivez à peine à acheter une boite de Ferrero Rocher.  

Retenez bien… 

Si vous n’avez pas les moyens, ne vous forcez pas.

Pas de découvert. Pas de dette. 

Vous ne devez pas vous sentir obligé de vous ruiner pour conserver certaines relations. Jamais.

Consommer avec les autres et ne plus contrôler son argent

Une des manières d’entretenir nos relations reste la consommation. 

Eh oui ! Qui n’a jamais entendu l’une de ces phrases : 

  • « Ça te dit d’aller boire un verre après le boulot ? » 
  • « Nous sommes parties au restaurant en amoureux »
  • « On se fait un bowling ce week-end ? On pourra passer un moment ensemble » Et ça se comprend ! 

Personne n’a envie de se retrouver au parc avec ses proches pour regarder les chiens en promenade  se renifler le derrière. 

Autant boire un coup ! 

contrôler son argent

Ça vous dit ? 

Mais, il y a un hic… 

Sans suivi, cela devient problématique.  

En accumulant ce type de sortie, votre compte risque d’afficher du rouge rapidement. Le découvert  et les fins de mois difficiles ne sont jamais très loin.  

Attention aux mauvaises surprises. 

Mais pas de panique.

Nous verrons dans la suite de cet article une astuce efficace pour éviter la  catastrophe. Ça marche à tous les coups. 

La rivalité 

Parlons-nous encore de « proche » dans ce cas ? La réponse est oui. 

Certaines personnes ressentent une rivalité naturelle avec tout le monde. 

Exemple : si l’un de leurs amis commence à investir, ils paniquent.

Comme s’ils étaient à la ramasse. 

Ils prennent leur ordinateur et tapent sur Google : « Comment ouvrir un PEA ». 

Le plus triste… 

C’est que nous sommes tous comme ça. Plus ou moins. 

Cette fichue manie de se comparer aux autres. Une douleur difficile à calmer, n’est-ce pas ? 

Apprenez donc à reconnaitre ces émotions toxiques. Reprenez le contrôle. Et vos finances vous  remercieront. 

Bien. Avançons. 

Les recommandations 

On ne remerciera jamais assez nos proches pour leurs bons plans. 

Une promo en cours, une nouvelle cafetière connectée en wifi, les abonnements pour des  plateformes de streaming avec 3 mois offerts… d’excellents moyens de se faire plaisir. 

Ou encore, leur investissement secret au rendement de 30% qui fera de vous le prochain Warren  BUFFET. 

Hmm… Sans façon ! 

Un conseil : ne sautez pas sur tout ce que vos amis vous proposent.

Chacun ses opportunités. Une  super affaire pour votre collègue ne le sera peut-être pas pour vous.  

Étudiez avant d’acheter. Toujours. 

Ce sera toujours une des meilleurs manières de contrôler son argent

Voici un podcast de Thomas qui vous montre pas à pas une analyse immobilière : comment trouver  une bonne affaire ? 

D’autres idées pour contrôler son argent? 

Bon, OK. Nous avions vu que votre entourage peut impacter indirectement vos finances.

Contrôler votre argent

Mais, la liste ci-dessus reste exhaustive. 

Peut-être que vous rencontrez d’autres situations toxiques pour vos comptes.

Des moments où vous  avez l’impression de perdre le contrôle. Où vous vous sentez obligé de dépenser. 

Comment le savoir ? 

Voici une astuce : interrogez-vous sur vos émotions.  

Par exemple : 

1. Aviez-vous envie de réaliser cet achat avant de passer votre carte bleue ?

2. Souhaitiez-vous faire plaisir à quelqu’un en dépensant cet argent ? 

3. Saviez-vous que vos finances ne pouvaient pas supporter cette dépense ?

4. Pour quelle raison aviez-vous réalisé cet achat ?

En répondant à ces questions, vous trouverez la cause de votre dépense. Ou cet investissement  médiocre. 

Cependant, faites attention. 

Même si votre entourage influence vos choix et vos sorties d’argent, le responsable de vos finances…  c’est VOUS. 

Blâmer votre proche n’est pas la solution. Loin de là. 

VOUS avez accepté d’acheter cette nouvelle télé.

VOUS avez passé votre carte bleue et avez  signé le contrat pour payer en 10 fois sans frais. 

C’est donc à vous de changer.

De ne plus vous laisser influencer.

De reprendre le contrôle de son argent. 

Comment faire ? 

Voyons cela dans la suite de cet article. 

Les solutions pour contrôler son argent

1# Soyez catégorique 

Je sais. C’est difficile de dire non.  

Quand on vous invite à sortir. À aller prendre un verre.

Vous vous sentez mal de refuser. Vous  cherchez des excuses.

Alors qu’un simple « non » suffirait. 

Évitez les pipeaux du type « Gnééééé ! J’ai piscine ». 

Soyez honnête : « Désolé, je fais attention à mes dépenses ». Simplement. 

Et si vous craquez quand même… 

Zéro culpabilité.  

Apprendre à refuser une offre prend du temps. 

Surtout si vous êtes un Yes-man.

Un peu timide par-ci. La peur du rejet par-là.

Cela peut devenir  frustrant. Et vous risquez de vous en vouloir sur le court terme. 

Entraînez-vous. Persévérez. Ne lâchez rien. 

Nous verrons plus tard une astuce complémentaire très efficace. 

Mais avant, parlons de votre situation. Vous voulez bien ? 

OK. Continuez à lire. 

2# Connaitre sa situation financière pour contrôler son argent

Plus logique, tu meurs. 

Bah oui ! Pour ne plus contrôler son argent, il fallait déjà le contrôler au préalable. 

L’astuce est de réaliser les actions basiques pour garder un œil sur votre budget. Quelles sont-elles ? 

C’est simple : 

  • Budgétisez  
  • Suivez vos dépenses 
  • Analysez à l’aide de bilans (mensuels, trimestriels, annuels) 
  • Améliorez votre situation 

Tenez voici un article que j’ai écrit sur le sujet : comment gérer son argent ? 

Lisez-le.

Vous trouverez d’excellents astuces pour mieux organiser vos comptes et suivre vos  dépenses. 

Vu ?  

OK. On avance. 

3# Sachez ce que vous voulez 

Un élément important souvent oublié en finances personnelles… 

C’est que cela reste PER-SO-NELLE

Prenez le temps de vous recentrer sur vos projets.

Évitez d’alimenter votre compte en regardant  votre solde grossir en vous frottant le ventre.

Ça ne sert à rien. 

Donnez une fonction à votre argent.  

Est-ce pour une épargne de précaution ? Pour financer le voyage de vos rêves ?

Acheter votre  prochaine voiture ? Payez les études du petit dernier ?  

À vous de voir. 

Et je sais ce que vous vous dites… 

« Quel rapport avec l’influence de mon entourage ? ». 

J’y viens.

contrôler son argent

Gardez en tête que vous devez avoir une ambition forte pour donner un sens au contrôle de votre  argent.  

On appelle cela un pourquoi. 

Il vous aidera à prendre vos décisions financières.

C’est votre destination.

Votre but.

Lorsque vous l’aurez dans votre ligne de mire, restez concentré sur lui.

Stay focus ! La nouvelle BMW du voisin, son jacuzzi et ses nains de jardin… vous vous en fichez !

Vous avez vos projets. Ceux qui vous tiennent à cœur.

Ceux qui vous prennent aux tripes. Maintenant, vous savez ce que vous voulez. 

4# Délaisser le regard des autres 

C’est comme le sucre : pas assez, vous risquez l’hypoglycémie. Trop, vous foncez droit vers le  diabète.  

Ici, c’est pareil. 

Assurez-vous de garder une bonne relation avec vos proches sans vous isoler. Aussi, restez concentré  sur vos objectifs. Histoire de ne pas sombrer dans l’appauvrissement en tentant de les faire plaisir. 

Trouvez le juste milieu. La limite à ne pas franchir. Vous êtes le seul à la connaitre. Cela peut être : 

  • Un nombre de sorties dans le mois 
  • Le budget loisir à ne pas dépasser 
  • Des frais d’essence limités pour rendre visite à vos parents 
  • Une réduction des bières avec les collègues après le boulot 

À vous de voir. 

Imposez-vous vos propres limites. Il vous sera ensuite plus facile de les communiquer à vos proches.

OK ? 

5# Votre livre d’or 

C’est la méthode qui m’a aidé à développer mon mindset financier.

De la dynamite. L’astuce : gardez un carnet près de vous. Votre livre d’or.  

À chaque dépense que vous regrettez, dégainez votre calepin. Notez quelques lignes. 

Quelle est cette dépense ? Quelles sont vos émotions ? Pourquoi regrettez-vous ? Que pouvez-vous faire la prochaine fois pour éviter la catastrophe ? 

Au fil des pages, vous vous apercevrez qu’il existe une cause commune à vos multiples caprices.  Bingo ! 

Débarrassez-vous-en

Pensez-y… 

Je ne vous recommande pas de faire le tri dans vos relations. Pas dans cet article, en tout cas. 

Ce post a pour objectif de vous sensibiliser sur un point : l’importance de l’information et des  croyances

Prenez le temps d’analyser. Toujours. 

Ne pas écouter les conseils d’investissements votre grand-père ne veut pas dire que vous l’aimez  moins.  

Avoir un smartphone qui n’est pas dernier ci ne veut pas dire que vous êtes dépassé.

Ne pas boire un verre avec vos collègues n’engendrera pas de la haine de leur part. Pas du tout. 

Vous avez le choix.  

Vous êtes maitre de vos décisions. De votre vie. 

Ne dégradez pas vos finances pour le plaisir, le confort ou le regard de l’autre.  Allez-y… 

Suivez les 5 conseils de cet article et vous verrez.

Votre état d’esprit et votre gestion d’argent seront bien plus agréables. 

C’est à vous de jouer !

Gestion budgétaire : Mes 3 pires erreurs

Malgré le fait que je sois coach budgétaire, j’ai pu réaliser un certain nombre d’erreur sur ma gestion de budget.

Et je vais te partager mes 3 plus grosses erreurs.

Celles qu’il faudrait que tu évites aussi pour la gestion de ton budget.

Je ne vais pas parler des erreurs de gestion de budget les plus courantes que je vois en coaching budgétaire par exemple.

Si tu veux les voir je décris tout dans l’épisode 22 du podcast ou dans cet article.

Dans cet article je vais te parler uniquement de mon vécu et de mes plus grosses erreurs de gestion de budget

Si tu veux écouter la version podcast tu peux cliquer ci dessous

Vouloir « trop » économiser sur la gestion budgétaire

gestion budgétaire

Il est important d’économiser.

C’est même le nerf de la guerre si tu veux accomplir tes objectifs financiers et épargner pour investir

Mais certaines fois vouloir trop économiser peut s’avérer être une belle erreur et coûter bien plus cher que l’économie que l’on pense faire.

Je vais te donner mes exemples les plus récents sur cette erreur et mes deux sales expériences

Anecdote n°1 : Le Lave Linge

La première avec un lave linge.

Je l’ai acheté sur le bon coin pour 100€.

Dans une sorte de magasin qui reprenait les laves linges, les réparer puis les revendait (avec une belle marge j’imagine).

Il a testé la machine sous mes yeux et bien évidemment tout allait bien.

Car on n’a pas attendu le cycle complet (environ 5 minutes).

Sauf que dès la première machine à la maison, elle s’est mis à fuir au bout de 1h….

Je me suis rendu compte qu’il manquait un joint d’étanchéïté et le vendeur s’est est bien gardé de m’en parlé.

Malgré un coup de fil virulent avec le vendeur, rien à faire je me retrouve avec une machine à 100€ qui fuit chez moi.

J’achète donc des pièces sur internet et fait la réparation moi même.

50€ de pièce + 2h de travail.

Mais la machine marche.

Après 1 an d’utilisation, elle refuit une fois sur 2….

La machine neuve à électro dépôt coutait 230€ (et ce n’est pas le premier prix)

Donc l’économie que je pensais faire en achetant de l’occasion était une bien mauvaise idée.

Finalement pour 80€ de plus j’ai quelque chose de neuf, qui ne fuit pas, que je garde dans le temps

Et qui me fait gagner beaucoup de temps et éviter du stress.

Anecdote n°2 : Le lave vaisselle

Arrivé sur Avignon, on tente une nouvelle fois l’achat d’occasion avec un lave vaisselle vendu cette fois ci par un particulier sur le bon coin.

Ce n’était donc pas un magasin douteux mais bien une particulière qui avait l’air très honnête.

Arrivé à la maison, j’essaie de la brancher…

En Vain…

J’arrive à la faire fonctionner une fois mais l’écran est illisible et la machine ne fait jamais un cycle complet.

J’essaie de rappeler la bonne femme.

Je tombe sur répondeur….

Et l’annonce a disparu.

Je me sui fait tout simplement arnaquer.

Alors qu’un lave vaisselle neuf à électro dépot c’est 250€.

Donc pour 150€ de plus, j’aurai eu quelque chose de neuf, fiable, avec garantie et j’aurai éviter du stress et des aller retours inutiles…

gestion budgétaire

Garder trop d’épargne de précaution

C’est une erreur fréquente pour la plupart des gens qui ne s’intéresse pas à l’investissement car ça leur fait peur.

Mais une fois que tu as atteint ton épargne de précaution, il faut absolument investir cet argent.

Car laisser trop d’épargne sur ton livret A va t’appauvrir.

Et ça j’ai mis beaucoup de temps à le comprendre.

Cela est simplement dû à l’inflation.

L’inflation c’est l’augmentation des prix à la consommation et qui engendre une dépréciation de la monnaie.

Pour faire simple si l’inflation est de 2% et que le rendement de ton livret A est de 0,75% ton épargne se déprécie de 1,25%

Même si il est primordial d’avoir ton épargne de précaution sur un livret bancaire il faut éviter de trop en avoir.

Et investir ton surplus.

Je t’explique dans ce guide 7 façons de créer tes premiers revenus passifs avec ton épargne

Ne pas avoir d’objectifs financiers clairs

Target audience identification. Brand consumers, loyal customers analysis, marketing survey. SMM experts analysing intended audience groups. Vector isolated concept metaphor illustration

Cette erreur je l’ai traîné comme un boulet sans le savoir pendant quelques années.

Car comme je le répète souvent, si on ne sait pas pourquoi épargner on ne fera rien pour épargner.

Donc on ne gère pas son budget, on consomme n’importe comment etc…

Par exemple à mon retour de voyage en Amérique du Sud en 2015, je n’avais pas d’objectif clair.

Donc je dépensais tout mon salaire jusqu’à qu’il y en ait plus

Mais cela ne me rendait pas plus heureux car la plupart des dépenses étaient futiles et ne m’apportaient rien.

Une fois que j’ai eu un nouvel objectif (Epargner pour un appart) tout s’est éclairci dans ma tête.

Et j’ai eu une motivation supplémentaire pour gérer mes finances.

Avoir des objectifs financiers clairs alignés avec ses objectifs de vie est primordial.

A la fois pour tes finances mais aussi pour ton état d’esprit.

Un exercice simple peut être de se poser la question suivante :

Ou je souhaite être dans un an ?

En fonction de la réponse tu pourras aligner ton budget et ton épargne avec tes objectifs de vie.

Voilà pour mes 3 pires erreurs de gestion budgétaire

J’espère que tu pourras éviter de les faire à ton tour.

Dis moi en commentaires quelle est TA pire erreur en matière de gestion budgétaire ?

ETF en bourse : Comment battre les pros en 5 minutes par mois

Les ETF en bourse sont des produits magiques.

Ils permettent d’investir dans un panier d’action présélectionné en un seul clic.

C’est le produit financier rêvé pour quelqu’un qui veut investir en bourse sans perdre trop de temps et en restant passif.

Tout en profitant de la performance de la bourse sur le long terme.

Après avoir t’avoir détaillé quelles enveloppes choisir pour investir en bourse.

Et quelles sont les 7 astuces que tu dois savoir avant de débuter

On va rentrer dans le dur et expliquer pourquoi les ETF sont un des meilleurs produits financier pour investir en bourse sans trop prendre de risque.

N’oublie pas que si tu souhaites être accompagné dans ton investissement en bourse c’est par ici.

Et si tu veux récupérer ton guide gratuit pour apprendre 7 façons de générer tes premiers revenus passifs c’est par ici.

Disclaimer : Je ne suis pas conseiller en investissement. Je suis un particulier qui partage son savoir et son retour d’expérience sur l’investissement. Investir comporte des risques dont vous êtes responsable.

Si tu veux découvrir la version du podcast c’est ci dessous.

Pour que tu comprennes bien l’intérêt des ETF il est important que je t’explique d’abord qu’est ce qu’un fond d’investissement.

Et ensuite qu’est ce qu’un ETF et pourquoi un ETF est très souvent mieux qu’un fond d’investissement.

Les fonds d’investissements : la gestion active

ETF en bourse

Définition

Ce sont des sociétés qui ont pour objectif de récolter l’argent des épargnants pour le faire fructifier.

Dans le but de leur faire obtenir le meilleur rendement possible en fonction des risques qu’ils souhaitent prendre.

On appelle aussi cela de la gestion active.

Par exemple si vous avez un profil « prudent » ils vont investir majoritairement en obligation.

Et si vous avez un profil « risqué » ils vont investir majoritairement en action.

Et souvent sur la partie action ils vont faire ce que l’on appelle du « stock picking ».

C’est à dire qu’ils vont choisir des actions individuels pour essayer de faire mieux que leur indice de référence.

Par exemple en France, on peut choisir des actions comme Total, LVMH ou Dassault en espérant faire mieux que l’indice de référence qui est le CAC 40.

Et ces fonds d’investissements sont souvent utilisés sur des assurance vie avec les unités de compte.

Mais il est possible d’investir sur ces sur le PEA également.

Les frais

Le problème principal des fonds d’investissement concerne les frais.

Les frais qui avoisinent les 2% de la somme placée.

Et souvent ces frais « grignotent » ta performance alors que tu prends toi même tous les risques.

C’est à dire que même si tu perds de l’argent à cause d’un krash, ces fonds te prélèveront quand même ces 2%.

Et sur le très long terme, les statistiques montrent que la majorité des fonds d’investissement font moins bien que leur indice de référence sur le long terme.

Donc il peut s’avérer pertinent de se poser la question : « Pourquoi ne pas investir soi même directement dans l’indice de référence ».

Car d’une part on évite de payer les frais importants des fonds d’investissement.

Mais aussi on a plus de chance d’être performant (D’après les statistiques et l’historique que l’on a actuellement).

Mais alors comment faire pour réaliser cela ?

Avec les ETF en bourse.

Les ETF en bourse : la gestion passive

ETF en bourse

Définition

Les ETF sont des paniers d’action dont l’objectif va être de répliquer la performance d’indice de manière totalement passive.

Par exemple l’ETF CAC 40 va répliquer la performance exacte du CAC 40.

C’est à dire qu’avec un seul « produit » acheté, tu vas acheter les 40 plus grosses entreprises Française composant le CAC 40.

Tu as donc l’avantage de pouvoir être diversifié en un seul ordre de bourse.

Cela limite aussi les risques liés à une seule action.

Car imaginons qu’une entreprise fasse faillite.

Au lieu de perdre tout ton capital, si tu investis dans un ETF où il y a l’entreprise qui fait faillite, ce sera transparent avec un ETF en bourse car les 39 autres entreprises compenseront cette faillite.

Les frais

C’est là LE gros avantage par rapport aux fonds d’investissement.

Ils sont variables mais ils sont généralement compris entre 0,1 et 0,4% pour les ETF en bourse les plus connus (ceux répliquant les indices les plus connus).

Voici quelques exemples d’indices connus qui sont répliqués par les ETF en bourse :

  • CAC 40 : indice répliquant la performance des 40 plus grandes entreprises Françaises
  • S&P500 : indice répliquant la performance des 500 plus grosses entreprises Américaines
  • MSCI World : indice répliquant la performance des 1600 plus grandes entreprises mondiales des pays développés (Amérique du Nord / Europe / Japon)

Quels types d’ETF en bourse ?

J’en distingue deux grandes « Familles »

  • ETF géographique
  • ETF sectoriels.

Les ETF géographique vont répliquer un indice sur une zone géographique donné.

Par exemple avec un ETF S&P500 vous allez répliquer la performance du marché Américain dans son ensemble.

Les ETF sectoriel ont le même principe que les ETF géographique.

C’est bien un panier d’action .

ETF en bourse

Mais au lieu de répliquer la performance de l’indice d’un pays, le panier d’action va regrouper les entreprises d’un même secteur.

Par exemple un ETF « Santé » va regrouper que des entreprises relatives à la santé.

Un ETF « Changement Climatique » va regrouper uniquement des entreprises engagés dans le changement climatique.

Ces ETF sectoriels sont aussi appelé « Smart Beta » et ils existent de multitude de type d’ETF dans ce domaine.

Certains ETF sectoriels peuvent regrouper que des entreprises de type « Value » ou encore « Croissance ».

L’important à retenir est qu’un ETF qui ne suit pas un indice « géographique » vas regrouper des entreprises du même secteur d’activité ou du même type.

Ces ETF peuvent être considéré comme plus risqué car vous n’êtes pas diversifié « sectoriellement » contrairement à un ETF géographique.

Par exemple si tu investis sur un ETF « Pétrole » et que dans 20 ans on n’a plus besoin de pétrole, cet ETF ne vaudra plus grand chose.

Et sur ces ETF sectoriels les frais ont tendance à être plus élevé et peuvent monter jusqu’à 0,6 ou 0,7%.

Ce qui reste toujours moins cher que les fonds d’investissement

Conclusion : ETF en bourse ou Fond d’investissement ?

Tu as dû le comprendre au vu de la façon dont est rédigé cet article, mais je suis un grand partisan des ETF plutôt que des fonds d’investissement.

Principalement pour les frais économisés et au vu du fait que sur le long terme les ETF font mieux que les fonds d’investissement sur les actions.

Voici tout de même un récapitulatif des avantages et inconvénients entre fond d’investissement et ETF en bourse.

Avantages et Inconvénients des ETF en bourse

Avantages :

  • Peu de frais
  • Diversification immédiate sectoriel et géographique
  • Possibilité de démarrer avec peu d’argent (certains ETF valent 20€)
  • Possible d’y investir sur chacune des enveloppes (PEA, Assurance Vie, CTO)
  • Plus faible volatilité
  • Très passif

Inconvénients

  • Risque de « surdiversification »
  • Pas très « stimulant intellectuellement » car très passif

Avantages et inconvénients des fonds d’investissement ?

Avantages

  • Gestion de votre portefeuille faîtes par des professionnels
  • Possibilité d’avoir une diversification entre classe d’actifs simplifié (Entre obligation et action notamment)

Inconvénient

  • Frais important
  • Risque de faire moins bien que le marché action
  • Uniquement dispo sur Assurance Vie et PEA

Les paris sportifs comme investissement long terme

Cet article a été rédigé par le site gagner-aux-paris-sportif.com. Il vous permettre d’y voir plus clair entre les parieur qui « joue » avec les paris sportifs et les professionnels qui utilisent les paris sportifs comme un investissement long terme

Comme pour tout investissement, la première étape est d’apprendre à gérer son budget sereinement et d’avoir une épargne de précaution solide. Pour en discuter avec un coach budgétaire vous pouvez prendre votre RDV gratuit ici

Les parieurs et les professionnels sont les deux types de clients des organismes de paris.

Les paris sont un plaisir pour les premiers et une source fiable de revenus pour les seconds. …

Peut-on réellement comparer les paris sportifs à un investissement ?

L’objectif des paris sportifs est de mettre de l’argent en jeu et de réaliser un bénéfice.

Cela les rend similaires à l’investissement boursier, immobilier, ou tout type d’investissement (l’or, le vin, les vaches laitières, le photovoltaïque)

Nous pouvons donc considérer les paris sportifs comme un investissement.

Et pour aller plus loin, en bourse nous pouvons investir sur le long terme ou trader.

C’est le même mécanisme lors des paris sportifs.

Chaque investissement comporte des risques, et une rentabilité (généralement proportionnelle au risque).

Dans les paris sportifs le risque en perte de capital est également présent, et plus vous prenez de risque, plus vous pouvez gagner gros.

Ma philosophie est évidemment d’être prudent.

Mieux vaut gagner sur le long terme que de prendre des risques inconsidérés.

C’est pourquoi vous pouvez apprendre à gérer votre bankroll de façon sereine sur le site gagner-aux-paris-sportif.com.

Votre bankroll est votre capital, sans elle votre activité de parieur sportif n’existe plus ; prenez en soin.

paris sportifs investissement
La différence entre un parieur gagnant et un parieur perdant réside justement dans la gestion de son capital et de ses mises.

Je sais que les chiffres plaisent toujours.

Nous réalisons entre 50 et 100 % d’augmentation de capital chaque année en utilisant des méthodes statistiques fiables (méthode que vous retrouverez sur notre site).

Cependant les résultats varient beaucoup selon le mode de jeu que vous adoptez pour vos paris sportifs.

Quelle est la différence entre un investisseur et un parieur ?

Si vous n’avez pas de méthode, ou que votre stratégie consiste à parier sur une martingale (une montante).

Que vous êtes agressif dans vos mises et que vous vous emportez en cas de séries de défaites (ou de victoires).

Alors vous êtes un parieur, je vous conseille de ne pas investir dans les paris sportifs.

Vous risquez fortement de devenir dépendant et de perdre de grosses sommes d’argent…

En revanche, si vous cherchez à suivre des méthodes statistiques éprouvées, ou copier les pronostics d’un parieur gagnant professionnel afin d’augmenter vos revenus ; vous êtes au bon endroit.

La distinction essentielle est que les parieurs désirent gagner à chaque partie qu’ils jouent.

Ils misent sur leurs émotions au même moment, guidés entièrement par leur intuition et sans plan d’action clair.

Un tel jeu peut facilement conduire à des mises excessives et à la perte de la totalité du pot.

Dans le pire des cas, un amateur de jeu perdant peut emprunter de l’argent à ses amis et contracter des prêts pour compenser ses pertes.

Les parieurs professionnels considèrent les paris sportifs comme un investissement à long terme.

Ils ne considèrent que le résultat sur le long terme.

Cela signifie qu’un parieur peut perdre de l’argent pendant plusieurs jours d’affilée, mais qu’il en profitera à la fin du mois.

Avant de parier, les spécialistes envisagent tous les risques, comparent les cotes et étudient les données relatives à chaque équipe et à chaque athlète.

Les parieurs expérimentés ne se fient jamais à leur intuition ; au contraire, ils prennent des décisions fondées sur des faits.

De cette manière, les paris peuvent être considérés comme un investissement long terme.

Avez vous déjà essayé les paris sportifs?

Si oui, dites moi en commentaires votre retour d’expérience et la stratégie employée?

Avis Origame : La plateforme qui réduit vos abonnements gratuitement

Et si je vous disais qu’il existe une plateforme capable de vous faire économiser en moyenne 350€ / an gratuitement et sans faire de paperasse ? J’ai nommé la nouvelle pépite des fintech Française Origame !

Pour écouter la version podcast cliquez ci dessous

Sur mon blog et mes podcasts j’insiste très souvent (pour ne pas dire tout le temps) sur une chose.

Commencez par listez et réduire vos charges fixes

Par les charges fixes j’entend principalement tout ce qui va être abonnement et facture mensuelle.

Tel que l’électricité, le gaz, internet, le forfait mobile, les assurances ou encore les abonnements streaming.

Mais il y a toujours ce MAIS.

On a la flemme de faire de la paperasse!

Même si je vous ai déjà donné une super astuce anti procrastination ici pour vous motiver à faire les démarches, j’ai aujourd’hui encore une meilleure astuce à vous proposer.

Elle s’appelle ORIGAME

Origame est né de la création de 3 personne. 1 avocat, 1 comptable et un ingénieur.

origame

Ils étaient convaincu d’une chose.

La plupart des gens ont trop d’abonnement et ils ne les payent pas au juste prix.

Il souhaitent réduire leur charge fixe mais sont bloqués par une chose : Résilier ou renégocier un abonnement c’est trop compliqué.

Les démarches à faire et les opérateurs compliquent toujours tout pour ne pas vous faire changer pour la concurrence.

Et donc on la flemme de faire les démarches pour réduire ses charges fixes.

Conscient de cette problématique (que je confirme clairement lors de mes coachings budgétaire), ils ont souhaité répondre à ce besoin et résoudre cette problématique.

Comment ?

En proposant une plateforme qui fait les démarches à votre place gratuitement.

Origame annonce une économie moyenne de 350€ par foyer.

Ils réduisent vos abonnement et facture dans tous les domaines.

L’électricité, le gaz, internet mais également sur les abonnement streaming .

Comment réduire ses abonnement concrètement avec Origame ?

Après vous être inscrit rapidement en cliquant ici, vous arrivez sur un tableau de bord

origame

En vous connectant pour la première fois, vous avez un tuto vidéo rapide de l’utilisation de la plateforme qui vous est présenté.

Vous pouvez le consulter également ici

Ensuite, il vous suffit de cliquer sur ajouter un abonnement , de rentrer le nom de votre fournisseur de préciser le montant de votre abonnement et de valider.

A ce moment là, vous n’entrez même pas de données personnelles .

Mais l’outil calcule quand même l’économie potentielle que vous pourrez faire en passant chez un concurrent.

Si il estime que vous avez déjà un bon prix, il ne vous précisera aucune économie.

Une fois que vous avez rentré toutes vos charges fixes, le tableau de bord vous permet de voir un coup d’œil les économies potentielles par mois et sur l’année.

Et souvent on peut faire des bonds de sa chaise.

Quand on voit ce qu’on peut jeter par la fenêtre par flemme de changer.

Ok et il se passe quoi si je veux changer ?

Pour changer de fournisseur, il faudra donc aller plus loin dans la démarche et renseigner un peu plus de données suivant l’abonnement.

Par exemple pour le contrat électrique, il faudra donner une estimation de votre consommation et votre PDL (Point de livraison qui se trouve sur votre facture actuelle)

Bref toutes les infos nécessaires pour que Origame fasse les démarches à votre place.

Une fois que vous avez affiné vos données, Origame vous présente les différents fournisseurs avec les différentes offres.

Vous pouvez donc voir en un coup d’œil les économies potentielles suivant le fournisseur choisi.

Vous pouvez également cliquez sur « en savoir plus » pour avoir toutes les infos sur le nouveau fournisseur et voir si il n’y a pas de coût caché, d’engagement ou autre.

Ensuite Origame est transparent avec vous et vous dit ce qu’il va se passer si vous souhaitez changer de fournisseur.

Ils s’engagent à 3 choses :

  • Aucune coupure de service
  • Pas d’intervention de technicien
  • Aucun frais supplémentaire

Ce sont pour moi 3 atouts majeurs dans le changement de fournisseur.

C’est gratuit et vous n’avez aucun impact sur votre vie.

Toujours sans aucune démarche administrative.

Aucune Coupure de service

Beaucoup de gens ont peur par exemple qu’en changeant de fournisseur d’électricité ou de fournisseur internet ils perdent l’électricité ou leur internet.

Il n’en est rien.

Origame se charge de faire la transition et s’engage à ce que vous n’ayez pas de coupure de service

Etre alerté automatiquement avant de passer sur une offre plus chère

Vous devez le savoir si vous avez récemment changer de forfait mobile ou internet.

L’offre alléchante dure 6 mois ou un an puis vous payez le double et dès fois vous devez rester engagé.

Origame vous prévient 1 mois avant la date d’échéance pour que vous puissiez vous retourner et changer de nouveau de fournisseur si vous souhaitez garder le tarif intéressant.

Ou encore pour éviter de vous retrouver coincé avec un engagement supplémentaire d’un an avec un fournisseur.

Quels abonnements peut-on optimiser avec Origame?

Voici une liste non exhaustives de toutes les charges que vous pouvez réduire

  • Assurance en tout genre (Maison, Voiture, Scolaire etc..)
  • Mutuelle
  • Electricité
  • Gaz
  • Box Internet
  • Forfait Mobile
  • Abonnement Streaming (Netflix, Deezer, Spotify etc…)
  • L’abonnement à la salle de sport

Exemple du changement de fournisseur électrique

Beaucoup de personne pense encore qu’il existe uniquement EDF en tant que fournisseur électrique.

Depuis l’ouverture à la concurrence dans la distribution d’électricité, il y a des dizaines et des dizaines de fournisseurs qui proposent des tarifs plus compétitifs que EDF.

De plus leur service client est souvent de meilleur qualité

Et ils proposent de l’énergie provenant d’énergie renouvelable.

Tout ça à moindre prix.

C’est le cas par exemple de Mint Energie, chez qui je suis personellement.

Le tarif est de -15% par rapport au tarif réglementé en passant par l’offre Online.

En passant avec Origame, ce fournisseur sera très certainement proposé.

Si vous souhaitez changer de fournisseur d’électricité rien de plus simple.

Rassurez vous il n’y aura pas de coupure d’électricité ou encore de frais supplémentaire.

Ni d’intervention de technicien.

Tout se fera tout seul et vous aurez toujours le courant chez vous.

La seule chose qui change c’est le prix sur votre facture mensuelle.

Mais dans le bon sens 🙂

La Magie du partage d’écran

Comme je vous le disez plus haut, la magie de Origame réside dans ce partenariat qu’ils ont fait avec Spliiit.

Si vous utilisez Netflix ou Spotify , vous avez peut être déjà un écran partagé avec un ami pour payer moins cher.

Mais c’est toujours compliqué de savoir qui doit payer quoi ou de faire les remboursements.

Ou encore si vous n’avez justement personne avec qui partager et que vous payez plein pot un abonnement Netflix.

Origame propose que vous partagiez vos écrans avec d’autres internautes qui recherchent la même chose que vous.

Je l’ai testé personnellement et ça vous prendra pas plus de 5 minutes de trouver un écran / compte partagé et diviser par 4 le prix de vos abonnements streaming.

Ils font réellement les démarches à votre place

On connait tous l’abonnement à la salle de sport auquel on y va 3 mois et on arrête.

Mais on a la flemme de faire la démarche de résilier car c’est complexe.

Origame réalise réellement la démarche de résiliation à votre place.

Ils envoient le recommandé et font la lettre pour vous.

La seule chose qu’ils vous facturent est l’envoi du recommandé et ils ne se font même pas de marge dessus!

Mais du coup vous vous demandez peut être comment ils se rémunèrent…

origame

Comment gagnent ils de l’argent si c’est gratuit ?

Ils sont rémunérés uniquement si vous changez de fournisseur d’électricité et d’assurance habitation.

Ils touchent une comission du nouveau fournisseur.

Une comission qui est transparente pour l’utilisateur.

C’est comme un prime de parrainage que leur reverse le fournisseur pour leur avoir amener un nouveau client grâce à leur plateforme.

Mais la bonne nouvelle c’est qu’ils n’ont pas de partenariat exclusif.

C’est-à-dire qu’ils présenteront les partenaires de manière neutre et donc ne vont pas vous orienter vers ceux qui payent plus de commissions.

L’obsession du service client

En échangeant avec le CEO d’ORigame, il m’a avoué que LE livre qui lui avait changé la vie s’appelait « L’obsession du service client ».

Ce qui veut dire qu’ils ont mis le paquet la dessus.

Vous avez une fenêtre de chat en bas à droite du site.

Vous pouvez poser toutes les questions que vous souhaitez et ils répondent dans des délais très court.

Et surtout , ce n’est pas un robot qui vous répond mais bien un être humain.

Avec des réponses personnalisées à vos questions, doutes ou remarques.

Que font ils de vos données personnelles?

Comme vous vous en doutez il va falloir rentrer un certain nombre de vos données pour qu’ils puissent connaitre votre situation et faire les démarche à votre place.

Les données ne sont en aucun cas partagés à des tierces personnes.

Elles restent uniquement sur la plateforme et ne sont pas diffusés

Les axes d’améliorations

Certains de mes clients en coaching m’ont remonté quelques problèmes que j’ai moi même remonté au CEO d’origame (Vous l’écouterez dans l’épisode de podcast !)

Les garanties des assurances.

Dans les économies proposées sur les nouvelles assurances, on ne peut pas savoir si les garanties inclues dans nos contrats initiaux restent inclues dans la nouvelle assurance avec l’économie proposée.

C’est un problème car l’économie peut paraitre trompeuse.

Le problème ayant été remonté, Origame travaille sur cette problématique et fait toutes les démarches actuellement pour pouvoir avoir le droit de proposer les meilleures offres incluant les mêmes garanties.

En attendant, vous devrez allez regarder manuellement que la nouvelle assurance propose les mêmes garanties que ce que vous avez déjà.

J’explique tout en détail sur comment faire cette démarche dans l’article « Economie assurance : 3 étapes pour gagner des centaines d’euros ».

La couverture des fournisseurs internet non pris en compte

Autre problème qui peut induire une économie trompeuse.

Origame vous proposera la meilleure offre internet ou mobile mais ne peut pas savoir si le fournisseur proposé a une bonne couverture réseau (mobile ou TV) dans votre secteur.

Encore une fois Origame a conscience de cette lacune a pour projet de résoudre ce problème.

L’idée serait de pouvoir géolocaliser avec votre adresse la couverture faite par l’opérateur proposé afin de vous proposer la meilleur offre en tenant compte de la couverture là où vous vous trouvez.

Ainsi vous pourrez tout de suite voir si la meilleur offre proposée est compatible avec la zone où vous vivez à la fois pour le mobile comme pour la box.

Les projets futurs d’origame

En plus de ces deux choses sur lesquels ils travaillent et qui devraient être prêt pour le 1er semestre 2021, ils prévoient une énorme avancée sur leur plateforme pour vous faciliter encore plus la tâche.

Ils prévoient de pouvoir mettre en place l’API bancaire.

C’est à dire qu’en reliant Origame avec votre banque (avec une synchronisation simple), la plateforme pourra relever automatiquement tous vos prélèvements mensuels et abonnements à optimiser.

Cela restera bien sûr une option et ne sera pas obligatoire pour ceux qui ne souhaite pas faire de synchronisation avec leur banque.

Mais cela aura pour avantage de voir les économies réalisables sur l’année en un seul clic.

Pour résumer : Les avantages et Inconvénients d’origame

Les Avantages

  • Entièrement gratuit
  • Aucune paperasse à gérer
  • Plateforme intuitive, ergonomique et ludique
  • Service client réactif et performant
  • Possibilité de faire des centaines d’euros d’économies en quelques clics
  • Données personnelles entièrement sécurisées

Inconvénients

  • Pour les assurances , besoin de faire une manipulation supplémentaire pour vérifier que l’économie maintient bien les garanties
  • Pour les abonnement télécom, bien vérifier que le nouvel opérateur couvre bien le réseau chez vous

J’espère que cette présentation d’Origame vous permettra d’y voir plus clair et surtout vous motivera à réduire vos charges fixes facilement.

Pour conclure, vous ne perdrez rien à l’essayer car c’est gratuit et ça permet de voir où vous en êtes dans vos charges fixes et si il y a des optimisation à faire.

Et croyez moi, l’essayer c’est l’adopter 🙂

Pour tenter l’expérience vous pouvez vous rendre sur leur site ici

Gérer l’argent en couple : Pour le meilleur en évitant le pire

Gérer l’argent au sein d’un couple n’est pas toujours chose facile.

Les hommes et les femmes n’ont pas le même rapport à l’argent et quand il s’agit de tenir les comptes du ménage, les choses peuvent vite tourner au vinaigre.

Découvrez dans cet article un petit kit de survie de la gestion de l’argent au sein du couple.

Article rédigé par Cédric, du blog « budget solution » sur lequel il partage ses conseils et ses bons plans pour gérer son budget, faire des économies, épargner, choisir sa néo banque… Cédric est passé par des difficultés financières il y’a quelques années, alors même que les solutions présentes aujourd’hui n’existaient pas. Cela lui a donné l’envie de reprendre en mains ses finances personnelles… 

Des rapports différents à l’argent dans le couple

La façon dont on gère l’argent dans le couple définit en quelque sorte notre éducation et notre niveau de culture financière.

Et, quand dans un couple l’un a reçu une éducation où chaque euro compte et doit être gagné à la sueur de son front.

Tandis que l’autre considère que l’argent est fait pour être dépensé et qu’il faut se faire plaisir, cela peut être une source de dispute et de tension… 

C’est pourquoi, comme dans d’autres domaines, il faut savoir faire certains compromis afin de prendre en compte la vision des choses de votre conjoint(e). 

Une bonne communication sur ce sujet épineux est essentiel.

L’argent ne doit donc pas être un sujet tabou dans le couple, de peur d’agacer l’autre.

Mais au contraire, on doit jouer carte sur table et trouver un mode de fonctionnement qui satisfasse l’un et l’autre. 

Les bons comptes font les bons amants

En France, on ne reçoit aucune éducation financière, et c’est un énorme problème!

Ce qui explique que la plupart des gens sont totalement ignorants sur les principales notions de culture financière et qu’ils s’endettent aussi facilement. 

Alors, si vous ajoutez à l’équation le fait que vous êtes deux ( voir trois, quand bébé arrive).

Prendre en compte les besoins et les intérêts de toute la famille n’est pas du tout simple.

Je ne sais pas pour vous, mais la plupart des couples n’aiment pas parler d’argent et compter.

Parce que compter ses sous, ben…c’est égoïste n’est-ce pas?

Or, c’est indispensable, et cette façon de voir les choses est une grave erreur !

Les gens ont toutes sortes d’idées reçues concernant l’argent, et le « qu’en diras-ton » pèse beaucoup.

On craint de passer pour quelqu’un de vénal si on aborde la question de la gestion de l’argent au sein du couple. 

Comme évoqué plus haut, il faut trouver un mode de fonctionnement qui convienne aux deux conjoints.

  • Est-ce en répartissant les dépenses sur un unique compte commun sans conserver son compte perso?
  • Avec un compte commun mais chacun conserve son compte individuel?
  • Est-ce que l’un paie la nourriture et les factures et l’autre les dépenses liées à l’enfant, la voiture?  

Le statut marital pour gérer l’argent dans le couple

Lorsqu’un couple se marie, il n’a généralement pas conscience que le statut marital qu’il va adopter aura de grandes implications financières.

Bien que l’on se marie « pour le meilleur et pour le pire » et que l’on fasse vœu de s’aimer et de se chérir « jusqu’à ce que la mort nous sépare ».

Selon les statistiques officielles, un couple qui se marie à 44% de chances de se séparer un jour.

Mais c’est évidemment une éventualité que l’on envisage pas du tout lorsque tout est beau et que tout est rose…

Or, le choix du statut marital aura des conséquences importantes en cas de divorce.

Et même en cas de disparition d’un des deux conjoints.

Comme ce sont des situations que les gens n’anticipent pas, cela peut avoir des conséquences lourdes et imprévues quand cela survient.

La plupart des Français adoptent le statut par défaut.

A savoir le régime de la communauté de biens, où tous les achats effectués pendant le mariage est partagé en deux.

Or, pour protéger ses intérêts en cas de séparation, le régime de la séparation de biens peut éviter bien des problèmes.

Le régime de la séparation de biens implique que chacun des époux conserve la propriété des biens qu’il a achetés pendant le mariage.

Pensez à conserver les factures ! 

La gestion de l’argent en couple

La majorité des couples choisissent de tout partager en commun, ce qui n’est pas forcément un système très optimal.

Il me semble plus raisonnable d’avoir chacun son compte individuel et un compte commun pour les dépenses communes.

Un compte-joint n’est pas limité à  deux personnes, il peut être ouvert à 3,4,5 personnes…

Le compte joint peut être ouvert au nom de :

  •  Monsieur OU Madame
  •  Monsieur ET Madame

Dans le premier cas, l’un des deux conjoints peut signer des chèques lui-même et utiliser la carte bleue en son nom propre sans avoir besoin de l’autorisation de l’autre.

Tandis que dans le second cas, les deux co-titulaires doivent signer les chèques.

A vous de voir si vous privilégiez le côté pratique ou si vous préférez limiter les risques. 

Ce qu’il faut savoir sur le compte commun

Attention : qui dit « commun commun » dit co-responsabilité des titulaires en cas d’incidents sur le compte quelque soit le libellé du compte: Monsieur ET/OU Madame ! 

Donc, faites attention aux personnes avec qui vous ouvrez un compte commun, elles doivent être dignes de confiance.

Le risque, c’est que des personnes malveillantes vident le compte et se tirent avec l’oseille s’en vous en informer.

Si ça peut vous donner un repère, on considère généralement que pour alimenter un compte commun, on y consacre entre 60 et 80% des revenus du couple.

Maintenant, tout dépend du niveau de dépenses que l’on va faire avec. 

Ne faîtes pas comme moi et mon ex’ à l’époque.

En 1999, nous avions décidé d’ouvrir un compte commun et mettre arbitrairement 800€ chacun pour l’alimenter depuis nos comptes persos.

Sans nous soucier des dépenses réelles que nous faisions sur ce compte

Résultat: nous nous sommes vite retrouvés à découvert de plusieurs centaines d’euros.

Et nous faisions des chèques sans provision dessus sans même nous en apercevoir.

Parce qu’il faut l’avouer: nous étions assez immatures dans notre gestion de l’argent à l’époque ! 

La sentence de la banque postale est vite tombée.

Elle nous a mis tous les deux interdits bancaires sur le compte commun ET sur nos comptes persos.

Quand bien même ce n’était pas un compte de la banque postale !

Ce qui nous pris à la gorge à cause des chèques sans provision et des frais associés

Et j’ai dû appeler mon père au secours pour qu’il éponge nos dettes et que les chèques soient représentés. 

Bref, j’ai été humilié par cette mésaventure.

Ce fût une très mauvaise expérience de la gestion de l’argent en couple mais nous nous en sommes sortis et l’interdiction bancaire à été levée. 

Comment se désolidariser?

Pour éviter une telle situation, il est possible de se désengager vis à vis des autres titulaires du compte.

Il suffit pour cela d’envoyer un courrier par LRAR à la banque en lui demandant de rayer son nom parmi les co-titulaires du compte pour ne plus être engagé dans le compte-joint.

La banque à l’obligation de satisfaire votre demande. 

Comment répartir la quote part de chacun? 

Ce que je vous conseille de faire, surtout si les deux conjoints ont des revenus différents, c’est de répartir la contribution de chacun au compte commun à hauteur de ses revenus pour que personne ne soit lésé. 

Par exemple, si Monsieur et Madame T. gagnent :

  •  1850€ pour Monsieur
  •  1485€ pour Madame

Les dépenses communes estimées s’élèvent à 2630€. A deux, ils gagnent donc 3335€. 

On répartit la quote-part de Monsieur et Madame T. selon le calcul suivant : 

1850 X 100 / 3335 = 55,47% pour Monsieur T. 

1485 X 100 / 3335 = 44,52% pour Madame   T.

Donc la contribution de chacun sera de : 

2630 X 55,47/100 = 1458,86€ pour Monsieur T.

2630 X 44,52/100 = 1170,87€ pour Madame T. 

Il restera 1850 – 1458,86 = 391,14€ à Monsieur pour ses dépenses perso et 1485 – 1170,87=  314,13€ à Madame.

Comment ouvrir un compte commun SANS les inconvénients d’un compte commun? 

Aujourd’hui, il est tout-à-fait possible de contourner le carcan réglementaire des comptes communs traditionnels en ouvrant un sous-compte partagé à plusieurs dans une néobanque. 

  •  N26
  •  Lydia
  • Revolut
  • Vivid Money etc. 

Dans toutes ces néo banques, vous avez la possibilité d’ouvrir des sous-comptes et de les partager avec votre conjoint(e), votre colocataire, des amis…

Sans avoir la moindre contrainte réglementaire comme dans les vieilles banques traditionnelles qui ont oublié de passer au XXIème siècle! 

Si vous désirez gérer votre argent en couple en ouvrant un compte commun, je vous encourage à privilégier cette solution.

Bien moins contraignante que les comptes communs des banques traditionnelles ! 

Quelque soit la méthode que vous allez adopter dans votre couple pour gérer l’argent du ménage, le plus important à retenir c’est que vous devez avoir une bonne communication entre vous sur ce sujet.

Et impliquer votre partenaire dans la gestion du budget pour qu’il ne se sente pas frustré(e) ni exclu des questions d’argent.

Gestion de budget : Les 7 erreurs les plus fréquentes

La gestion de budget est un impératif pour toute personne cherchant à atteindre la sérénité financière.

Que vous cherchiez à sortir du découvert, solder vos dettes ou épargner pour investir une gestion de budget béton est primordial.

Mais cela demande une certaine rigueur.

Vous pouvez gérer votre budget de manière simple et minimaliste.

Mais également vous pouvez aller plus loin pour reprendre le contrôle de vos finances personnelles.

Avant même de vous lancer dans la gestion de votre budget personnel ou familial, il est impératif de comprendre quelles sont les erreurs les plus fréquentes.

Et comprendre si vous les faites ou non.

90% des personnes font au moins 1 erreur sur les 7 décrites ci dessous.

L’objectif n’est pas de vous faire culpabiliser si vous faîtes une de ces erreurs mais plutôt d’en prendre conscience et de rectifier le tir.

Si vous souhaitez échanger avec moi de vive voix, j’offre un RDV de 15 minutes gratuit pour échanger sur votre situation et voir si un accompagnement sur la gestion de vos finances est possible

Voici les 7 erreurs de gestion de budget les plus fréquentes.

Pour écouter la version du podcast, découvre l’épisode 22 en cliquant ci dessous :

#1 : Vous n’optimisez pas vos charges fixes

Dans la gestion de budget il faut distinguer 2 types de charges

  • Les charges fixes
  • Les charges variables.

Pour les charges fixes ce sont principalement tous les prélèvements, les factures, le loyer etc…

Prendre le temps de faire le ménage dans ses charges fixes est un impératif.

Que vous utilisiez un tableau Excel pour la gestion de budget ou une appli de gestion de budget prenez le temps de le faire.

Soit pour supprimer celle dont vous n’avez pas besoin (un abonnement à la salle de sport, au cinéma ou autre chose que vous n’utilisez plus par exemple) .

Soit pour optimiser celles qui sont obligatoires (Changer de fournisseur électricité, assurance etc…)

Pour cela il existe une plateforme qui fait toute les démarches à votre place et gratuitement.

Elle s’appelle Origame et c’est la meilleur que je connaisse.

Pour la tester la plateforme c’est par ici .

ça ne vous engage en rien de créer un compte et de voir les économies potentielles

Car c’est une erreur que je vois très régulièrement en coaching.

On ne prend pas le temps de faire cette exercice qui est pourtant simple et permet d’économiser des milliers d’euros par an.

Il faut juste se lancer et s’y mettre et ensuite les économies sont faites pour la vie.

Pour vous motiver à faire cette exercice qui ne paraît pas très fun, j’ai rédiger un article anti procrastination ici.

Je vous explique avec des chiffres simples comment le fait de prendre du temps pour faire ces démarches vous fait gagner des centaines d’euros.

Et surtout la méthode que j’explique vous fait réaliser que c’est un investissement en temps TRES rentable par rapport au salaire que l’on reçoit…

#2 La gestion de budget est tabou dans le couple

C’est une erreur fréquente mais un problème délicat à régler.

Car l’argent est tabou et peut être source de dispute dans un couple.

gestion de budget

Mais c’est primoridal dans un couple de pouvoir parler d’argent librement.

Et surtout de communiquer sur l’argent

Communiquer sur la gestion du budget familial et les projets financiers de la famille.

De discuter et de fixer des objectifs communs d’épargne et de gestion de budget

Si Monsieur passe son temps à acheter des truc sur internet quand Madame se prive pour épargner il est évident qu’il y ait des tensions .

Ou si Madame utilise l’argent du compte familial pour des dépenses personnelles ça peut agacer Monsieur.

Il est donc important d’être sur la même longueur d’onde sur le budget familial.

Et de distinguer les dépenses personnelles sur des comptes personnels et d’utiliser le compte commun pour les dépenses du budget familial.

Vous pouvez télécharger mon tableau de gestion de budget familial gratuit ici

#3 Vous laissez traîner les grosses dépenses.

Attention, je ne vous dit pas de dépenser tout rapidement si vous n’en avez pas les moyens!

C’est vraiment dans le cas où :

  • Vous avez une épargne de précaution constitué
  • Vous avez identifié une grosses dépenses obligatoire (Réparation de voiture, Travaux, Changement électroménager etc…)

Quand ces deux conditions sont réunis ne trainez pas pour engager ces dépenses là.

Car si elles sont obligatoires vous devrez les faire tôt ou tard.

En laissant trainer ces grosses dépenses, vous prenez le risque de cumuler l’obligation de faire ces grosses dépenses (le frigo qui tombe en rade par exemple) avec un autre gros imprévus (la voiture à changer!)

Cet autre imprévu qui vous mettra dans le rouge.

Donc si (et seulement si) vous avez déjà une épargne de précaution (3 fois le montant de votre salaire), ne laissez pas traîner les grosses dépenses .

Dès qu’elles sont identifiés, faites les.

Au moins c’est fait et vous pouvez épargner dès maintenant pour d’autres projets qui vous tiennent à coeur.

Si vous souhaitez creuser le sujet, j’en ai fait un article spécifique ici

#4 Vous ne mensualisez pas toutes vos dépenses

Toujours dans le thème des charges fixes, c’est une erreur très courante qui causent plus d’imprévus que vous ne devraient avoir.

En effet, si vous avez certaines dépenses obligatoires non mensualisées tel que :

  • La taxe Foncière en Octobre
  • La taxe d’habitation en Novembre
  • Le paiement de l’assurance pour l’année en Janvier
  • Les activités pour les enfants à payer en une fois en Septembre

Vous vous retrouvez quasiment tous les mois avec une grosse dépense « imprévu ».

gestion de budget

Je met imprévu entre guillement car ce ne sont pas des vrais imprévus.

Ce sont des dépenses obligatoires, connues à l’avance mais non anticipées

Et ces dépenses sont largement anticipable sur la gestion de votre budget annuel en général.

Prenez le temps de balayer vos charges fixes et de vous assurer qu’il n’y aucune dépenses qui est payé à l’échéance (et donc annuellement)

Pour cela regardez vos relevés de compte sur une année entière et à chaque grosse dépense, relevez la et voyez si il y a possibilité de la mensualiser.

Le fait de tout mensualiser vous permettra de lisser toutes ces dépenses obligatoires.

Et surtout d’avoir une vision beaucoup plus précise sur la gestion de votre budget mensuel.

Et vous verrez que vous aurez beaucoup moins « d’imprévus » dans l’année qui vous mette dans le rouge sur un mois donné.

#5 La pire pour votre gestion de budget : Vous utilisez des cartes à débit différé

C’est la PIRE erreur pour avoir une gestion de budget zen.

gestion de budget

Et c’est malheureusement trop largement utilisé principalement dans les pays anglophones.

Heureusement en France, nous sommes moins concernés mais il y a quand même beaucoup de gens qui en utilise.

Car en utilisant des cartes à débit différé vous n’avez aucune vision sur la gestion de votre budget du mois en question.

Vous dépensez avec de l’argent que vous n’avez pas encore.

C’est à dire qu’à peine le salaire reçu pour le mois M, vous avez toutes les dépenses du mois M-1 qui tombent.

Quoi de pire pour être angoissé par ses finances?

Vous vivez avec un mois de dettes en permanence avec une carte à début différé.

Si vous utilisez une carte à débit différé, la première chose à faire est de demander à votre banque de changer pour une carte à débit immédiat.

Et de faire tous vos achats avec cette nouvelle carte.

A moins que…

La carte à débit différé peut être utilisé pertinemment uniquement si :

Vous l’utilisez pour les frais de travail et que ces frais sont remboursés sur votre fiche de paye ou directement sur votre compte.

Si le remboursement ne vient pas sur votre compte, je vous conseille de vous créer un autre compte courant.

Ainsi, vous pourrez distinguer les dépenses professionnelles et ne pas compliquer la gestion de votre budget personnel ou familial

Vous aurez donc une vision plus claire sur vos dépenses perso et pro.

Par exemple, vous pouvez ouvrir un compte en ligne pour séparer ce nouveau compte pro et profiter d’une prime de parrainage.

Si vous souhaitez ouvrir un compte en ligne et profiter d’une prime de parrainage(allant de 80€ à 130€) je vous explique comment faire pas à pas ici.

#6 Vous n’avez pas d’objectifs financiers clairs et chiffrés

Si vous n’avez pas d’objectifs clairs ou de projet dans votre tête il est compliqué de gérer un budget de manière rigoureuse.

Car vous n’avez pas de but, pas d’objectif.

En revanche si dès maintenant vous vous dites :

  • Dans 6 mois je veux m’acheter une voiture qui coûte 5000€
  • Dans 2 ans je veux m’acheter ma résidence principale . J’ai besoin de 15 000€ d’apport.
  • Je veux me payer un voyage aux Maldives de 3 semaines. ça me coutera 3000€

Vous aurez forcément plus l’envie de gérer votre budget car vous avez des objectifs financiers concrets.

A la fois car ils sont chiffrés.

Mais également car vous précisez un délai.

C’est même un tremplin pour réaliser vos rêves.

J’explique en détail la méthode de Tim feriss pour « Comment réaliser ses chronorêves » avec la gestion de budget.

Je l’ai appliqué moi même pour réaliser mon rêve de Voyage en Amérique du sud pendant 9 mois.

J’en ai profiter pour apprendre la gestion de budget en voyage 🙂

Pour démarrer, vous pouvez commencer par télécharger mon tableau de gestion de budget gratuit

gestion de budget

#7 Vous n’avez pas d’épargne de précaution

L’épargne de précaution, c’est ce petit magot qui vous permet de dormir sereinement et de faire face en cas d’imprévus.

Généralement il est recommandé d’avoir un minimum de 3 mois de salaire placé sur un livret bancaire.

Pour que l’épargne soit disponible rapidement et soit garanti.

Certain d’entre vous pourront penser :

« Ok mais je n’y arrive pas à la constituer »

Dans ce cas là, ce doit être votre objectif numéro 1.

Il faudra gérer votre budget en intégrant une épargne mensuelle dans vos charges fixes qui permettra de constituer une épargne de précaution le plus tôt possible.

Une autre erreur courante est de vouloir utiliser cette épargne de précaution pour solder ses dettes plus rapidement.

C’est peut être pertinent si vous utilisez seulement une partie de cette épargne.

Mais si vous consommez l’intégralité de votre épargne pour solder un crédit conso.

Et que au premier imprévu , vous refaites un crédit conso cela n’a pas d’intérêt.

Car vous repartirez dans un nouveau cercle vicieux.

Faites donc toujours en sorte d’avoir cette épargne de précaution bien au chaud

Et de ne l’utilisez que pour vos imprévus de la vie courante.

Une fois qu’elle est constitué vous pouvez opter pour solder vos crédit ou faire des placements financiers (Bourse, assurance vie, Immobilier etc…)

#Erreur Bonus Vous utilisez les mauvaises applis de gestion de budget

C’est le problème principal des applis de gestion de budget les plus connus.

Elles permettent de constater les dégâts sur les dépenses du mois qui vient de s’écouler.

Alors que le plus important dans la gestion de budget, c’est de maitriser ses dépenses et donc son budget.

Pour cela, il faut une appli qui permet de budgétiser, de prévoir ses dépenses en début de mois pour les suivre.

Certaines applis le permettent mais les plus connus de ne le permettent pas.

Et la plupart de ces applis de gestion de budget qui le permettent ne propose pas de synchroniser vos comptes en banques.

Ou alors elles sont payantes.

A ma connaissance, une seule appli de gestion de budget gratuite existe à ce jour pour synchroniser vos comptes et prévoir vos budgets en début de mois et les suivre.

Je reste mystérieux sur le nom de cette appli car elle est au cœur de ma méthode de gestion de budget lors des coachings budgétaires

J’espère que cet article aura pu vous faire prendre conscience de certaines erreurs que vous faites (ou pas) et vous aura donner des pistes pour perfectionner votre gestion de budget.

Si vous souhaitez échanger avec moi sur votre situation personnelle, vous pouvez échanger pendant un RDV gratuit e 15 Minutes.

Pour avoir encore plus de contenu gratuit, vous pouvez écouter le podcast Mon Budget Zen disponible sur toutes les plateformes de streaming ici

Katia Finances Club : La solution pour transformer ton mindset financier?

Katia, créatrice du site et projet Katia Finances m’a fait une confession.

Elle souhaite transformer la vie de 1000 femmes en 2021.

Elle m’a dit aussi dit être convaincu que pour reprendre le contrôle sur ses finances personnelles, il faut avant tout changer de mindset financier.

C’est pour cette raison qu’elle a crée le Katia Finances Club.

C’est un abonnement permettant de transformer son mindset financier avec du contenu mensuel de très haute qualité.

Si tu veux en savoir plus, je t’invite à découvrir le programme du membership ici

Si je dois le résumer en 3 points il y a :

  • Une masterclass avec un(e) expert(e) dans son domaine (psychologue, coach, investisseur…) sur une thématique choisie par les abonnés. 
  • Un WORKSHOP avec Katia Finances pour travailler en intelligence collective sur une thématique précise et transformatrice 
  • Des “Mindset Buddies” – des groupes d’entraide et de soutien entre les membres pour s’engager et avancer avec l’énergie mutuelle. Vos Buddies sont là pour échanger sur divers sujets en lien avec les finances. 

Avant de pouvoir vous en parler et en faire un article, j’ai souhaité avant tout l’interviewer.

Qu’elle nous explique pourquoi ce membership?

En quoi consiste t-il?

Qu’est ce que pense Katia finances de l’éducation financière en France?

Plutôt que de réaliser des accompagnements personnalisés, Katia finances fait le pari de réaliser un membership pour transformer le mindset des femmes sur les finances personnelle.

Je vous laisse découvrir tout ça dans le podcast ci dessous

Ci dessous un extrait de l’épisode avec Katia finances en retranscription

Thomas – Qu’est-ce que tu penses de l’éducation financière aujourd’hui en France ?

Qu’est-ce que tu ressens ou quel est ton opinion là-dessus ?

Katia – Je pense que malheureusement, elle est inexistante.

On n’a pas de cours à l’université ou à l’école qui vont t’aider sur les questions basiques.

Je ne parle pas d’investissements, mais comment calculer le coût de ton crédit.

Comment faire des crédits, comment négocier ton salaire, comment savoir lire les documents qui t’expliquent les chiffres.

C’est inexistant.

Les gens qui ont hâte d’étudier, qui vont chercher l’information et je vois ça dans ma communauté, qui vont se tourner vers les livres, il n’y a pas grand-chose.

Tu ne peux pas faire avec.

Tu ne vas pas apprendre ça en famille et c’est un vrai problème.

Thomas – Je partage ce que tu dis.

C’est un sujet que je développe sur le reste de mes podcasts, mes articles.

Il y a un vrai problème d’éducation financière en France et c’est une des raisons pour laquelle je parle de finances personnelles.

Tu as senti par exemple en Biélorussie que l’éducation financière est plus poussée ?

Katia Finances – Oui. Quasiment toutes les connaissances que j’ai sur le sujet ne viennent pas des pays francophones.

Ce que j’ai appris, je l’ai appris soit dans les pays russophones, soit dans les pays anglophones.

Tu as les cours, les livres, les communautés d’intérêt, les clubs, les communautés d’investisseurs, tu as beaucoup de choses.

Je vais te donner un exemple, quand j’ai commencé à investir, je n’ai trouvé nulle part des informations ou des gens avec lesquels je peux discuter.

Or le fait de discuter, ça t’enrichit déjà.

À l’époque, je me suis tournée vers toutes mes connaissances à l’étranger et en France, je ne trouvais rien.

C’est plus développé.

Thomas – Ok. Aujourd’hui, quelles solutions tu verrais pour remédier à ce manque d’éducation financière ?

Katia – Si je peux rêver grand et je vais te dévoiler mon plan d’attaque pour les années à venir.

Au bout d’un moment, on va discuter d’introduction de cours d’instruction financière dans le parcours scolaire.

Je sais que ça existait dans les années 60-70, mais c’étaient plus des cours pour les gens qui étaient pauvres.

Comment tenir le budget du foyer, or je veux plus un cours qui va expliquer à la jeunesse comment on traite le sujet de l’argent, mais c’est pour plus tard.

Aujourd’hui, ma stratégie, c’est d’attaquer l’éducation financière des femmes.

Parce que ça a été prouvé dans les pays en développement, les femmes, ce sont des sources de partage de connaissances.

Je sais que si je commence et que je développe l’éducation financière des femmes, ça va se propager dans les familles, dans les entourages.

Parce que la plupart du temps, ce sont les femmes qui tiennent le budget familial. En ayant ces connaissances, elles vont les partager avec leurs enfants.

Si je change la vie d’une seule femme, potentiellement, je change la vie de deux ou trois personnes.

Thomas – Tu auras un impact plus important.

Katia – Ma stratégie en toute transparence, c’est de frapper fort sur les femmes.

Parce que je sais que ça va se partager et se propager autour, mais à une échelle plus globale, à l’échelle des pays, il faut discuter des cours à l’université, à l’école, etc.

Thomas – Je comprends. Je partage à 100 % l’idée que sur le long terme, ça puisse être réintroduit dans le système scolaire, ça serait bien pour tout le monde.

Tu vises les femmes pour mieux diffuser ça au sein du foyer familial.

Parce que statistiquement, les femmes ont plus tendance à partager leurs connaissances et à diffuser ça au sein du foyer.

Est-ce que tu as un programme ou quelque chose qui va permettre de remédier à ce manque d’éducation financière ?

Katia – Tout à fait. Au début, j’ai commencé avec des coachings.

Petit à petit, j’ai accompagné des groupes.

Aujourd’hui, j’ai un programme d’accompagnement en ligne qui s’appelle « Personnel finance Pro ».

C’est un programme de trois mois, on va dans les détails de l’éducation financière, mais comme j’ai envie de toucher plus, je vais donner plus.

J’ai ce chiffre en tête, je veux changer la vie de 1 000 femmes.

Qu’est-ce que je compte faire pour y arriver ?

Je lance un programme d’abonnement qui va être destiné aux femmes, qui va changer leur manière de voir l’argent.

On va travailler sur le mindset, l’état d’esprit financier et autour de l’éducation financière.

C’est un programme d’accompagnement qui va être accessible à plus de femmes.

Thomas – D’accord. Dans ce programme d’accompagnement, qu’est-ce qui est proposé ? Tu parles de quoi ? Comment, c’est structuré ?

Katia – Tu as l’abonnement au mois à un prix accessible et dans cet abonnement, tu as une masterclass par mois avec un expert dans son domaine.

Par exemple, je vais inviter un psychologue pour gérer les émotions pour les acheteurs émotionnels, ceux qui ont peur du manque.

Ou je vais inviter un investisseur qui va nous parler de comment investir.

Ou je peux inviter un thérapeute qui va nous parler de comment parler d’argent avec son conjoint.

On une masterclass avec une thématique précise où on apprend.

La deuxième chose qu’il vont avoir, c’est le workshop avec moi.

Ça va être des exercices sur lesquels on va travailler sur notre état d’esprit.

Je vais introduire les thématiques, on travaille, on fait quelque chose en intelligence collective et on traite ces problématiques dans les groupes.

J’ai l’habitude de faire le workshop et c’est quelque chose qui va permettre d’enrichir les connaissances.

Le troisième pilier, la troisième chose qu’il vont avoir, ce groupe d’entraide et de soutien que l’on appelle le mindset buddy ou menu buddy,

C’est un système de parrainage des membres.

On va les diviser dans des groupes de quatre personnes où elles vont se voir souvent.

Tous les deux mois et elles vont discuter de leurs préoccupations, des sujets tabous.

Elles vont retrouver ce socle de copines avec lesquelles elles pourront discuter.

Ce sont les trois piliers et autour, on a une communauté.

Elles vont avoir accès à cette communauté, elles vont pouvoir échanger avec les autres femmes, avoir les ressources mises en ligne.

Si tu rejoins ce programme d’accompagnement dix mois plus tard, tu auras tous les recording de toutes les masterclass et des workshops que l’on a fait dans le passé.

ça va être hyper riche au niveau de l’information.

Je souhaite aller encore plus loin.

En ce moment, je suis en train de négocier des offres spéciales pour les membres qui vont être exclusives, qu’elles ne vont trouver nulle part ailleurs.

Mon but avec cette communauté, c’est de créer une famille d’échange où elles vont se sentir à l’aise, en sécurité pour pouvoir apprendre, développer leur éducation financière.

Pour lever les freins, les blocages sur les finances, parler des tabous.

J’ai beaucoup de femmes qui m’ont dit, je ne crois pas que je vais être riche un jour.

Je ne crois pas que je vais gagner plus, je ne sais pas comment négocier mon salaire, comment parler argent avec mon conjoint.

Elles vont apprendre tout ça, ça s’apprend et avoir cette communauté de copines, on n’est pas seule, on peut discuter avec les autres.

C’est ça mon rêve, mon souhait, mon but que je suis en train de lancer.

Thomas – C’est une belle exclusivité, merci Katia pour le partage.

Katia – Oui, d’ailleurs, les gens qui vont écouter ce podcast vont être les premiers à apprendre ça, car je ne l’ai pas encore annoncé même à ma propre communauté.

Thomas – Pour creuser plus sur cet abonnement que tu proposes, quand tu parles des petits groupes avec divers thèmes, comment ça sera organisé ?

Ça sera un groupe WhatsApp sur lequel elles échangeront ?

Ça sera des réunions Zoom ?

Comment elles vont pouvoir échanger sur ces sujets ?

Katia finances – Tu vois la notion de mastermind, ça va être pareil, mais en petits groupes.

Le mastermind, c’est quoi ?

Ce sont des mini-communautés, on va les séparer en groupes de 3, 4, 5 personnes maximum où elles vont se réunir toutes les deux semaines et ça va être en lien Zoom.

Elles vont faire un appel entre eux et parler des problématiques.

Quand je parle des problématiques, tous les programmes d’abonnement sont basés sur les bases des finances personnelles.

Les bases des finances personnelles, c’est quoi ?

On parle des revenus, d’épargne, des dettes, des dépenses et de l’état d’esprit.

Il y a cinq sujets principaux et le groupe est construit en fonction du sujet un peu chaud en ce moment.

Si pour toi, c’est plus important de parler d’endettement, ça va être le groupe qui touche plus l’endettement.

Quelqu’un d’autre veut aller vers l’investissement, on va faire le groupe d’investissement.

Ce sont des bandes de copines, de trois, quatre personnes maximums, qui vont réunir, discuter.

Il y a une manière d’aborder les sujets, c’est cadré évidemment, ils vont discuter de leurs blocages, partager leurs réussites, parler de leur problématique et ils vont les traiter.

Il y en a une qui introduit les problématiques et les autres essayent de voir les solutions et de discuter d’où vient le blocage.

Comment tu peux faire autrement, qu’est-ce que tu as appris dans cette situation, etc.

C’est quelque chose qui permet de se booster et de sortir de sa zone de confort tout en étant dans des groupes en lesquels tu as confiance, au sein desquels tu connais les gens, etc.

Ça change ta manière d’être et de voir les situations.

C’est compliqué à imaginer, mais tout est cadré, c’est une manière de faire que j’ai déjà utilisé avec mes coachés et mes groupes d’accompagnement qui marche hyper bien.

Il faut essayer pour voir sa valeur.

Thomas – C’est super intéressant.

C’est complet et comme tu dis, ça rassure de pouvoir sélectionner sa thématique.

Cela permet de pouvoir échanger avec des gens qui rencontrent les mêmes problématiques et le côté entraide, c’est super.

Ça pourra aider les gens qui se sentent concernés par telle problématique précise comme l’épargne ou l’endettement et ça peut être top.

C’est un super projet Katia, merci pour l’exclusivité et le partage et j’espère que ça contribuera au déploiement de l’éducation financière en France.

Je mettrais un lien sous la vidéo si vous êtes intéressé par ce programme.

Pour que vous puissiez en savoir plus et découvrir le programme que nous présente Katia en ce moment.

Est-ce que tu pourrais nous donner des astuces, sur comment faire pour que le fait de parler d’argent ne soit plus un tabou entre amis ou en famille ?

Comme tu as dit, c’était un des problèmes que tu avais relevés quand tu es arrivée en France.

Et avec ton expérience et de la façon dont tu coaches les gens ou ce que tu tournes dans tes formations, quelles astuces tu pourrais nous donner pour enlever ce tabou ?

Katia – Les astuces, on en a plein, ça dépend des niveaux.

Quelqu’un qui est dans l’ignorance totale et qui a des émotions fortes, très négatives, liées à ce sujet.

Quelqu’un d’autre qui est plus à l’aise, etc.

D’une manière générale, tout commence par l’acceptation d’en parler tout court.

C’est comme avec la sexualité.

À l’époque, on ne parlait pas de sa vie sexuelle, c’était tabou, tabou, tabou, même entre copines.

Après, on a commencé à dire que c’est normal d’apprendre, de parler des contraceptions, comment on peut faire différemment, si on a des problèmes en couple, on peut en parler, etc.

Dès que le sujet est discuté à plus grande échelle, tu te dis que c’est normal, ça devient une normalité.

[Fin de la retranscription]

Si vous souhaitez écouter l’épisode de podcast en entier c’est par ici

Pour découvrir un détail le Katia finances club c’est par ici