7b98f7cd572dd63338286908f7478751962431eb4f0c450a6c4041cde46d4839

Avez vous déjà entendu parler de coaching en immobilier?

Florian et Romain, créateur du site Mentor Immo ont pu partager les principes du mentorat et du coaching en immobilier et comment se déroule un accompagnement avec eux.

Quelque soit votre stratégie en immobilier.

Que ce soit pour un premier projet (investissement locatif ou résidence principal) ou pour enchainer les projet pour devenir libre financièrement leur accompagnement de coaching en immobilier vous permettra d’atteindre vos objectifs.

Dans cet interview, nous parlons également d’immobilier de manière générale.

  • Comment démarrer?
  • Est-ce que démarrer en achetant sa résidence principale est une bonne idée?
  • Comment booster sa rentabilité ?
  • Y a t-il des “raccourcis” pour devenir rentier plus rapidement?

L’expérience des deux créateurs du site est partagé dans cet interview.

Certaines astuces permettraient de faire économiser des milliers d’euros à ceux qui n’osent pas encore se lancer ou qui sont sur le point de se lancer.

Découvrez ce podcast riche en information gratuite

Dans l’épisode nous parlons des ouvrages suivants :

Ci dessous une retranscription d’une partie de l’entretien pour vous mettre l’eau à la bouche 🙂

Thomas – L’autre conseil que j’aimerais avoir de votre part en tant que professionnel, c’est qu’aujourd’hui vous êtes marchands de biens, vous vivez grâce aux plus-values que vous faites sur les biens.

Mais si quelqu’un souhaitait accélérer son chemin vers la liberté financière

Avoir des revenus passifs grâce aux revenus locatifs, quelle est selon vous, la meilleure stratégie à appliquer pour l’accélérer avec l’immobilier ?

Romain – En immobilier, dès que vous allez chercher de la rentabilité, ça va être simple.

Ce qui va être rentable et facile, ça va être de faire de la courte durée ou collocation meublée.

C’est ce qui est le plus rentable à l’instant T.

Thomas – Colocation et courte durée, ce sont les deux niches les plus rentables ?

Florian – Ouais, en location, on peut doper la rentabilité d’un appartement par exemple en le découpant et en louant la chambre. En le louant à la nuitée, c’est pareil.

Thomas – C’est plus chronophage en termes d’investissement personnel non ?

Florian – Tout dépend. Si derrière, tu délègues une bonne partie, pas forcément.

Thomas – Le fait de déléguer, ça n’impacte pas ton rendement et ça ne fait pas revenir sur un rendement similaire à une longue durée ?

Florian – Tout dépend comment tu t’y prends.

Il y a des moyens pour déléguer, sans dépenser des mille et des cent dans une conciergerie ou dans des logiciels.

Avec deux, trois messages par ci, par-là, tu peux automatiser une bonne partie.

Pour la courte durée, tu as des boîtes à clés.

Il y a plein de choses à mettre en place qui te permettent de gagner du temps et de l’argent.

Romain – Tout le monde peut le faire, mais il faut les méthodes pour le faire, le processus pour aller plus vite.

Il y a certaines erreurs qu’on aurait évitées, si on s’était mieux entourés dès le début.

Si je devais recommencer de zéro, c’est ce que je ferais.

Thomas – Vous avez créé ce projet il y a un an, c’est ça ?

Florian – Ouais, à peu près un an.

Thomas – Comment s’est passée votre rencontre et la naissance du projet ?

Vous vous connaissiez depuis longtemps ou vous vous êtes rencontrés grâce à votre passion sur l’immobilier ?

Florian – On se connaissait d’avant, on était au collège ensemble.

On s’est suivis sur Facebook et sur Instagram depuis toujours, mais on s’était perdu de vue parce que chacun a fait sa carrière.

Et le fait que j’étais dans l’immobilier et qu’il était dans l’immobilier, on s’est dit, pourquoi ne pas faire quelque chose ensemble.

On a tous les deux eu envie de transmettre et d’aider les gens et on est parti sur le mentorat et le coaching immobilier et la création de Mentor Immo.

Romain – La transmission est venue naturellement.

On s’est rendu-compte que dès que vous faites quelque chose qui vous apporte des résultats, les gens ont de l’intérêt pour vous et cherchent à savoir ce que vous avez fait.

Quand tu commences à faire un peu d’argent, tu commences à être épanoui.

Ça se voit, ça finit par se savoir et les gens viennent te poser des questions.

On s’est dit, ça serait cool de pouvoir se réunir sur ce projet en commun.

Thomas – Vous consacrez combien de temps en proportionnellement entre Mentor immo et votre boulot de marchands de biens.

C’est quoi la proportion ? Comment vous vous organisez ?

Romain – Moitié- moitié.

Florian – Sur la partie « marchands de biens », on est trois, on se divise les tâches.

Sur la partie Mentorat Immobilier on, est deux, Romain est plus sur la partie informatique et moi, je suis sur d’autres parties.

Romain – On s’occupe de nos clients le soir.

Tous les masterminds, les lives, les cours sont à partir de 17 h 30, mais notre activité principale, nous, c’est d’être marchands.

On se dirige vers de la promotion aussi. On n’en n’a pas encore fait.

Thomas – C’est quoi, que vous appelez « la promotion » ?

Romain – La promotion, c’est soit de la construction, tu vends sur plans quelque chose qui n’existe pas.

Tu trouves un terrain, tu décides de construire un bâtiment avec x logements dedans.

À partir du moment où tu vas en vendre un certain pourcentage, les travaux pourront démarrer.

C’est un souhait pour nous de faire du marchand, quelques activités de promotions et le mentorat immobilier

On ne fait pas ça pour le business.

Nous souhaitons des gens de qualité avec qui on se comprend.

On n’est pas nés avec une cuillère en argent dans la bouche.

Je suis fils de paysan, je viens d’une famille modeste, ça a été très dur, mais c’est bénéfique pour la suite.

Si vous partez de zéro et que votre situation vous freine pour passer à l’action, je dirais que la difficulté, va vous renforcer dans vos futurs projets.

Thomas – Je vois ce que tu veux dire sur la mentalité, quand tu n’es pas né avec une cuillère en argent dans la bouche.

Tu as plus tendance à aller chercher les choses à te motiver et à te donner et tu n’attends pas qu’elles soient servies sur un plateau.

Ce n’est pas parce qu’on a une situation pas favorable au début, qu’on ne peut pas y arriver, au contraire.

Florian – Tu n’as pas le choix.

Tu vas te dire, si je veux arriver à ce niveau, il faut que je me bouge, que je passe à l’action.

Tu vas mettre les choses en place, qui vont faire que dans dix, quinze, vingt ans, voire même avant, tu auras réussi à atteindre tes objectifs.

Une personne qui a déjà tout, elle végète à un niveau qui n’est pas intéressant.

Romain – L’immobilier, c’est un pilier.

Même si vous avez des activités, une entreprise qui marche très bien, vous serez forcément obligé de passer par l’immobilier pour de défiscaliser, construire l’avenir et c’est plus sûr.

Thomas – Même pour placer de l’argent, pour diversifier.

Romain – Ouais, c’est bien pour tout, commencer de zéro sans mettre le moindre centime.

Je suis rentré en France en 2015 il y a cinq ans.

Je gagnais bien ma vie en Australie, mais j’ai tout dépensé dans le voyage et je suis parti de zéro. Comme quoi, on peut le faire.

Si moi, je l’ai fait, vous pouvez le faire, c’est ouvert à tous.

Thomas – Aujourd’hui, en tant que marchands de bien, combien d’opérations immobilières vous faites par an ?

Romain – Trois, quatre opérations, mais ce sont des grosses.

Ce sont des opérations avec des bâtiments qu’on va diviser en sept à onze lots, le max qu’on ait fait.

Quand je parle de lots, ce sont des appartements. Ce sont trois immeubles qu’on va découper en 5 à 10 lots.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du podcast sur Mon Budget Zen Podcast

Pour retrouver Florian et Romain, vous pouvez :

Allez voir leur site internet

Prendre un RDV de coaching immobilier gratuit de 45 minutes pour échanger sur vos projets immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact Us