Étiquette : économies

10 astuces pour faire des économies d’électricité de manière écologique

Cet article a été rédigé par le site Hello Watt et reprend les grandes idées du guide sur les économies d’électricité que j’ai rédigé il y a quelques temps ici.

Il existe de nombreux moyens pour faire des économies d’électricité de façon éco- responsable tout au long de l’année.

Que ce soit via l’installation de certains équipements, la maîtrise de sa consommation électrique ou encore les petits gestes du quotidien.

Voici une petite sélection des astuces les plus efficaces.


Opter pour l’autoconsommation solaire


Si vous souhaitez baisser le montant de vos factures d’électricité tout en réduisant votre impact sur l’environnement, le meilleur moyen est d’installer des panneaux solaires.

En effet, cela vous permettra de produire votre propre électricité d’origine renouvelable et ainsi
ne plus dépendre entièrement d’un fournisseur d’énergie.

L’autoconsommation solaire est aujourd’hui accessible à tous et se rentabilise en une dizaine d’années.

Bien choisir son fournisseur d’électricité et faire des économies d’électricité

Vous n’êtes pas encore prêt à investir dans une installation solaire ?

Pas de problème !

Il est possible de soutenir le développement des énergies renouvelables par le simple choix d’une offre d’électricité verte.

Pour trouver rapidement, le mieux est d’utiliser un comparateur de fournisseur d’électricité.

Certains fournisseurs comme Planète Oui proposent des offres vertes à des prix très intéressants, alors n’hésitez pas !

Utiliser les fonctions “éco” de ses appareils électroménagers

Cela peut paraître évident, mais beaucoup oublient que des fonctions écologiques sont désormais intégrées à de nombreux appareils.

Sachant que l’électroménager représente une grosse partie de la facture d’électricité moyenne d’un foyer, il est important de limiter au maximum les dépenses pour le bien de son porte-monnaie et de l’environnement.

Les modes “éco” de votre lave-linge ou votre lave-vaisselle sont là pour ça.

Entretenir votre réfrigérateur et congélateur

Du fait qu’ils nécessitent de fonctionner en permanence, la consommation d’électricité des appareils de froid est particulièrement élevée.

Outre le fait de choisir des modèles économes en énergie, la principale manière de moins consommer est de correctement les entretenir.

Veillez donc à dégivrer régulièrement votre réfrigérateur et congélateur.

Et éviter les ouvertures à répétition et si possible les placer dans une pièce non chauffée.

Eteindre ses appareils électriques en pour faire des économies d’électricité

C’est bien connu, les appareils électriques en veille consomment de l’énergie !

Il est donc important d’avoir systématiquement le réflexe de les éteindre après chaque utilisation.

Pour éviter les oublis et vous faciliter la tâche, les multiprises avec interrupteur peuvent s’avérer très pratiques.

Vous n’aurez ainsi qu’à appuyer sur un bouton pour éteindre l’ensemble des appareils branchés pour faire des économies en électricité.


Chauffage électrique : ne pas en abuser


Selon l’ADEME, le chauffage électrique représente en moyenne 60% des dépenses en
électricité d’un foyer.

Si votre logement est chauffé à l’électrique, c’est donc le premier aspect à prendre en compte dans votre démarche éco-responsable.

La principale règle à appliquer est bien évidemment de ne pas trop chauffer vos pièces.

Mais aussi de veiller à la bonne isolation de votre logement afin d’éviter les pertes thermiques.


S’aider de la domotique pour faire des économies d’électricité


Grâce aux nouvelles technologies, il est aujourd’hui possible de diminuer sa consommation
énergétique sans gros effort.

Les thermostats connectés permettent par exemple de réguler automatiquement la température de vos pièces et ainsi économiser sur le chauffage.

Au niveau de l’éclairage, des équipements connectés comme les capteurs de présence peuvent aussi être utiles pour éviter les oublis.


Profiter de la lumière naturelle pour éclairer vos pièces


La lumière du soleil est gratuite et disponible tous les jours de l’année, alors pourquoi ne pas
en profiter au maximum ?

Si possible, vous pouvez par exemple aménager votre intérieur enchoisissant des couleurs claires pour vos murs et avec une disposition astucieuse de vos meubles.

Une exposition optimale de vos pièces au soleil vous permettra de faire des économies sur l’éclairage, et même parfois le chauffage.


Adopter les bons gestes en cuisine


Plusieurs petites astuces existent pour faire des économies d’électricité lorsque vous
cuisinez.

Parmi elles, il y a notamment le fait de couvrir les casseroles avec un couvercle pour réduire le temps de cuisson.

Utiliser la chaleur tournante de votre four ou encore éteindre les plaques électriques quelques minutes avant la fin de la cuisson.

Privilégiez également les plaques à induction, qui sont les moins énergivores.


Suivre sa consommation d’électricité


Pour vérifier que vos gestes éco-responsables ont un réel impact sur vos factures d’électricité, il est important de suivre régulièrement votre consommation.

Avec les nouveaux compteurs communicants Linky, cela est désormais très facile puisqu’il suffit d’utiliser une
application smartphone ou un espace client en ligne.

Sinon, vous pouvez aussi tout simplement analyser l’évolution de vos factures mensuelles.

Comment réduire ses charges fixes? LA méthode anti procrastination!

Vous avez trouvé une meilleure offre chez la concurrence pour réduire vos charges fixes?

Mais vous ne le faîtes pas à cause de votre amour pour la procrastination?

J’ai une façon de penser que j’aimerais vous partager pour vous motiver.

Comme je l’aborde souvent dans mes articles, un des piliers pour reprendre le contrôle sur vos finances est la réduction une à une de vos charges fixes. J’en parle notamment dans « Définir ses charges fixes » et « Economiser avec la concurrence« .

En prendre conscience est une chose.

Faire les démarches pour réduire ces charges est une autre histoire.

En effet, pour réduire sa facture électrique, changer de fournisseur internet ou d’assurance c’est chi****. C’est du temps, c’est des papiers, des coups de fils aux horaires de bureau.

On a toujours la flemme, pas le temps pas la motivation etc…. Toutes les excuses sont bonnes et je suis le premier à en trouver aussi.

Donc la solution facile c’est la procrastination. On reporte tout au lendemain et on verra bien le jour où on se motive.

Beaucoup de gens ont pu trouver la motivation pendant le confinement. Mais maintenant la vie reprend son cours donc on a d’autant plus de raison à ne pas se motiver à le faire.

J’ai trouvé une méthode anti procrastination pour se motiver à réduire ses charges fixes.

réduire charges fixes

C’est plus une façon de raisonner qu’une méthode.

Mais elle permet clairement de vous motiver à faire les démarches vous permettant de réduire vos charges fixes.

On peut détailler ce raisonnement avec 3 question à se poser :

  1. Quel est l’économie potentiel sur cette charge fixe?
  2. Quel est votre salaire horaire à votre travail ?
  3. Combien de temps vous estimez passer à faire cette démarche pour réduire cette charge fixe ?


Voici un exemple chiffré :


Jean paye 80€ d’électricité par mois.

Après comparaison avec le comparateur de UFC que choisir , Jean a trouvé un fournisseur qui lui propose 60€ / mois.

Il a conscience de cette économie mensuelle mais comme souvent il ne fait pas la démarche par flemme.

En reprenant les 3 points ci dessous , voici comment on va pouvoir raisonner pour convaincre Jean à ne plus procrastiner pour réduire cette charge fixe.

#1 Economie potentielle pour réduire cette charge fixe?

D’après le comparateur c’est donc 20€/mois

Donc 20€*12 => 240€

Jean peut avoir une économie annuelle de 240€ /an sur sa facture électrique.

# 2 Quel est son salaire horaire au travail?

Pour notre exemple, nous imaginons que Jean gagne le salaire médian français soit 1700€/mois soit environ 11€/h net.

#3 Temps estimé pour faire la démarche?

En estimant le temps pour effectuer les recherches des offres concurrentes, la lettre de résiliation, la contractualisation du nouveau contrat etc… on peut estimer à 3h le temps total passé à faire cette démarche de changement de fournisseur.

Donc si on raisonne avec son salaire horaire au travail, le temps qu’il passe à faire cette démarche représente une équivalence de 33€ (3*11€/h) qu’il pourrait gagner à son travail.

Et l’économie annuelle étant de 240€/ an.

Le gain net de Jean est de 240 -33 => 207€ si on considère le temps qu’il a passé à faire les démarches à être rémunéré comme il l’est à son travail.

En Conclusion – Plus d’excuses pour ne pas réduire vos charges fixes.

Car en raisonnant ainsi, vous chiffrez clairement le temps passé à faire votre démarche avec le salaire horaire de votre travail actuel.

La différence étant que votre travail actuel vous oblige à faire 35 heure par semaine pour le même salaire.

Alors qu’une fois que vous avez fait cette démarche vous n’avez plus rien à gérer.

Vous pourrez tranquillement regarder sur votre tableau de gestion de budget votre total de charges fixes diminuer et donc voir votre reste à vivre augmenter.

Cette économie pourra être utiliser soit pour :

  • De l’épargne supplémentaire
  • Une dépense plaisir qui vous tient beaucoup plus à cœur que votre facture électrique.

Imaginez que vous faites ces démarches pour toutes les économies possibles sur toutes vos charges fixes.

Ce seront des centaines d’euros par mois d’économisés.

Et des milliers d’euros par an.

Pour seulement quelques heures de démarches à faire.

En pensant que le temps passé à les faire correspond à moins de 100€ en équivalence de votre salaire horaire pour votre travail actuel

Alors? Convaincu pour passer à l »action et arrêter la procrastination?

Si il vous manque encore de la motivation pour passer à l’action, prenez RDV pour une session de coaching gratuit!

J’arriverai peut être plus à vous motiver avec un échange direct personnalisé 🙂

Réduire son budget alimentation : 11 astuces

Le budget alimentation est une des charges variables les plus importantes sur notre budget mensuel d’où l’importance d’avoir des stratégies pour le réduire au maximum.

Que votre objectif soit de respirer financièrement ou optimiser votre épargne, en appliquant les astuces ci dessous pour pourrez économiser sur votre budget alimentation et vous rapprocher de vos objectifs financiers.

Pour écouter l’épisode de podcast , cliquez ci dessous

#1 Réduire son budget alimentation en faisant une liste de course

Ça peut paraître archaïque ou démodé . Mais faire une liste avant d’aller faire les courses permet de :

  • Gagner du temps lors des courses car on sait ce qu’on vient acheter
  • Eviter d’être tenté d’acheter autre chose que ce qui est prévu en flânant dans les rayons.
  • Se tenir à ce qu’on a écrit sur la liste et ne rien acheter de plus

Car c’est souvent le piège (dans lequel je tombe souvent aussi).

On passe dans tous les rayons juste pour  » voir si on a besoin de quelque chose ». On arrive toujours à se laisser tenter pour acheter cette gourmandise ou ce truc dont on a pas forcément besoin.

Toutes ces choses qui font gonfler la facture.

En multipliant ça par le nombre de fois où on va faire nos courses on se retrouve souvent à exploser le budget alimentation.

Pensez donc à faire une liste de course et de vous y tenir.

Faites l’essai pendant un mois et vous verrez la différence !

#2 Regardez le prix au kilo

On a souvent tendance à regarder le prix affiché sur les étiquettes pour comparer deux produits équivalents.

Mais on n’a pas toujours le réflexe de regarder le poids des deux produits à comparer.

On va souvent prendre le moins cher. Mais en l’achetant avec un prix au kilo plus élevé on se retrouve à payer plus pour moins de quantité.

Donc quand vous avez le choix entre deux produits équivalents et à prix différent, regardez toujours le prix au kilo. Surtout quand vous achetez en grande quantité.

Comparer le prix au kilo plutôt que le prix affiché permet de réduire son budget alimentation
réduire budget alimentation

#3 Bien sélectionner son supermarché

Je sais que les Hard discount sont souvent critiqué pour leur pratique sociale peu flatteuse ou le côté industriel qui ne va pas dans le sens des circuits courts.

Je peux donc comprendre que cette astuce ne retienne pas l’attention de tous.

Mais il faut reconnaître qu’en tant que consommateurs qui cherche à réduire son budget alimentation la différence sur le ticket de caisse est vraiment notable.

Pour des grosses courses pour la semaine j’ai noté des différences de plusieurs dizaines d’euros en passant de Monoprix à Lidl! (entre 20 et 40€ en moyenne par semaine)

Donc sur le mois c’est entre une centaine d’euros qui peuvent être économisés juste en changeant son supermarché.

Si vous êtes sensible à l’écologie et au « mangez sain », sachez que ce n’est pas incompatible avec le Hard Discount.

La plupart possède leurs propres rayons bio maintenant.

Et pour les fruits et légumes par exemple, il vous suffit juste de les prendre de saison et privilégier ceux qui sont cultivés en France.

Ainsi vous favorisez indirectement les circuits courts même avec une grande enseigne de Hard Discount.

Ce ne sera jamais aussi bien que d’acheter directement chez le producteur local c’est certain.

Mais si vous souhaitez allier économies et éco responsabilité ça peut être une solution.

#4 : Payer une partie de vos courses avec une carte ticket restaurant

Dans le cas où vous avez la chance d’avoir des tickets restaurants avec votre entreprise, faites en sorte de payer le maximum de 19€ quand vous faites des grosses courses.

A chaque grosse course ce sont des économies considérables qui contribueront à réduire fortement votre budget alimentation sur le mois.

Si vous êtes en couple et que vous avez tous les deux une carte ticket restaurant, vous pouvez utiliser cette astuce d’autant plus efficacement.

Vous faites vos grosses courses à deux et diviser le tout en deux pour payer séparément et utiliser vos deux cartes ticket restaurants.

L’économie sera de quasiment 40€ sur vos courses de la semaine.

Pour pouvoir tirer au maximum profit de cette carte vous devrez faire en sorte de ne pas tout gaspiller dans vos repas du midi en restaurant d’entreprise.

Comme le précise l’astuce n°7, privilégiez les repas cuisinés chez vous en avance.
réduire budget alimentation

Cela pour permet de ne pas dépenser à votre cantine d’entreprise ou au restaurant le midi.

Cet argent économisé sur les repas du midi vous pourrez donc les utiliser pour faire les courses et donc réduire drastiquement votre budget alimentation du mois.

#5 Faites le drive pour réduire son budget alimentation

Comme l’astuce n°2, faire les courses par le drive vous évite la tentation de passer dans les rayons.

De plus , vous ne voyez pas et ne sentez pas les produits. Ce qui aide grandement à résister à la tentation.

Si vous souhaitez allier le drive avec les circuits courts, je vous recommande d’essayer pourdebon, vente directe de chez le producteur qui vous livre à la maison.

#6 Faire les courses après manger

Astuce peut être anodine. Mais quand on a faim on est plus tenté de ramener des choses à manger pour une envie immédiate.

Si vous faites les courses après manger vous serez moins confronté à vos émotions du moment et vous ferez des économies

#7 Anticipez et Planifiez vos repas

Le fait d’aller faire les courses avec une liste préparée comme vu sur l’astuce n°1 est déjà bien.

Mais si, en plus, lors de l’établissement de cette liste, vous avez déjà en tête vos recettes en tête, vous ne serez encore moins tenté d’acheter des futilités.

Et surtout, vous éviterez de retourner plusieurs fois au supermarché pour acheter l’ingrédient potentiel oublié.

Et vous éviterez de racheter encore des choses car plus on va souvent au supermarché plus on a de chance de dépenser plus…(cf Astuce n°9)

Comme je l’explique dans mon article « Batchcooking : Gagnez du temps de l’argent et manger sainement », planifier et préparer ses repas pour la semaine vous fera faire de grosses économies sur votre budget course.

En plus de vous faire gagner beaucoup de temps et de manger plus sain.

De plus, et ça rejoint l’astuce n°4, vous n’utiliserez pas votre carte ticket restaurant le midi (si vous avez la chance d’en avoir une bien sûr).

Vous pourrez l’utiliser pour payer vos courses et avoir un cercle vertueux d’économies😊.

#8 Allez faire les courses seul(e)

Faire plaisir c’est bien.

Mais si vous souhaitez réduire votre budget alimentation vous devrez éviter de « craquer » en voulant faire plaisir à vos proches.

Que ce soit le fait d’y aller avec votre conjoint(e) et surtout avec vos enfants la tentation d’acheter d’acheter des choses non prévues est encore plus grande.

On se retrouve souvent à avoir dépenser 20% de plus juste car la personne qui nous accompagnait nous a donné une idée d’achat en plus.

Ou encore car on a voulu faire plaisir à notre enfant qui réclamait un produit.

réduire budget alimentation

#9 Limitez le nombre de fois au supermaché

C’est un calcul simple et bête . Mais plus souvent vous irez plus vous dépenserez.

Si vous condensez vos courses en une fois par semaine en vous tenant à votre liste de course vous économiserez un montant significatif par rapport à une fréquence de 2 ou 3 fois par semaine.

Le piège c’est d’y aller pour acheter 2/3 bricoles tous les 2 jours. Vous pouvez êtes sûr que votre budget course explosera.

Plus vous irez souvent, plus vous serez tenter de consommer des choses non essentielles et non prévues.

#10 Evitez le « piège » des promos pour réduire votre budget alimentation

C’est un concept important à préciser.

Si vous achetez quelque chose en promo que vous n’avez pas prévu d’acheter mais que vous l’achetez car c’est en promo, vous n’économisez pas 50% du produit.

Vous dépenserez les 50% restant de ce qui avait à payer.

Un exemple :

Vous voyez une promo sur une cafetière à -50% jusqu’au lendemain. Disons qu’elle vaut 50€ au lieu de 100€ habituellement

Vous vous dîtes « super, j’en profite je vais donc économiser 50€ »

Mais si vous avez déjà une cafetière qui fonctionne encore et que vous pensez donc à la remplacer juste « grâce à la promo » vous n’économisez par 50€.

Vous en dépensez 50€ car vous n’en avez pas besoin.

Exception faite si ce jour là, vous cherchez justement à changer de cafetière. 🙂

Partez du principe que si vous n’aviez pas prévu d’acheter l’article que vous voyez en promotion vous n’en avez pas besoin.

Car si il n’était pas en promo vous ne l’aurez pas remarqué. Donc ne l’achetez pas.

#11 Allez au marché quand il ferme

Privilégier les achats de vos fruits et légumes au marché du coin.

Vous mangerez plus sain et moins cher.

De plus, si vous vous y rendez vers la fin, les commerçants souhaitent souvent liquider leur produit.

Vous pourrez donc même marchander et faire le plein de fruits et légumes à moindre coût.

Voilà pour ces 11 astuces pour réduire votre budget alimentation

J’espère que ces astuces pourront vous permettre de faire des économies sur votre budget course et que vous avez pu apprendre de nouvelles choses .

Partagez moi vos astuces personnelles pour réduire votre budget alimentation.

Je suis curieux de connaître les vôtres.

Réduire sa consommation d’énergie : Le guide complet

Vous vous êtes déjà demandé comment réduire votre consommation d’énergie?

Si oui, votre logement et certaines de vos habitudes quotidiennes sont peut être extrêmement énergivores.

En plus de l’impact écologique, cela a également un impact non négligeable sur votre consommation d’énergie et donc vos factures.

Ce guide permet donc de faire une double bonne action :

Pour la planète et pour votre porte monnaie.

réduire sa consommation d'énergie

Il existe de nombreuses solutions pour réduire votre consommation d’énergie, que ce soit des réflexes à prendre au quotidien ou des petits équipements à installer.

Avant de penser à réduire votre consommation d’énergie, si vous avez des problèmes dans la gestion de votre budget, je vous invite à lire cet article qui vous décrit un plan d’action en 4 étapes pour optimiser votre budget pendant le confinement

Ce guide va dans un premier temps expliquer :

  • Comment faire le bilan sur sa consommation ?
  • Les actions à faire pour optimiser le suivi de sa consommation de manière générale.

Dans un second temps, ce guide exposera les astuces pour réduire sa consommation d’énergie pour chaque poste de consommation en distinguant :

  • D’une part les habitudes à prendre / à changer qui sont entièrement gratuites. Ce que vous pouvez débuter dès aujourd’hui pour faire des économies immédiates
  • D’autre part les achats / investissements qui permettront de réduire sa consommation d’énergie à plus ou moins long terme

#1 Etudiez votre contrat et votre type de consommation

Dans un premier temps, faites déjà le bilan de ce que vous consommez.

Connectez-vous l’espace client de votre fournisseur d’électricité et vérifiez deux choses :

  • Votre consommation en KwH à l’année
  • Votre type de tarification. Ce sera soit :
    • L’offre de Base où le tarif est le même quel que soit l’heure de la journée/nuit
    • La double tarification appelé aussi Heure pleine / Heure Creuse qui permet d’avoir un tarif réduit du Kwh d’électricité HT quand vous consommez aux heures creuses

Une fois ce constat fait, vérifiez que votre type de consommation correspond à votre type de tarification.

Par exemple, si vous êtes en HC/HP et que vous consommez plus en HP , pensez à repasser en tarif de base. A l’inverse si vous consommez plus en HC passez en double tarification.

Astuces pour profiter de la double Tarification

Si vous optez pour le tarif HC/HP, voici quelques astuces permettant d’en profiter au maximum:

  • Regardez bien quelles sont les HC déterminés par votre commune car cela change  en fonction des communes
  • Placez un minuteur sur votre ballon d’eau chaude en le faisant  fonctionner uniquement sur les HC (à moins que le tableau électrique soit déjà équipé d’un contacteur pour le ballon)
  • Faites fonctionner vos appareils électriques qui consomment le plus en HC avec le départ différé (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle etc…)

#2 Comparez les offres des fournisseurs pour réduire sa consommation d’énergie

Depuis l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence, des fournisseurs alternatifs proposent des offres à des prix souvent plus intéressants que les tarifs réglementés de l’opérateur historique EDF.

Par ailleurs, en plus d’être moins cher, la plupart des fournisseurs propose de l’énergie uniquement renouvelable.

Pour comparer les différentes offres des fournisseurs d’électricité ou tout simplement vous renseigner, vous pouvez consulter le comparateur d’UFC que choisir (indépendant).

C’est le seul comparateur gratuit que le site propose donc profitez en !

Munissez-vous dans l’idéal de votre consommation annuelle pour avoir la somme la plus précise de l’économie réalisée.

#3 Suivez votre consommation énergétique pour la réduire

Ça peut paraître anodin, mais à l’instar de la démarche sur la gestion de son budget personnel, le simple fait de prendre conscience de la valeur de ce qu’on consomme et comment on la consomme peut nous faire faire des économies.

L’idée est déjà de voir si on utilise plus l’électricité en HP ou HC.

Suivant le cas, changez votre tarification.

Attention, cela est possible seulement au bout d’un an après la souscription avec un nouveau fournisseur.

Et ensuite, le fait de suivre sa consommation mensuelle en comparant avec l’année d’avant (où l’on n’avait pas encore pris conscience de ces nouveaux gestes à appliquer) va nous encourager à continuer les petits gestes du quotidien.

En effet, en appliquant les astuces décrites dans ce document, on voit clairement avec des chiffres ce que l’on gagne.

On sera donc plus motiver à garder ses habitudes car ces économies d’énergie seront reportés sur votre facture en plus d’avoir un impact bénéfique pour la planète.

réduire sa consommation d'énergie

#4 Chauffage

Le chauffage et l’eau chaude représentent environ 75 % des dépenses d’énergie pour une famille moyenne en France.

Réduire sa consommation d’énergie lié à leur fonctionnement est donc un enjeu crucial pour diminuer le coût de votre facture et votre impact écologique.

Voilà donc pourquoi nous commencerons par détailler au maximum ces deux rubriques.

Ainsi, si vous n’allez pas au bout de l’article (il est long je sais!) vous aurez à minima le plus important.

Habitudes à prendre
  • La température idéale dans la maison est de 19°C donc pas la peine de surchauffer. Chaque degré Celsius représente une hausse de 7% sur la facture.
  • Habitude anodine à prendre : Si vous avez froid et que vous êtes en T shirt chez vous, mettez un pull avant de mettre le chauffage ! Si vous avez toujours froid avec un pull, là vous pouvez mettre le chauffage !
  • Aérez après une douche ou avoir cuisiné car l’air humide est plus long à chauffer.
  • Pour aérer efficacement la maison, ouvrez les fenêtres en grand et peu de temps (10 à 20 minutes). Car entrouvrir pendant un long moment n’aère pas efficacement et refroidit les murs durablement.
  • Mettez vos radiateurs/clim en mode régulation. Ils s’allument uniquement lorsque la température de la pièce descend/monte en dessous/au-dessus de 19°C. Par exemple 19°C pour l’hiver et 27°C pour l’été.
  • Essayez d’éviter les courants d’air en hiver car plus l’air circule dans le logement, plus nous ressentons cette sensation de froid et donc l’envie d’augmenter le chauffage.
  • Lorsque vous vous absentez plusieurs jours, inutile de chauffer la maison. Vous pouvez utiliser la position hors-gel pour faire des économies d’énergie. Si votre chauffage le permet, vous pouvez programmer une remontée de la température quelques heures avant votre retour.
  • Fermez les pièces que vous n’occupez pas. En principe, ces pièces sont moins chauffées, donc vous pouvez les laisser fermer.
Entretenez vos équipements de chauffage
  • Chaudière : Il est obligatoire de faire réviser la chaudière une fois par an. Parfois cette petite dépense fait faire de vraies économies en améliorant le rendement de votre chaudière.
  • Radiateurs : Dépoussiérez-les. Ainsi, vous exploitez au mieux la chaleur qu’ils produisent et faites de vraies économies d’énergie.
  • Chauffez uniquement le bas de la maison (si vous avez une maison!). Si vos pièces de vie sont en bas et vos chambres à l’étage, chauffez le bas de la maison et évitez de trop chauffer le haut. Si vous êtes en appartement, l’avantage d’être en étage élevé vous permet de profiter du chauffage de vos voisins du dessous.
  • Fermez la cheminée. La trappe d’aération est une entrée d’air, forcément plus froide que l’air intérieur. Pensez aussi à utiliser du bois bien sec.
  • Fermez les rideaux et volets la nuit car ils ont un effet isolant (même avec du double vitrage)
réduire sa consommation d'énergie
Equipements à acheter / Investissements

Si vous êtes propriétaire de votre logement, il y a plusieurs investissements possibles qui sont certes coûteux mais rentables.

Plus vous y resterez longtemps et plus vous rentrerez dans vos frais rapidement.

De plus, votre logement à la revente prendra de la valeur. Voici quelques exemples :

  • Changez les radiateurs et remplacez les par des plus récents qui chauffent mieux et consomment moins
  • Installez des fenêtres en double vitrage avec volet roulant (le volet roulant renforce l’isolation la nuit)
  • Refaites l’isolation des murs, du sol, du plafond
  • Isolez les combles
  • Changez la chaudière si elle a plus de 10 ans
Vous êtes locataires. il existe des solutions moins coûteuse pour réduire sa consommation d’énergie en chauffage :
  • Placez des joints en caoutchouc ou en mousse sur vos fenêtres si vous sentez l’air passer. Des fenêtres qui laissent passer l’air laissent aussi passer le chauffage vers l’extérieur (surtout pour du simple vitrage) et le mot « passoire thermique » prend tout son sens. Ce sont des joints qui sont adhésifs et très facile à poser (aucune notion de bricolage n’est nécessaire et cela cout une dizaine d’euros).
  • Attention à ne pas obturer les entrées d’air prévues sur les fenêtres même simple vitrage. Surtout si vous chauffez avec une cheminée ou poêle à mazout (création de monoxyde de carbone indolore => risque intoxication
  • Posez des films plastiques sur vos fenêtres. Surtout celles qui n’ont pas de double-vitrage
  • Posez une plaque ou une feuille réfléchissante derrière le radiateur. Surtout si vos murs sont mal isolés (ils sont froids). Posez par exemple une feuille de papier aluminium.
  • Posez des bas de porte si vous sentez passer l’air en bas de la porte d’entrée ou toute porte donnant sur l’extérieur.

#4 Ballon d’eau Chaude

De la même manière, des gestes simples permettent de réduire le coût de votre facture dû au chauffe eau de façon significative.

Habitudes à prendre
  • Mettre un minuteur sur votre ballon d’eau chaude afin qu’il ne chauffe que pendant les heures creuses (intéressant uniquement si votre tarification est en HP/HC). Sinon faites le fonctionner seulement quelques heures par jour le temps qu’il chauffe de quoi prendre le nombre de douche chaude nécessaires pour le foyer familial.
  • Si votre ballon vous le permet, réglez la température entre 55°C et 60°C. Amplement suffisant. En usine, il est souvent régler plus chaud ce qui n’est pas forcément utile.
  • Privilégiez les douches aux bains
  • Optez pour la position eau froide du robinet. Pour vous laver les mains, par exemple, pensez à laisser le mitigeur sur froid. Le temps que vous vous laviez les mains, de toute façon l’eau n’a pas le temps de chauffer.
  • Si vous êtes friand des douches chaudes (comme moi) et pour ne pas exagérer à la fois par conscience écologique que pour votre porte-monnaie, mettez un minuteur de 5 minutes avant de rentrer dans la douche. Cela vous permettra de vous rendre compte que vous dépassez la limite fixée pour ne pas trop consommer.
  • Éteignez votre chauffe-eau quand vous partez en vacances. Si vous vous absentez plusieurs jours, inutile que le chauffe-eau ne se déclenche chaque jour même avec un minuteur/contacteur. Pensez à le rallumer dès votre arrivée pour qu’il ait le temps de chauffer pour votre douche du retour qui est toujours très agréableJ.
Equipements à installer / Investissements                                                                 
  • Utilisez un pommeau de douche économique (10€)
  • Placez des éco-mousseurs sur vos robinets (2/3€)

#5 Électroménager

#5.1 Appareils de lavage

L’ensemble des appareils électroménagers liés au lavage représente 33 % de l’électricité spécifique consommée par les foyers possédant un sèche-linge en plus de leur lave-linge et d’un lave-vaisselle. On appelle électricité spécifique, l’électricité consommé hors chauffage.

Le sèche-linge consommant à lui seul 17 % de l’électricité spécifique dépensée, Pour réduire sa facture d’électricité, il est fortement recommandé de privilégier le séchage des vêtements à l’air libre.

Habitudes à prendre
  • Lavez votre linge à basse température. Choisissez des programmes courts, entre 30° et 40°C mais évitez les lavages rapides qui consomment plus.
  • Ne faites tourner de machine que lorsque le lave-linge / lave-vaisselle est plein ou servez-vous de l’option « demi-charge » ou « capacité variable automatique » si votre équipement le permet.
  • Utilisez la fonction cycle « éco » du lave-vaisselle/lave-linge, qui permet de consommer en moyenne 25 % de moins d’électricité.
  • Si vous êtes en HC/HP, utilisez toutes ces machines au maximum en HC/HP. Si vous travaillez pendant ces horaires vous pouvez les réaliser avec le mode différé de l’appareil.
  • Nettoyez les filtres et joints régulièrement
  • Séchez le linge à l’air libre
  • Si vous ne pouvez pas vous passer du sèche-linge, préférez un appareil doté d’une sonde d’humidité qui s’arrêtera ou se mettra en veille automatiquement dès le séchage terminé.
  • Essorez votre linge avant de le mettre dans la machine ;
  • Ne faites tourner votre sèche-linge que quand il est plein.
Equipements à installer / Investissements                                                                  
  • Remplacer   les    appareils    électroménagers    anciens    par   des nouveaux,             de catégorie A+++
  • Pour les sèches linges, préférez les modèles à évacuation à ceux à condensation, qui consomment 10 à 20 % de plus.

#5.2 Appareils de Froid

Habitudes à prendre                                                                                                   
  • Evitez de mettre des aliments chauds dans le frigo ou le congélateur, car ils consommeront plus d’énergie pour se refroidir. Attendez que la nourriture arrive à température ambiante avant de la mettre au réfrigérateur
  • Pour refroidir une bière plus rapidement, enveloppez la d’un sopalin humide et placez la au frigo. Pas besoin de baisser la température du thermostat !
  • Si votre logement le permet, branchez le congélateur dans un endroit frais, comme une cave, il consommera moins d’énergie pour se maintenir à température. Le réfrigérateur n’a pas le même besoin et n’a pas été conçu pareil, donc laissez-le dans la cuisine !
  • Evitez de placer ces appareils près d’une source de chaleur (radiateur, four, plaque, fenêtre ensoleillé) car ils auront tendance à plus consommer pour se refroidir.
  • Laissez de la place derrière et au-dessus pour que l’air circule normalement
  • Evitez de placer des aliments chauds, liquides ou légumes non couvert pour éviter l’évaporation qui favorisera l’accumulation de givre
  • Dégivrez le frigo, car la glace est isolante et empêche donc de refroidir correctement entraînant une surconsommation. Une couche de givre dépassant 3 mm augmente en effet la consommation de vos appareils de près de 30 %. Ce réflexe permet d’économiser environ 30 € par an pour un appareil combiné (réfrigérateur + congélateur).
  • Dépoussiérez leurs grilles arrière, nettoyez les et vérifiez que les joints de leurs portes sont propres et bien ajustés
  • Servez vous de votre réfrigérateur pour décongeler les aliments. Le froid émis par le produit congelé rafraîchira naturellement les autres aliments de votre frigo, la consommation d’électricité de l’appareil en sera donc diminuée.
Equipements à installer / Investissements                                                                 
  • Remplacez les appareils électroménagers anciens par des nouveaux, de catégorie A+++ Ils vous permettront de diminuer la consommation électrique de votre frigo jusqu’à 60 %.

#6 Réduire sa consommation d’énergie en cuisinant

La cuisson représente en moyenne 7 % des dépenses d’énergie des ménages. Pourtant, plusieurs astuces permettent de réduire sans effort sa consommation d’énergie en cuisine.

réduire sa consommation d'énergie
Habitudes à prendre
  • Pour faire bouillir de l’eau, privilégiez la bouilloire qui consomme moins d’énergie.
  • Si vous n’avez pas de bouilloire, pensez au couvercle ! Il permet à la chaleur de rester concentrée et de ne pas s’éparpiller
  • Pour réchauffer vos plats, le four à micro-ondes consommera moins qu’un four classique.
  • Pour cuire vos légumes, la cocotte-minute sera jusqu’à 60 % plus économe que les casseroles.
  • Exploitez la chaleur résiduelle des plaques et du four en continuant de chauffer vos plats après avoir été éteints.
réduire sa consommation d'énergie
Equipements à installer / Investissements

Comme pour les équipements décrits plus haut, ces conseils sont valables surtout si vous êtes propriétaire de votre logement et/ou que vous prévoyez de rester longtemps dans le logement :

  • Optez plutôt pour des plaques à induction. Les plaques à induction chauffant beaucoup plus vite, elles offrent une économie de courant d’environ 30 % par rapport aux surfaces vitrocéramiques et 50 % par rapport aux plaques classiques.
  • Si vous êtes plutôt un adepte de la cuisson au four, préférez un four à chaleur tournante permettant de cuire plusieurs plats en même temps. Un four combiné (four + micro-ondes) réduira par ailleurs votre consommation d’électricité de 66 à 75 %.

#7 Multimédias

Habitudes à prendre                                                                                                   
  • Débranchez systématiquement vos chargeurs de téléphone ou d’ordinateur portable. Ils continuent de consommer de l’électricité même si la charge est terminée et qu’ils ne sont plus reliés à un appareil.
  • Chargez votre portable en mode avion. Cela permet de réduire l’énergie consommée pendant la charge, et donc de remplir plus vite la batterie ! (Et également de se couper un peu de notre téléphone !)
  • Privilégiez la charge sur prise secteur, qui permet de recharger beaucoup plus rapidement votre téléphone
  • Evitez d’utiliser votre smartphone pendant la charge, car cela consomme plus
Equipements à installer / Investissements                                                                  
  • Optez pour un écran LCD plutôt que Plasma qui consomme plus.
  • Optez pour des imprimantes à jet d’encre plutôt que des imprimantes laser
  • Privilégiez l’utilisation d’ordinateurs portable plutôt que fixe. Ils nécessitent entre 50 et 80% de moins d’énergie.
  • Les équipements multifonctions consommeront moins que la somme des appareils qu’ils remplacent : une imprimante combinant scanner, fax et photocopieur nécessitera ainsi 50 % d’énergie en moins que l’ensemble de ces appareils pris individuellement.


réduire sa consommation d'énergie
Processed with VSCO with hb2 preset

# 8 Eclairage

De nombreux gestes simples permettent de diminuer votre consommation électrique consacrée à l’éclairage tout en conservant une luminosité optimale.

Habitudes à prendre
  • Aménagez votre intérieur de manière à profiter au maximum de la lumière naturelle. En orientant vos meubles de façon à éviter les zones d’ombres gênantes et bénéficier d’un maximum de luminosité là où vous en avez le plus besoin (bureau, plan de travail, coin lecture…), il est possible d’économiser jusqu’à une heure d’éclairage quotidien.
  • Habillez vos murs et plafonds de couleurs claires réfléchissant mieux la lumière est également une solution pour limiter le recours à l’éclairage artificiel.
Equipements à installer / Investissements                                                                  
  • Pensez à vous équiper en ampoules basse consommation. Des modèles de lampes fluocompactes (LFC) ou de lampes à LED sont maintenant adaptables à tous les types de luminaires. Vous pouvez également ajuster l’intensité lumineuse de vos ampoules selon les pièces :
    • Les pièces à vivre nécessitent entre 15 et 20 W par m2
    • Les chambres et couloirs entre 10 et 15 W par m2
    • Pour regarder la TV ou l’ordinateur 5 W sont suffisants
  • Pour une dizaine d’ampoules à incandescence, vous économiserez ainsi plus de 30 € par an. Si vous n’êtes équipé que d’ampoule basse consommation, cela représentera quand même plus de 10 € gagnés sur une année.
  • Installez des interrupteurs à minuteries pour les lieux de passage comme les couloirs et des variateurs dans les pièces de vie.

#9 Veille des appareils multimédias

C’est le poste de consommation en électricité le plus facile à réduire. Pour cela, il suffit simplement de repérer les appareils qui restent en veille.

Même éteints, vos appareils audiovisuels sont généralement encore en veille. Cet état de veille représente ainsi les 3/4 de la consommation de ces appareils !

Habitudes à prendre                                                                     

Il suffit simplement de débrancher les appareils cités ci-dessous. Pour que ce soit plus parlant, voici le prix que la veille de ces appareils nous coûte par an.

  • Téléviseur : entre 5 et 15 € / an ;
    • Lecteur DVD ou BluRay : 3 et 13 € /an ;
    • Consoles de jeu : 2 à 10 €/an
    • Ordinateur : entre 6 et 30 €/an
    • Cafetière : entre 2 et 4 € /an
    • Horloge interne Micro-Onde et Chaine Hifi : entre 3 et 20 € /an
    • Box/modem : 10 € / an

Pensez également à débrancher vos chargeurs de téléphone portable, d’ordinateur, d’appareils-photo…dès que leur charge est finie.

En effet, quand ils restent branchés, ils continuent de consommer de l’électricité et ce, même si votre appareil n’est plus branché au bout.

En cas d’absence prolongée, débranchez tous vos appareils électriques.

Éteignez l’écran de l’ordinateur si vous ne l’utilisez pas constamment. Sans être obligé d’éteindre la tour centrale, au moins coupez l’écran si vous ne travaillez pas pendant 1 h ou 2h N’utilisez pas le démarrage fast ou quick start de votre téléviseur .

Equipements à installer / Investissements
  • les multiprises avec interrupteurs : elles évitent de devoir débrancher toutes les prises une par une et vous permet de tout couper rapidement avant d’aller vous coucher ou avant de partir en Week end / Vacances.
  • les prises coupe-veille : quand vous éteignez l’appareil, la prise bloque l’arrivée du courant. Une prise de ce type coûte en moyenne 20 €.
  • les logiciels gestionnaires d’énergie : ils permettent de réduire de 40 à 60 % la consommation d’électricité de votre ordinateur. Pour un ordinateur, cela représente entre 17 et 25 € d’économies par an.

Voilà! Ce guide sur sur l’économie d’énergie est terminé.

J’espère que vous avez pu apprendre des choses et que vous pourrez mettre en place de nouvelles habitudes suite à ce que vous avez lu.

N’hésitez pas à partager cet article ou à le commenter.

Vous pouvez réserver un RDV de coaching privé si vous souhaitez faire le point sur votre situation budgétaire.

Gagner de l’argent : 8 façons d’arrondir ses fins de mois

Cet article va vous exposer diverses façons de gagner de l’argent pour arrondir vos fin de mois.

Malheureusement, je ne vous promet pas de méthode miracle pour devenir riche en 6 mois ou 1 an.

Mais ce sont des astuces efficaces pour arrondir vos fins de mois notamment quand vous ne savez pas quoi faire et que vous souhaitez troquer votre temps libre contre des revenus supplémentaires.

Ecouter la version Podcast ici

#1 Vendez ce qui est inutile chez vous

Faites un grand ménage de printemps dans vos placards, cagibis, garage et triez tout ce qui doit partir à la poubelle et tout ce qui est encore utilisable.

Pour ce qui est encore utilisable et en bon état, prenez le temps de nettoyer ces choses et faire de belle photos pour les mettre sur des sites de revente en ligne.

Pour tout ce qui est livres, CD, DVD, logiciels ou jeux vidéos , vous pouvez utiliser le site internet Momox . C’est un service en ligne qui vous permettra de revendre vos affaires que vous n’utilisez plus et de les expédier gratuitement.

Pour les vêtements, vous avez le site Vinted qui marche très bien

Pour tout sorte d’autres objets, vous pouvez utiliser leboncoin.

Une fois que vous avez fait le tri, nettoyez vos objets en question et fait de belles photos avec une belle luminosité, publiez vos articles sur les sites cités ci dessus.

Vous pourrez à la fois :

  • Gagner de l’argent facilement
  • Donner une 2ème vie à vos objets.
  • Faire de le place chez vous
gagner de l'argent

#2 Gagner de l’argent avec des sondages rémunérés

Il existe de nombreux sites qui proposent contre rémunération que vous participiez à des sondages sur tout type de sujets.

La plupart du temps, ce sont des entreprises qui cherchent à connaitre plus leurs consommateurs mais qui ne vous demandent pas forcément d’acheter leur produit.

C’est une solution facile pour gagner de l’argent pour passer le temps.

Car vous passerez votre temps à répondre à des questions mais en échange d’argent.

En revanche, la rémunération de ces sondages est assez faible. Pour espérer avoir une somme intéressante vous devez en faire beaucoup. Plus les sondages sont long, plus ils seront rémunérateur.

C’est une astuce à essayer lorsque vous êtes dans les transports ou dans une salle d’attente par exemple.

Voici quelques sites sérieux proposant ces sondages rémunérés.

Attention comme souvent il existe des arnaques.

Donc si on vous demande de payer pour participer à un sondage refusez toujours.

#3 Gagner de l’argent en sortant les animaux de vos voisins

gagner de l'argent

Si vous aimez les animaux mais que votre logement actuel ne vous permet pas d’en avoir ça peut être une bonne option pour à la fois

  • Passer du temps avec les animaux que vous aimez
  • Gagner de l’argent pour ça

De plus, vous pourrez aider des personnes qui ne peuvent pas le faire comme des personne âgées ou des femmes enceintes.

Regardez les sites d’aide à domicile et de service entre particuliers tel que

#4 Gagnez de l’argent en passant sur une banque en ligne.

Il existe bon nombre de groupe Facebook qui propose ces système de parrainages.

Cela s’appelle la Mutlibancarisation.

Si vous voulez tenter l’expérience je propose également du parrainage ici avec Boursorama.

Si vous êtes en couple, la somme à gagner peut être d’autant plus intéressante car vous pourrez ensuite vous parrainez l’un et l’autre et donc augmenter les offres de bienvenue pour le foyer familial.

Il faudra renseigner certaines papiers et avoir un peu de trésorerie pour faire les avances de dépôts (quelques dizaines à quelques centaines d’euros suivant les banques).

Ces démarches peuvent prendre du temps mais souvent, le temps passé est très rentable par rapport aux offres de bienvenue proposées.

Il vous sera bien sûr possible de vous refaire un virement vers votre banque principale après avoir fait le dépôt et validé votre compte.

gagner de l'argent

#5 Louer une partie de votre logement sur Airbnb

La plupart des gens imagine toujours que pour être hôte Airbnb il faut avoir un appartement ou une maison entière à louer.

Même si il faut bien sûr avoir à minima une chambre en plus dans son logement non utilisé tel qu’un bureau ou une chambre d’amis pour pouvoir user de cette méthode.

C’est une astuce peu utilisée mais qui peu vous faire des revenus complémentaires intéressants.

Attention cela est applicable uniquement si vous êtes propriétaire de votre logement.

Si vous êtes locataire c’est possible mais il vous faudra un accord écrit de la part de votre propriétaire.

Je vais principalement décrire la cas pour une personne déjà propriétaire.

Vous pouvez louer jusqu’à 760€ / an sans avoir à déclarer aux impôts.

Ça peut être une limite intéressante à se fixer à la fois pour éviter la démarche de déclaration mais aussi pour ne pas héberger non plus des gens toute l’année.

Pour avoir une idée de ce que l’on peut gagner vous pouvez utiliser une méthode toute simple :

  • Allez sur Airbnb en tant que voyageur
  • Regardez dans votre secteur géographique le prix à la nuit pour une chambre privée pour 2 personnes.
  • Regardez ce prix à la fois en période creuse et en saison
  • Faites votre calcul pour savoir ce que vous pouvez gagner et si c’est intéressant pour vous.

Si vous dépassez ce montant vous devez le déclarer au microbic (50% de ces revenus locatifs seront imposés).

A mon sens, les avantages à faire du Airbnb chez soi sont :
  • Des revenus complémentaires confortables surtout en pleine saison
  • Le plaisir d’accueillir des gens chez soi et de partager. Les gens qui viennent faire du Airbnb sont pour la plupart du temps des gens respectueux, intéressant et peuvent partager des choses avec vous.
  • Vous pouvez faire le ménage et changer les draps vous-même plutôt que de faire appel à une conciergerie (dans le cas où vous faites du Airbnb pour des logements entiers)
  • Ça peut vous « forcer » à faire le ménage plus régulièrement et mieux entretenir votre logement

Si l’idée de cohabiter avec des touristes chez vous vous rebute, rien de vous empêche de louer votre logement entier ou juste une chambre privée pendant que vous partez en week end ou en vacances.

La législation Airbnb est beaucoup plus souple si c’est votre résidence principale. Vous n’avez pas à demander d’autorisation spéciale et il n’y a pas de limite de durée pour la location de sa résidence principale sur l’année.

Contrairement à la location courte durée d’un logement uniquement exploité pour cela où la loi est plus stricte.

#6 Epargnez / Investissez votre argent

Si vous avez de l’épargne sur vos livrets bancaires, il existe de nombreuses méthodes pour les faire fructifier plus que sur son livret A.

Comme expliqué dans « épargne de précaution : Combien faut-il? », je vous recommande fortement d’avoir à minima 3 fois le montant de votre salaire de disponible en cas de coup dur avant de songer à investir.

En effet, la contrepartie de l’investissement est qu’il faut souvent bloquer cette épargne pendant un petit moment pour que ce soit bénéfique.

A la fois pour avoir un rendement intéressant que pour bénéficier d’avantages fiscaux.

D’où l’intérêt d’avoir une épargne de précaution pour être capable de faire face à un imprévu.

Voici les 3 principaux biais d’investissements « courants »  et les durées de détention minimum recommandé pour éviter les coups de massues fiscales :

  • Immobilier (Physique ou SCPI) : 5 à 10 ans minimum
  • Bourse : 5 ans minimum pour le PEA
  • Assurance vie : 4 ans minimum et 8 ans dans l’idéal

Si vous souhaitez être accompagné pour démarrer en bourse, je peux vous accompagner dans cette démarche.

J’explique tout ici.

#7 Être à l’écoute d’opportunité ponctuelle pour gagner de l’argent

Un esprit est comme un parachute. Il ne fonctionne pas s’il n’est pas ouvert.

Franck Zappa

Le simple fait de s’intéresser aux nouvelles choses, d’être ouvert d’esprit et être enclin à aller vers les gens peut vous donner de nombreuses opportunités de gagner de l’argent.

Discutez autour de vous pour savoir quelles sont les tendances du moment.

Que ce soit sur les business en ligne, en physique ou juste des petites missions ponctuelles.

Certaines occasions peuvent vraiment vous donner des opportunités pour arrondir vos fins de mois et pourquoi vous lancer dans un nouveau projet.

#8 Gagner de l’argent avec du télétravail

Quelque soit votre activité (indépendant ou salarié) , il est possible de réaliser des missions supplémentaires de chez vous.

Ce peut être le soir, le week end ou pourquoi pas pendant vos heures de travail si avez la chance d’être déjà en télétravail.

Ce sont des missions rémunérées pour tout type de poste qui peuvent vous permettre de travailler de chez vous tout en arrondissant vos fins de mois.

Je vous invite à découvrir un site qui propose ce type de missions en télétravail en cliquant ici

Si vous avez appris des choses intéressantes dans cet article , partagez le à un ami 🙂

Si vous souhaitez faire le point sur votre situation financière vous pouvez réserver un RDV de coaching privé.

Le 1er RDV est offert.

Gérer son budget en voyage : Test de l’application Travel Spend

Gérer son budget en voyage ? Pourquoi faire ? On est en vacances ! Pas envie de s’embêter à faire de la gestion de budget.

Même si la situation actuelle ne se prêt guère au voyage, cet article peut vous permettre d’anticiper la préparation de votre prochain voyage. Si vous voulez avoir des idées pour profiter du confinement je vous invite à lire « Comment profiter du confinement? ». Si vous souhaitez optimiser votre budget pendant le confinement voici un plan d’action en 4 jours.

C’est vrai que l’idée de gérer son budget en voyage peut paraître inapproprié. On part en vacances pour profiter de son voyage et non pour se prendre la tête avec le suivi de nos dépenses.

Mais, en même temps qui ne se soucie pas un minimum de ses dépenses en voyage ?

Surtout pour les longs voyages. C’est clairement nos dépenses et donc la gestion de notre budget qui déterminera le temps de notre voyage et ce qu’on peut se permettre.

C’est pour cette raison qu’ont émergé les applications de budget voyage.

Elles permettent de faciliter grandement la chose.

En 10 secondes, on peut comptabiliser nos dépenses et avoir un suivi précis quotidien de notre budget.

A moins que vous ne soyez en digital detox pendant votre voyage, rare sont ceux qui n’ont pas leur téléphone à portée de main. Ne serait-ce que pour prendre des photos.

Grâce à ces applications, il est très facile maintenant de gérer son budget en voyage avec le téléphone.

De plus, vous n’avez pas besoin d’internet. Même en mode avion pendant tout votre séjour, vous pouvez le faire.

Pourquoi gérer son budget en voyage ?

Pour plusieurs raisons.

En entrant certaines infos dans l’application, l’application va vous calculer un budget voyage quotidien auquel vous avez droit pour respecter votre budget total.

Grâce à cette info, vous savez en temps réel si vous voyagez « au-dessus de vos moyen » par rapport à votre budget prévisionnel.

Avec ce constat quotidien, vous pouvez soit :

  • Affiner votre budget global à la hausse ou à la baisse et garder le même train de vie en voyage
  • Revoir votre façon de voyager soit en vous limitant sur certains plaisirs / activité ou au contraire en vous permettant plus de confort et de folies.
Le principal avantage à utiliser une application est de pouvoir contrôler ce budget et avoir de la vision sur ce qu’on peut se permettre ou non pendant le voyage

Quelle application choisir pour gérer son budget en voyage ?

Sur Google Play, il y a en des dizaines et honnêtement je ne les ai pas toutes testées.

J’avais beaucoup entendu parler de « Budgi » mais impossible pour moi de la trouver sur google play et de la télécharger.

J’en ai donc testé 2 différentes :

Ce test a été réalisé durant 3 semaines de voyage aux Philipinnes.

J’ai commencé à le faire sur les 2 applications et je me suis vite focalisé sur Travel Spend qui est à mon sens beaucoup plus ludique et facile d’utilisation que Travex.

Cette application permet notamment de :

  • Choisir sa monnaie d’origine
  • Choisir la monnaie locale dans laquelle vous faites vos dépenses
  • Déterminer le budget total que vous vous êtes fixé sur la durée du séjour.
  • Entrer très rapidement et de manière ludique toutes vos dépenses quotidiennes

Au début du voyage, vous allez régler les paramètres de base tel que :

  • Identité
  • Budget total que vous vous êtes fixé sur la durée du séjour.
  • Date de début et fin de séjour
  • Devise Locale
  • Devise d’origine

Une fois les première données entrées vous arrivez sur l’interface principale .

gérer son budget en voyage

Comme vous le voyez on voit en un coup d’œil les dépenses du jour,  les dépenses totales et  la moyenne quotidienne dépensée.

Cela permet de se situer dans les dépenses quotidiennes par rapport au prévisionnel

Pour ajouter une dépense, appuyez sur le petit « plus » en bas à droite de l’interface principale et vous arrivez sur cette interface là pour choisir la catégorie

gérer son budget en voyage

Pour ajouter des catégories, il faut avoir la version premium.

Je pense qu’avec ce qui est déjà proposé c’est largement suffisant pour gérer votre budget par catégorie.

Vous arrivez ensuite sur la page pour entrer les dépenses.

gérer son budget en voyage

Ici tout est très ludique et simple.

Vous entrez la dépense dans la devis locale ce qui facilite les choses quand on voyage.

Le calcul en euros se fait automatiquement sur l’interface principale.

Vous pouvez ajouter une remarque pour détailler un peu la dépense.

Je vous conseille de le faire pour chaque dépense pour vous repérer surtout quand on change de ville pendant le voyage .

Car quand on enchaîne les bus, tuk tuk,taxi, bateau etc… on peut vite se perdre en écrivant juste « Transport » à chaque fois.

Sur l’onglet suivant, on peut voir les statistiques globales avec le budget quotidien prévu au vu de votre budget initial prévisionnel.

Et on peut voir le surplus d’économie ou le surplus dépensé par rapport à votre budget total

gérer son budget en voyage

Et ci dessous le graphique de dépense par catégorie. Il permet de voir en un coup d’œil la répartition par poste de dépense. Cette analyse permet de constater notre façon de consommer pendant le voyage et peut donc nous permettre de réaffecter nos postes de dépenses là où on le pense plus approprié.

gérer son budget en voyage

J’espère que cet article vous a plu et à pu vous convaincre de tester une application de gestion de budget pendant votre prochain voyage

Quoiqu’il en soit, bon voyage à vous et bonne gestion de votre budget en voyage !

Si vous souhaitez faire un point sur votre situation budgétaire que ce soit pour économiser pour un voyage ou autre, le premier RDV téléphonique est gratuit.

Batch Cooking : Gagnez du temps, de l’argent et mangez sainement !

Le batch cooking est une pratique que j’ai découverte il y a peu de temps lors d’un cours de cuisine que l’on m’a offert.

Ma compagne et moi en sommes devenu de véritables adeptes.

C’est une des meilleures astuces qui existent pour réduire drastiquement son budget « Nourriture » tout en gagnant du temps.

Si pendant le confinement, vous êtes déjà dans une démarche d’optimisation de budget je vous invite à lire cet article qui présentent un plan d’action en 4 jours pour optimiser ton budget.

Etant spécialisé en gestion de budget et non en tutos cuisine, je vais vous décrire LA méthode à appliquer sans trop rentrer dans les détails culinaires 🙂

Qu’est ce que le Batch Cooking ?

C’est une pratique qui consiste à cuisiner tous ses repas de la semaine en une seule fois généralement le dimanche.  

Cela peut être pour les repas du midi (à amener au travail) ou pour les repas sur soir.

Cela permet de concentrer ses efforts de cuisine en une seule fois dans la semaine.

L’objectif est que cette activité nous prenne 2h maximum afin de ne pas perdre notre dimanche complet en cuisine.

Cette pratique d’origine Anglo-saxone se démocratise petit à petit en France.

Et tant mieux ! Comme le dit le titre de cet article, les avantages sont nombreux :  

  • Gain de temps sur toute la semaine
  • Economies sur le budget Courses / Alimentation
  • Manger plus sainement avec des plats faits maison

NB : La méthode s’applique normalement « Hors confinement » mais vous pouvez profiter de la situation actuelle pour essayer la méthode « comme si c’était dimanche ». Et si vous aimez l’idée, vous pourrez la faire le dimanche lorsque le confinement sera terminé.

Batch Cooking pour le repas du midi ou le repas du soir ?

C’est à vous de choisir mais dans les deux cas, ils présentent de nombreux avantages :

Repas du midi :

  • Economies sur le budget « cantine » si vous mangez au restaurant d’entreprise
  • Economies sur votre budget « repas midi » d’autant plus importante si vous devez manger à l’extérieur
  • Manger plus sainement que si vous mangiez la nourriture industrielle des restaurants d’entreprise ou des sandwichs tous les jours
  • Évitez la queue à la cantine, à la boulangerie
  • Mangez les plats que vous choisissez

Repas du soir :

  • Gain de temps considérable tous les soirs de la semaine
  • Plus de temps pour votre vie personnelle à profiter avec votre conjoint et/ou avec vos enfants
  • Plus de temps pour faire du sport ou d’autres activités (musique, danse, art etc..)

Autres avantages généraux :

  • Développer vos idées culinaires
  • Varier vos goûts et plaisirs en fonction des saisons et de vos envies du moment.

Concrètement c’est quoi la technique du Batch Cooking?

Comme précisé plus haut, je ne suis pas spécialiste des tutos cuisine donc je m’excuse d’avance si mes idées culinaires ne sont « pas très raffiné  » 🙂

Je vais avant tout expliquer de manière concise et avec des mots simple les principes de base de la méthode.

Elle n’est pas si compliquée et ne demande pas forcément des compétences culinaires particulières.

Juste de la méthode et de l’organisation (comme pour gérer son budget 😊)

Cela peut paraître fastidieux de cuisiner 4 plats en une seule fois mais avec la technique que je vais décrire ci-dessous ça devient beaucoup plus simple.

1ère étape : Faire les courses

Avant d’aller faire les courses, vérifiez vos restes (frigo et placard) pour éviter le gaspillage et éviter de payer des aliments que l’on a déjà et donc d’économiser indirectement.

Ensuite, allez au supermarché le samedi après-midi ou si possible au marché le dimanche matin.

Vous pouvez aussi commander des produits en direct des producteurs sur le site pourdebon.com et vous faire livrer à domicile (10€ de réduction en suivant ce lien)

Dans tous les cas, faites de bonnes courses avant en prévoyant grossièrement les ingrédients pour les recettes voulues.

Prenez toujours des légumes de saison.

Ce sera toujours mieux de manger des légumes de saison à la fois pour votre santé que pour favoriser les circuits courts et la production locale.

Si vous avez un doute, je vous invite à regarder ce site pour les légumes et fruit de saison du moment.

De plus, le fait de prendre des légumes de saison vous oblige à varier vos recettes en fonction des saisons et stimule donc votre créativité culinaire indirectement.

2ème : Organisez votre espace

Il n’y a rien de pire que de cuisiner dans le bordel.

Surtout avec un tel volume que représente les 4 repas que l’on va préparer.

C’est comme chercher ses outils quand on fait des travaux. C’est particulièrement agaçant et frustrant !

Le batch cooking c’est avant tout de l’organisation.

Pour cuisiner de façon vraiment sereine, commencez par dégager tout ce qui traîne sur votre plan de travail et tables à proximité.

Faites la vaisselle de ce qui traîne car vous allez en avoir pas mal à faire à la fin et pour libérer vos éviers.

Vous pouvez aussi sortir la plupart des ustensiles tel que Wok, Marmite, poêle, balance, cuillère en bois etc…

Faire tout ça en amont vous évitera de chercher vos ustensiles quand vous avez 3 choses qui cuisent en même temps et que vous êtes débordé.

3ème étape : Sortez tous vos ingrédients pour imaginer vos recettes.

batch cooking

Je vous conseille de les trier en fonction du type d’ingrédient pour avoir des idées en distinguant :

  • Légumes
  • Fromages
  • Viandes / poulet / poissons
  • Sauces (tomate, crème fraîche, lait de coco etc…)
  • Herbes
  • Condiments
  • Conserves

Avec ce tri, vous allez déjà avoir des idées de recettes et savoir ce que vous pouvez utiliser ou ranger au frigo.

L’idée principale du Batch cooking est de mutualiser les mêmes ingrédients sur différents plats pour optimiser l’achat des légumes et le temps de préparation.

Exemple : SI vous avez 2 kg de patates, prévoyez un gratin dauphinois et une tartiflette ou une purée.

De manière générale, essayez de faire 4 plats maximum car plus devient vraiment chronophage.

Le but étant que le batch cooking nous prenne 2h de notre temps maximum et de ne pas perdre son dimanche complètement.

Si vous voulez un exemple concret d’idée de recettes, je vous invite à aller voir en fin d’article ce que j’ai fait dimanche dernier.

Vous pouvez aussi acheter des livres spécialisés de Batch cooking pour vous donner des idées. Il en existe pour tout type de régime (végétarien, vegan, carnivore).

4ème étape : Coupez tous les ingrédients

C’est souvent l’étape la plus longue. A ce moment là, on n’est pas obligé d’avoir des idées précises de toutes nos recettes en tête.

C’est une fois que l’on aura tout coupé qu’on pensera aux combinaisons possibles pour faire de bons plats.

Coupez tous les légumes de saison que vous avez.

En priorité les restes du frigo et placard et ceux qui périment vite pour éviter de gaspiller.

Coupez ensuite ceux que vous avez acheté le matin au marché.

Coupez ensuite la viande, poulet ou autre ingrédient nécessitant d’être découpé.

5ème étape : Cuisinez

batch cooking

C’est à cette étape qu l’organisation est primordiale.

Faites-en sortes de démarrer par ce qui met le plus de temps à cuire.

Par exemple les légumes « durs » ou à blanchir d’un côté (tel que les carottes, le chou, etc…) et ceux à la vapeur de l’autre.

Le temps qu’ils cuisent, faites autre chose pour optimiser le temps de cuisson

L’idée principale est de pouvoir utiliser des légumes coupés sur 2 plats distincts ou plus.

Par exemple :

  • Couper 4/5 Oignons et les répartir dans la plupart des plats.
  • Avec 1 sac de patates, faites une purée et une tartiflette
  • Avec 4 poireaux, faites une tarte aux poireaux et se servir du reste pour une poêlée de légumes

6ème étape : Stocker vos tuperwares

Une fois que tout est cuisiné et tout cuit, mettez tout vos plats dans vos tuperwares.

Attendez qu’ils refroidissent jusqu’à température ambiante avant de les mettre au frais pour éviter de faire consommer votre frigo pour rien en refroidissant des plats chauds.

Et les avantages budgets dans tout ça ?

Si vous faites ça ne serait ce que 2 fois par mois, vous diminuerez drastiquement 2 postes de dépenses :

  • Courses / Supermarché
  • Repas du midi

Si vous avez des tickets restaurants et que vous avez l’habitude de payer vos repas du midi avec ça et que vous mangez vos gamelles grâce à cette technique, vous pourrez payer plus de courses avec votre carte donc votre budget « courses » sera encore plus faible.

Le petit plus économie : Si votre contrat électrique est en tarif Heure Pleine/Heure creuse et que votre commune a les heures creuses le dimanche (en général entre 14h et 17h) essayer de caler votre activité de Batch Cooking à ce moment-là. Car vu la puissance utilisée en simultanée (four, plaques, micro onde et lave-linge tant qu’à faire !)  vous pourrez profiter pleinement de l’heure creuse et faire de belles économies d’électricité.

Exemple concret de mon batch cooking de dimanche dernier

Réalisé pour 2 personnes (sachant qu’un des deux ne mange pas de viande rouge).

Légumes achetés de saison le samedi (en Mars)

  • Chou Blanc
  • Carotte
  • Poireau
  • Pomme de Terre (Reste)
  • Oignons (Reste)
  • Champignons  

Viande :

  • Filet de Poulet
  • Lardons (reste)

Fromage :

  • Gruyère
  • Fromage à gratin
  • Fromage à tartiflette (Reste)

Avec tous ces ingrédients, je m’étais fixé initialement de faire une tartiflette, un Wok de poulet aux légumes et une soupe de légume.

Après avoir tout coupé, j’ai commencé par cuire le chou et les carottes à la vapeur (légumes « dur ») donc long à cuire. J’aurai pu aussi les faire blanchir mais je n’ai « que » 4 plaques donc je voulais les garder pour les autres cuissons.

J’ai ensuite fait revenir oignons et poireaux dans un wok puis j’ai ajouté les champignons et enfin le poulet.

En parallèle

  • j’ai fait cuire du riz en bonne quantité (4 personnes)
  • je faisais cuire les patates (pour 4 personnes aussi)
  • j’ai mis un reste de potimarron qui me restait + Poulet restant + Carotte dans une casserole pour en faire une grosse soupe.

Une fois le Wok prêt et le riz cuit, j’ai tout mélangé, ajouter un peu de crème de coco et j’avais 4 parts de ce plat là qu’on pourra nommer => Wok de légume au poulet ?

Quand mes patates étaient cuites, j’ai lancé le reste des oignons avec lardons.

J’ai tout mélangé, mis dans un plat et ajouter de la crème fraîche et du fromage à tartiflette et enfourner le tout pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, les légumes de ma soupe cuisaient (2 parts).

Comme il restait un peu de patates qui étaient cuites, je les ai écrasé et rajouté du thon. Ce qui a donné 2 parts pour une purée au thon maison (pas prévu à la base).

Avec les légumes cuits à la vapeur, je n’avais plus forcément d’idée donc je l’ai juste mis dans un tuperware.

Un soir de la semaine, j’aurai juste à les ressortir mettre du fromage au-dessus et enfourner pour faire un gratin de légumes (2 parts aussi).

J’ai aussi stocké du riz cuit (je n’ai pas tout mis dans le wok) comme ça j’aurai déjà du riz prêt pour un soir de la semaine.

Pour résumé, en 2h de temps j’ai les plats suivants de prêt :

  • Wok de poulet au légumes coco ( 4 parts)
  • Tartiflette (2 parts)
  • Purée au thon (2 parts)
  • Soupe (2 parts)
  • Riz seul restant (2 parts)
  • Gratin de légume (à remettre au four) (2 parts)

J’ai donc 14 plats de prêt en tout dont 10 juste à réchauffer. Les 4 autres (Gratin légume + Riz ) je pourrai les manger le soir en les mettant au four ou juste en accompagnant avec une petite chose.

Voilà, j’espère sincèrement que cet article vous aura appris quelque chose et que vous pourrez essayer à votre tour d’utiliser cette méthode pour réduire votre budget « Alimentation».  

Je tiens à remercier l’atelier des sens où j’ai pu prendre le cours de Batch cooking qui m’a permis de réaliser cet article.

Si l’article vous a plus, je vous invite à le partager à un ami à qui cela pourrait être utile.

Comme précisé en début d’article, pendant la période du confinement j’offre le premier RDV de coaching budgétaire gratuit.

Il nous permettra de faire le point sur votre façon de dépenser et de vous donner des premiers conseils en fonction de votre situation personnelle.

Aucun engagement. C’est gratuit 😊

Achats compulsifs en ligne : 5 conseils pour ne pas craquer

Les achats compulsifs , aussi appelé « oniomanie » sont une vraie plaie pour la gestion de notre budget.

Si vous êtes en télétravail, vous avez certainement de quoi vous occuper la journée mais sinon vous pouvez vite tourner en rond.

Un des potentiels passe temps peut facilement devenir les achats compulsifs sur internet.

Les achats compulsifs sont déjà un problème en temps normal.

Et en ces temps-ci, ils peuvent clairement s’avérer problématique car ils libèrent en nous de la dopamine (hormone de la récompense).

Donc nous aide à nous rendre bien ou mieux sur le moment.

Si vous voulez en savoir sur l’aspect psychologique et médical de l’oniomanie je vous invite à lire cet article.

Comment canaliser ces pulsions d’achats compulsifs en ligne pendant ?

Voici 5 conseils / pistes de réflexion.

#1 Utilisez la méthode ABC

C’est celle que j’utilise lorsque je sens que je vais acheter quelque chose de manière compulsive ou irrationnelle.

Posez-vous les 3 questions suivantes avant un achat quand vous avez un doute sur le fait qu’il soit compulsif.

  • A : Est-ce Adapté à mon besoin ?
  • B : En ai-je réellement Besoin ?
  • C : Ai-je Comparé les offres ?

#2 : Profitez du confinement pour faire des économies.

Comme évoqué dans l’article « Epargne de précaution : De combien doit elle être », cette période peut être l’occasion de faire des économies. Et même vous créer une épargne de précaution pour les mois à venir au vu de l’avenir incertain.

Toutes les choses inutiles que pouvez éviter d’acheter seront des économies en plus. A la fois pour :

  • Vos projets personnels.
  • Vous préparer à la sortie de crise qui demeure très incertaine.

On ne sait pas de quoi demain sera fait. Cette phrase n’a jamais été autant pertinente qu’en ce moment.

Peut-être nous allons tous passer en chômage partiel si le confinement dure trop longtemps ? Donc une baisse de salaire ? Comment va t-on subir la crise économique qui va découler de la crise sanitaire?

Par précaution, gardez votre argent et vos économies plutôt que de le dépenser dans des choses futiles.

#3 Limitez-vous aux achats essentiels

La crise que nous vivons est peut-être l’opportunité de repenser notre façon de consommer.

Aujourd’hui on ne peut pas aller faire du lèche vitrine pour s’acheter notre 35ème paire de chaussure couleur moutarde car elle ira bien avec ce petit haut jaune que l’on viens d’acheter.

Profitons de cette période pour méditer sur ça. Consommons différemment!

Et surtout apprenons à consommer des choses vitales et utiles pour notre bien être et notre épanouissement personnel.

Aujourd’hui la dépense vitale que l’on peut faire physiquement concerne la nourriture. supermarché. Vous pouvez compenser en vous faisant « plaisir » sur ce poste de dépense.

Par exemple en achetant de quoi cuisiner ce que vous n’avez jamais le temps de cuisiner habituellement. Si possible avec des fruits et légumes de saison 🙂

Profitez en pour tester de nouvelles recettes salées ou sucrées.

Ce sera à la fois bon pour vous occuper mais aussi pour votre santé car vous mangerez plus sain! Tout en dépensant pour des choses vitales.

#4 Evitez de trainer sur les sites de E Commerce

Je vous rassure.

En ce moment Amazon se porte très bien.

C’est un des secteurs qui profitera le plus de la crise.

Sans vouloir jeter la pierre à l’homme le plus riche de la planète, vous n’êtes pas obligé de l’enrichir encore plus avec des achats compulsifs causés par votre ennui en confinement.

Comme décrit ci-dessus limitez vous à l’essentiel même sur ces sites.

Que ce soit sur Amazon ou les autres sites en ligne.

Allez-y uniquement si vous n’avez pas le choix.

C’est-à-dire si ce que vous souhaitez n’est pas dans les supermarchés proches de la maison et si c’est indispensable à votre équilibre pendant le confinement.

Si ce sont des achats vous permettant de vous épanouir, de développer votre créativité ou qui vous permettent d’avancer sur vos projets c’est évidemment important.

Si vous considérez que c’est un investissement sur vous, ce n’est pas un achat compulsif. Au contraire, faites le !

#5 Comparez avant de faire un achat compulsif

Comme explicité plus en détail dans l’article « Economiser avec la concurrence», avant de vous précipiter en faisant un achat compulsif, prenez le temps de comparer.

Cela peut être fait simplement en faisant un tour sur internet rapidement avec votre smartphone ou votre ordinateur.

Nous sommes confinés à la maison donc théoriquement on a beaucoup plus de temps que d’habitude.

On a donc une raison de plus de ne pas faire d’achats compulsifs et de prendre le temps de comparer avant d’acheter et de se poser les bonnes questions.

Pensez à tout ce qui se fait d’occasion maintenant, aux plateformes qui privilégient les échanges entre particulier comme Vinted, leboncoin , Geev etc…

Voilà ! J’espère que cet article vous a plus ou du moins vous aura aider à méditer sur la question des achats compulsifs.

Si vous avez aimé l’article n’hésitez pas à le partager à vos proches.

Si vous voulez profiter de cette période de confinement pour faire une évaluation de votre situation budgétaire je vous offre le premier RDV téléphonique gratuit.


Prendre RDV

Epargne de précaution : De combien doit-elle être ?

La plupart des secteurs souffrent déjà de la crise sanitaire actuelle et ceux qui n’en souffrent pas encore en souffriront très certainement par ricochet.

En tant que particulier, vous avez déjà peut-être été confronté directement à la crise par des dépenses exceptionnelles.

(Pour ma part c’est déjà fait. Si vous voulez en savoir plus je vous invite à lire une anecdote personnelle que je viens de vivre en fin d’article et qui m’a poussé a rédigé cet article).

Elle pourra se traduire par :

  • une perte de salaire par du chômage partiel
  • une perte de revenus locatifs si vous avez des appartements en location
  • le besoin de faire une dépense exceptionnelle à cause d’un imprévu dû à la crise (santé ou transport notamment)

Il y a donc cette incertitude et ce risque qui planent à la fois

  • sur notre budget mensuel
  • nos dépenses qui peuvent être exceptionnelles en cas d’urgence
  • notre épargne en tant que particulier.

L’importance de l’épargne de précaution

Depuis que je suis en âge de gagner de l’argent, ma mère me répète toujours : « Mets de côté en cas de coup dur »

Ce qui, en d’autres termes signifie « Constitue toi une épargne de précaution »

Cette épargne de précaution n’a jamais été autant d’actualité.

C’est épargne de précaution c’est tout simplement la somme minimum que l’on doit avoir de disponible sur un compte bancaire pour parer à coup dur.

Il est donc très important d’avoir cette épargne de précaution et si vous ne l’avez pas de vous en constituez une au plus tôt.

Mais la réalité est souvent différente de la théorie. On aimerait pouvoir épargner plus tous les mois pour avoir cette fameuse épargne mais c’est plus facile à dire qu’à faire.

De combien doit-être mon épargne de précaution ?

Il est recommandé d’avoir minimum 3 fois le montant de son salaire sur un livret bancaire. Certains préconisent de 3 à 6 mois de salaire. Faites suivant vos moyens et votre train de vie gardez en tête que le minimum doit être de 3 mois de salaire.

Pourquoi le livret bancaire ?

Car c’est de l’argent disponible instantanément. Contrairement à une assurance vie, un PEL ou l’immobilier. C’est du cash donc disponible à tout moment et sans frais lors du retrait.

On préconise cela en fonction du salaire car les personnes n’ont pas les mêmes besoins en fonction de leur train de vie et donc les dépenses exceptionnelles en cas de problème doivent être proportionnelles à notre train de vie.

En effet quelqu’un qui gagne le SMIC et qui vit dans un studio a plus de chance que le montant de son coup « dur » soit inférieur à celui d’un père de famille avec 3 enfants vivant dans une maison de 100 m2 à Paris (et donc qui gagne théoriquement plus).

Donc concrètement :

  • Si vous êtes au SMIC, Ayez au moins 3000€ de côté sur votre livret A.
  • Si vous gagnez 2500€/mois c’est 7500€ de côté que vous devriez avoir.

Privilégiez la constitution de votre épargne de précaution avant tout autre projet

Votre premier objectif avant d’épargner pour un quelconque projet est d’avoir cette épargne de précaution sur votre livret bancaire.

Ensuite et seulement une fois que vous avez atteint le montant de cette épargne, vous pouvez penser à « investir » votre argent en bourse, immobilier ou pour un projet qui vous tient à cœur comme un voyage, un mariage, un business etc…

Si vous utilisez cette épargne après un coup dur, vous nouvelle priorité doit être d’atteindre de nouveau ce montant cible avant de continuer à dépensez ou investir sur vos autres projets.

C’est un des principes de base pour atteindre la sérénité financière.

épargne de précaution

Evidemment le fait de pouvoir épargner est déjà peut être le premier souci à résoudre.

Mais il peut être résolu avec des méthodes simples à apprendre sur la gestion de son budget personnel.

Profitons de la situation pour faire des économies

Actuellement, le confinement rime plus avec économies que dépenses exceptionnelles car on ne dépense rien mis à part pour faire les courses (dans le cas où tout va bien pour vous).

C’est peut être le moment si vous n’avez pas d’imprévu en ce moment de prendre un peu de temps pour analyser votre façon de gérer votre budget et de faire de sérieuses économies.

Pour « profiter » de ce temps de confinement je vous invite consulter mes conseils dans cet article => Comment profiter du confinement?

Et pourquoi pas en profitez pour vous constituez cette fameuse épargne de précaution pour être zen avec vos finances?

Au vu de la situation exceptionnelle, je vous propose un RDV téléphonique gratuit pour faire une évaluation personnalisée de votre situation financière et budgétaire.

Comme promis mon anecdote récente

Voici une histoire personnelle que je viens de vivre il y a une semaine à peine.

Elle prouve l’importance d’avoir cette épargne de précaution en temps de crise.

Nous sommes partis en vacances avec ma conjointe aux philipinnes pour 3 semaines.

Nous avons bien profité et par « chance » le gros de la crise arrivait sur la fin de nos vacances.

Le gouvernement philippin a décidé de fermer tous les vols domestique le lendemain où notre vol domestique est prévu.

Ce vol devait nous ramener dans la capitale pour avoir notre vol international.

Une bonne nouvelle qui en cachait une mauvaise…

Cette bonne nouvelle aurait été trop belle pour être vrai car la compagnie devant assurer notre vol international nous annule notre vol retour la veille de notre départ.

Sachant que Manille entrait en quarantaine le jour suivant. Je vous laisse imaginer notre panique sans parler de celles de tous les Français bloqués dans les différentes iles des Philipines

Evidemment, au vu de la crise, la compagnie a été incapable de nous trouver un moyen de rentrer en France.

Elle a tout simplement coupé le lien aérien avec l’Europe et était débordé de réclamation et de demande.

Donc comme beaucoup de monde, on a dû se payer un billet en aller simple du jour pour le lendemain.

L’urgence étant de pouvoir rentrer chez nous à temps (avant la mise en quarantaine du pays).

Cela nous a coûté 1200€ ce qui représente un peu moins du budget total dépensé à 2 pendant les 3 semaines de vacances.

Donc ça fait mal. Mais la santé n’a pas de prix .

Et c’est pour ce genre d’imprévu et de coup dur qu’il est important d’avoir cette épargne de précaution.

C’est suite à cette expérience qu’il m’a paru important de vous partager l’importance d’avoir cette épargne de précaution. Surtout quand on prévoit des projets tels que des voyages !

Réduire ses dépenses avec la concurrence : 4 astuces

Réduire ses dépenses grâce à la concurrence est la 1ère étape à entreprendre quand on souhaite reprendre le contrôle ses finances personnelles.

Le simple fait de prendre le temps de voir ce que propose la concurrence peut vous faire économiser sur quasiment tous les postes de dépenses.

Ça peut être pour les charges fixes (assurance, téléphone etc…).

Ou pour les charges variables (vêtement, sorties, travaux etc…).

Les charges fixes

C’est le plus important.

Car une fois que l’on a souscrit à un forfait internet, électricité ou autre, les prélèvements mensuels seront toujours les mêmes.

Et c’est quelque chose que l’on ne change pas tous les mois.

Prenez donc bien le temps avant de souscrire à une dépense qui va rester fixe sur le long terme.

C’est l’une des clés pour économiser avec la concurrence.

Si vous avez souscrit il y a longtemps, cela ne signifie pas que vous ne devez pas aller voir les offres des concurrents de temps en temps.

C’est même recommandé.

Tenez vous au courant de l’actualité et faites vous un check up complet tous les ans de vos charges fixes pour voir si il n’y pas mieux ailleurs.

Et voir l’économie potentielle à faire sur le mois et surtout sur l’année.

Pour réduire ses charges fixes il existe 2 solutions :

  • Aller vous même voir les comparateurs et faire les démarches pour aller chez la concurrence
  • Utiliser une plateforme qui fera les démarches à votre place gratuitement.

# Astuce 1 : Les Comparateurs

C’est une bonne méthode si vous avez le temps et la patience de faire ça sur chaque charge fixe.

Mais il faudra être vigilent sur le comparateur car la plupart ont des partenariats avec les compagnies d’assurance ou banques.

Donc ne sont pas totalement neutre sur ce qu’ils vont vous proposer.

réduire dépenses concurrence

De plus, si vous avez le malheur d’entrer votre numéro de téléphone, vous êtes sûr d’être harcelé pendant 1 an par des plateformes de phoning.

Ayant fait l’expérience, je vous confirme que c’est plutôt désagréable.

Conseils pour bien utiliser les comparateurs

  • Ne rentrer jamais votre « vrai » numéro de téléphone, l’email suffit pour avoir le devis final. Et c’est toujours plus simple de se désabonner d’une liste mail que de changer de numéro de téléphone.
  • Utiliser des comparateurs indépendants. UFCquechoisir est de loin le meilleur à mes yeux car ils sont réellement indépendants. Leur objectif est la protection du consommateur avant de réaliser du bénéfice. Il faut malgré tout payer la cotisation de 4€/mois pour avoir accès à tous les comparateurs. ( Si vous souscrivez à une de mes formules de coaching budgétaire personnalisé je peux vous réaliser les comparatifs gratuitement sur le site.)
  • Voici les sites que je vous conseille (autre que UFCquechoisir):

# Astuce 2 : Origame – La plateforme qui fait les démarches pour vous gratuitement

Il existe depuis peu des plateformes qui s’occupent de tout et gratuitement.

Autrement dit, vous rentrez vos données sur vos charges fixes (électricité, abonnement téléphone, Netflix etc….) et la plateforme vous dit instantanément ce que vous pouvez économiser avec la concurrence.

La démarche est gratuit et ils s’occupent de toute la paperasse.

Aucune coupure de service, aucun frais et aucun papier.

Cette fintech qui vient de voir le jour s’appelle Origame et après l’avoir essayé je vous la recommande fortement .

Vous gagnerez du temps et de l’argent à coup sûr.

Pour aller voir ce qu’ils proposent c’est par ici.

C’est à mon sens la meilleur méthode pour réduire vos dépenses fixes avec la concurrence gratuitement et sans prise de tête.

Les charges variables

La démarche est quelque peu différente.

Dans la mesure où quand on achète un vêtement, un cadeau ou autre on peut se permettre de faire l’erreur.

C’est à dire : on paye le même produit plus cher par flemme ou par manque de temps pour comparer.

Mais suivant la somme dépensée cela peut vite faire de grosses pertes d’argent ou à contrario de belles économies.

En gros, plus la dépense est importante (par exemple des travaux, des meubles ou de l’électroménager), mieux vaut prendre le temps de comparer et faire plusieurs devis.

En revanche, un « petit » achat méritera peut être uniquement un coup d’œil sur internet pour voir si on peut gagner quelques dizaines  d’euros.

Le temps à passer pour réduire ses dépenses avec la concurrence doit être proportionnelle au montant de la dépense

# Astuce 3 : Pour un petit achat

Imaginons que vous devez changer vos chaussures.

Scénario 1 : L’achat sur un coup de tête

Vous vous arrêtez devant le premier magasin de chaussures et vous voyez un modèle qui vous plait à 100€.

Vous êtes pressé et vous l’achetez tout de suite

Scénario 2 : Prendre le temps de voir la concurrence pour réduire ses dépenses

Vous prenez le temps d’aller voir 2/3 autres magasins et sur internet.

Vous voyez le même modèle sur internet et vous constatez que la concurrence propose la même chose à 70€.

En contrepartie vous devez attendre 3 jours pour les recevoir.

3 jours d’attente pour 30€ d’économies.

Evidemment si la différence n’est que 2€, ça ne vaut pas forcément le coup de passer 3h à chercher à comparer.

Mais souvent un petit coup d’œil sur internet permet de voir rapidement si on peut gagner quelques dizaines d’euros.

C’est un réflexe à prendre pour vos dépenses variables.

Mais c’est une méthode qui paye sur le long terme pour réduire vos dépenses grâce à la concurrence

Pensez à regarder aussi les offres en « occasion » suivant le type de produit que vous souhaitez.

Pour les vêtements par exemple aujourd’hui avec vinted, on peut avoir des affaires quasiment neuves et moins cher qu’en magasin.

Idem sur le bon coin pour des meubles ou de l’électroménager.

On peut trouver des produits en très bon état proche du neuf pour la moitié du tarif en magasin.

# Astuce 4 : Pour un gros achat : Des réductions de dépenses explosives grâce à la concurrence.

Comme je le disais plus haut : Plus la dépense est importante, plus le temps à prendre pour comparer doit être important.

Nous allons prendre l’exemple de réalisation de travaux.

Personnellement, je fais toujours à minima 3 devis lorsque il s’agit de travaux conséquents (supérieur à 1000€) .

Les différences de devis entre artisans peuvent être impressionnantes.

N’acceptez jamais le premier devis, surtout si il vient d’un démarchage qui n’est pas de votre volonté (appel téléphonique, démarchage physique).

Ce sont souvent les plus chers (malgré les rabais qu’ils vous font croire).

Petite illustration avec une expérience vécue récemment:

Quand j’ai acheté mon appartement, le vendeur devait remplacer les doubles vitrage.

Il ne l’a finalement pas fait mais il avait le devis avec son artisan habituel.

Il m’a laissé le devis et le contact. Prix : 6500€.

Au lieu de suivre le conseil du vendeur, j’utilise ma méthode habituelle des 3 devis pour les grosses dépenses.

  • Castorama : 4500€
  • Leroy Merlin : 3800€
  • Artisan indépendant : 3500€

Voyant cela et vu les sommes potentielles économisées je fais deux nouveaux devis avec deux autres entreprises. Prix final : 3000€ tout compris.

Cela m’a pris 4h de temps répartit sur 15 jours pour avoir toutes ces infos entre les déplacements, coup de fil et un petit tableau de comparatif.

Donc 4h de mon temps pour économiser 3500€.

Quand on pense que nous sommes payés entre 10 et 15€ de l’heure en France (en moyenne)

Avec cette démarche, l’heure de « travail » a été rémunéré 875€….

C’est une belle preuve que faire jouer la concurrence permet d’économiser de belles sommes.

Et que le temps c’est de l’argent quand il s’agit de prendre le temps d’aller voir la concurrence.

Si j’avais suivi le conseil du vendeur et que je ne me serai « pas embêter » en prenant le premier venu j’aurai donc « perdu » 3500€ et payer plus du double de ce que je paye pour la même prestation à qualité équivalente.

Conclusion

Plus la dépense variable que vous prévoyez est importante, moins vous devez être pressé.

Prenez le temps de comparer tous les types d’offres proposées pour le produit ou la prestation voulue (neuf, occasion, magasin , internet etc…).

Cela vaut pour un achat immobilier, comme pour une voiture, des travaux ou du mobilier.

Moralité : Le temps c’est de l’argent « surtout pour les grosses dépenses »